En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour réaliser des statistiques d'audience et vous proposer des services ou publicités adaptés à vos centres d'intérêt.  En savoir plus  J'accepte

  Votre navigateur (${ userBrowser.name + ' ' + userBrowser.version }) est obsolète. Pour améliorer la sécurité et la navigation sur notre site, prenez le temps de mettre à jour votre navigateur.      
4 853.70 PTS
-
4 822.0
-1.37 %
SBF 120 PTS
3 857.72
-0.89 %
DAX PTS
10 865.77
-0.54 %
Dowjones PTS
24 100.51
-2.02 %
6 594.96
-2.56 %
1.130
-0.00 %

La Bourse de Paris coupée dans son élan par la dette américaine

| AFP | 1505 | Aucun vote sur cette news
La Bourse de Paris finit dans le rouge en raison d'un accès de tension sur les taux d'emprunt américains à long terme
La Bourse de Paris finit dans le rouge en raison d'un accès de tension sur les taux d'emprunt américains à long terme ( ERIC PIERMONT / AFP/Archives )

La Bourse de Paris a terminé en recul (-0,35%) mercredi, coupée dans son élan après cinq séances de hausse par un accès de tension sur les taux d'emprunt américains à long terme.

L'indice CAC 40 a lâché 19,26 points, à 5.504,68 points, dans un volume d'échanges de 4,3 milliards d'euros. La veille, il avait fini en progression de 0,67%, finissant au plus haut depuis le 3 janvier 2008.

Après une ouverture à l'équilibre, la cote parisienne a commencé à fléchir en fin de matinée, s'inquiétant de la remontée nette des taux d'intérêt américains à long terme alors que, selon Bloomberg, des officiels chinois ont recommandé de ralentir, voire suspendre, les achats de dette américaine.

"Le marché connaît une petite correction en lien avec la remontée des taux d'intérêts américains", a observé auprès de l'AFP Daniel Larrouturou, directeur général délégué de Diamant Bleu Gestion.

"Cette tension divise la cote parisienne en deux catégories, celle qui profite d'un environnement de taux d'intérêt plus élevés, en particulier les banques, et celle qui, au contraire, en pâtit", a-t-il complété.

"Il y a aussi un effet de contagion supplémentaire lié à Wall Street", qui a ouvert en baisse pour les mêmes raisons, selon lui.

Le marché avait aussi sans doute besoin d'une "petite respiration" après un début d'année très dynamique, l'ampleur du mouvement restant limitée puisque "le marché ne passe pas non plus au-dessous des 5.500 points", a relevé l'expert.

Les indicateurs du jour n'ont pas eu d'impact significatif.

La Chine a vu son indice des prix à la consommation accélérer moins qu'attendu en décembre tandis que les prix à la production ont enregistré de nouveau un vif ralentissement.

En France, la production industrielle s'est repliée de 0,5% en novembre après avoir nettement augmenté le mois précédent. Et, aux États-Unis, les prix des produits importés ont à peine augmenté en décembre tandis que les stocks hebdomadaires de pétrole brut ont baissé plus fortement que prévu.

  1. CAC 40 (Euronext)

 ■

Copyright © 2018 AFP. Tous droits de reproduction et de représentation réservés.

Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l'AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, transmise, rediffusée, traduite, vendue, exploitée commercialement ou utilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de l'AFP. l'AFP ne pourra être tenue pour responsable des délais, erreurs, omissions, qui ne peuvent être exclus ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations.

Votez pour cet article
0 avis
Note moyenne : 0
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
CONTENUS SPONSORISÉS
À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 14/12/2018

Vivendi invoque un "manque substantiel d'indépendance" de 5 administrateurs...

Publié le 14/12/2018

Carbios annonce la nomination de Ian Hudson au poste de Président du Conseil d’administration. Il succède à Jean Falgoux et prendra ses nouvelles fonctions le 1er Janvier 2019, après avoir été…

Publié le 14/12/2018

Le Conseil d'Administration de SoLocal Group, tenu ce jour, a pris acte de la démission d'Arnaud Marion, qui suite à la prise de ses nouvelles fonctions exécutives au sein de Smovengo, a souhaité…

Publié le 14/12/2018

Dans la continuité de la politique de distribution de dividendes des derniers exercices, le Conseil d’administration de Kering a décidé, lors de sa réunion du 14 décembre 2018, le versement…

Publié le 14/12/2018

Compte tenu des bons résultats de 2CRSi en 2018, une prime a été décidée pour tous les salariés du groupe en France...