En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour réaliser des statistiques d'audience et vous proposer des services ou publicités adaptés à vos centres d'intérêt.  En savoir plus  J'accepte

  Votre navigateur (${ userBrowser.name + ' ' + userBrowser.version }) est obsolète. Pour améliorer la sécurité et la navigation sur notre site, prenez le temps de mettre à jour votre navigateur.      
4 896.92 PTS
-0.26 %
4 879.5
-0.45 %
SBF 120 PTS
3 892.27
-0.24 %
DAX PTS
10 924.70
-0.04 %
Dowjones PTS
24 597.38
+0.29 %
6 767.97
+0.06 %
1.136
+0.00 %

La Bourse de Paris optimiste sur les relations commerciales sino-américaines (+0,39%)

| AFP | 324 | Aucun vote sur cette news
Salle de contrôle d'Euronext, l'opérateur de la Bourse de Paris, à La Défense, le 27 avril 2018
Salle de contrôle d'Euronext, l'opérateur de la Bourse de Paris, à La Défense, le 27 avril 2018 ( ERIC PIERMONT / AFP/Archives )

La Bourse de Paris progressait légèrement mercredi à la mi-journée (+0,39%), les investisseurs se montrant plutôt optimistes en attendant d'en savoir plus sur la tournure que pourraient prendre les relations commerciales sino-américain.

À 13H30 (12H30 GMT), l'indice CAC 40 prenait 19,58 points à 5.008,73 points dans un volume d'échanges de 1,3 milliard d'euros. La veille, il avait fini en petit repli de 0,24%.

Après avoir ouvert en petite hausse, la cote parisienne a peu évolué.

De son côté, Wall Street se préparait à ouvrir dans le vert. Le contrat à terme sur l'indice vedette Dow Jones Industrial Average gagnait 0,46%, celui de l'indice élargi S&P 0,37% et celui du Nasdaq, à dominante technologique, 0,47%.

Le thème de la guerre commerciale a fait son retour sur le devant de la scène avec des propos de Donald Trump.

Le président américain pense qu'il y a une "bonne chance" qu'un accord commercial soit conclu avec la Chine, mais sous certaines conditions, a indiqué son principal conseiller économique mardi.

Ces commentaires "ont suscité l'espoir" que les Etats-Unis et la Chine parviendraient à "une forme d'accord", bien que M. Trump "a averti que la Chine devra faire plus d'efforts pour que cela se produise", a observé Michael Hewon, un analyste de CMC Markets.

Ces propos sont intervenus à quelques jours d'une réunion très attendue entre M. Trump et son homologue chinois Xi Jinping à Buenos Aires, en marge du G20.

Le président chinois a promis mercredi d'améliorer la protection de la propriété intellectuelle et d'ouvrir plus grand les portes du marché chinois.

"L'avenir de l'économie mondiale se jouera sur un coup de dé, à l'issue des discussions de ce weekend. De là découlera l'évolution des marchés", a estimé de son côté Franklin Pichard, directeur général de Kiplink Finance.

Par ailleurs, les investisseurs attendaient également un discours du président de la Réserve fédérale américaine (Fed) Jerome Powell.

Après les critiques de Donald Trump à son encontre, "les propos de Jerome Powell seront soigneusement examinés", a souligné M. Hewson.

"Ce que le marché attend, c'est bien que M. Powell donne une orientation claire de la politique monétaire pour l'année prochaine", a indiqué de son côté Christopher Dembik, responsable de la recherche économique chez Saxo Banque.

Dans ce contexte, les questions du budget italien et du Brexit, demeurées en toile de fond, incitaient également les investisseurs à la prudence.

Les équipementiers dans le rouge

Du côté des indicateurs, le moral plutôt élevé des consommateurs allemands devrait se dégrader en décembre, plombé par la perspective d'un ralentissement économique, selon l'institut GfK.

La croissance des crédits accordés par les banques de la zone euro aux particuliers et aux entreprises de la région a légèrement décéléré en octobre, selon la Banque centrale européenne(BCE).

La deuxième estimation de la croissance du PIB pour le troisième trimestre aux Etats-Unis et le rapport hebdomadaire sur les stocks de pétrole étaient également attendus.

En matière de valeurs, Axa gagnait 0,94% à 21,47 euros, profitant de la révision à la hausse de ses objectifs de rentabilité et de distribution des dividendes, à la suite de progrès réalisés dans la vaste transformation de ses activités.

Renault prenait 1,75% à 62,67 euros, après que le ministre de l'Economie Bruno Le Maire s'est opposé à tout changement dans la gouvernance de l'alliance Renault-Nissan-Mitsubishi et "dans l'équilibre" des pouvoirs.

Danone était pénalisé (-1,93% à 65,13 euros) par un abaissement de sa recommandation à "vendre" contre "neutre" précédemment par Goldman Sachs.

De même, Faurecia était affecté (-4,57% à 37,02 euros) par un début de suivi par Bernstein avec la recommandation "sous performance).

Dans son sillage, les équipementiers Valeo et Plastic Omnium reculaient respectivement de 1,62% à 24,96 euros et de 2,54% à 24,54 euros.

Nexans montait de 2,33% à 29,50 euros, soutenu par un nouveau contrat de 111 millions d'euros, remporté auprès de l'opérateur grec de transport d'électricité ADMIE.

  1. Euronext CAC40

 ■

Copyright © 2018 AFP. Tous droits de reproduction et de représentation réservés.

Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l'AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, transmise, rediffusée, traduite, vendue, exploitée commercialement ou utilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de l'AFP. l'AFP ne pourra être tenue pour responsable des délais, erreurs, omissions, qui ne peuvent être exclus ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations.

Votez pour cet article
0 avis
Note moyenne : 0
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
CONTENUS SPONSORISÉS
À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 13/12/2018

Onxeo examine toutes les voies de recours et de négociation possibles...

Publié le 13/12/2018

Le Conseil d'administration d'ARTEA (Code ISIN : FR0012185536/ Mnémonique : ARTE), réuni le 20 novembre 2018, a décidé la mise en oeuvre du programme de rachat…

Publié le 13/12/2018

Ivry, 13 décembre 2018   Information réglementée PUBLICATION DU NOMBRE D'ACTIONS COMPOSANT LE CAPITAL ET DU NOMBRE TOTAL DE DROITS DE…

Publié le 13/12/2018

Au premier semestre, clos fin septembre, EuropaCorp a essuyé une perte nette, part du groupe de 88,9 millions d’euros contre - 70,6 millions d’euros, un an plus tôt. Le groupe a enregistré des…

Publié le 13/12/2018

Depuis le dernier trimestre 2017, début du partenariat entre le spécialiste du marketing point de vente MEDIA 6 et Lucibel, la collaboration entre les...