En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour réaliser des statistiques d'audience et vous proposer des services ou publicités adaptés à vos centres d'intérêt.
  Votre navigateur (${ userBrowser.name + ' ' + userBrowser.version }) est obsolète. Pour améliorer la sécurité et la navigation sur notre site, prenez le temps de mettre à jour votre navigateur.      
4 378.51 PTS
+0.62 %
4 379.50
+0.83 %
SBF 120 PTS
3 424.75
+0.29 %
DAX PTS
9 815.97
+1.9 %
Dow Jones PTS
22 281.38
+2.98 %
7 868.42
+3.69 %

La Bourse de Paris oppressée par le coronavirus (-3,97%)

| AFP | 853 | 1 par 1 internautes
Salle de contrôle d'Euronext, l'opérateur de la Bourse de Paris, à La Défense, le 27 avril 2018
Salle de contrôle d'Euronext, l'opérateur de la Bourse de Paris, à La Défense, le 27 avril 2018 ( ERIC PIERMONT / AFP/Archives )

La Bourse de Paris continuait de s'asphyxier vendredi à la mi-journée (-3,97%) dans un marché oppressé par le coronavirus, dont les retombées économiques comme leur durée restent difficiles à anticiper.

A 14H08 (13H008 GMT), l'indice CAC 40 lâchait 213 points à 5.148,05 points. La veille, il avait fini en nette baisse (-1,90%).

La place parisienne a ouvert en forte baisse, accentuant ses pertes au fil de la séance pour atteindre un plus bas depuis début juin 2019.

De son côté, Wall Street, s'apprêtait à ouvrir aussi très nettement dans le rouge. Le contrat à terme sur l'indice vedette Dow Jones Industrial Average reculait de 2,81%, celui de l'indice élargi S&P 500 3,00% et celui du Nasdaq, à forte coloration technologique, 3,27%.

L'épidémie de Covid-19 a fait 3.404 morts dans 89 pays et territoires, selon un bilan de l'AFP établi à partir de sources officielles vendredi à 11H30 GMT.

Afin de compenser les pertes économiques engendrées par l'épidémie, de nombreux pays sont prêts à faire des allègements fiscaux et des relances budgétaires tandis que plusieurs banques centrales ont déjà réagi, notamment en Chine et aux États-Unis, où la Fed a baissé mardi de 50 points de base son taux directeur à la surprise des marchés financiers.

"Plus que tout autre type de stimulus monétaire, fiscal ou financier des banques centrales, les investisseurs semblent désormais espérer un pic de cas de virus afin de réduire le manque de confiance actuel dans les marchés boursiers", écrit Pierre Veyret, analyste pour ActivTrades.

"La propagation croissante du coronavirus hors Asie assombrit les prévisions de croissance mondiale. Dans ce contexte, la réunion de la BCE le 12 mars sera particulièrement suivie et donnera le ton sur la capacité de réaction de l’institution", selon une note de Natixis.

Nombre d'intervenants de marché considèrent que la réponse à apporter devrait être beaucoup plus budgétaire que monétaire pour être efficace.

Côté pétrole, l'Opep met tout son poids dans la balance vendredi pour convaincre son allié russe de baisser encore drastiquement la production de pétrole, dans l'espoir d'enrayer la chute des cours accentuée par l'épidémie de Covid-19, sans garantie ni d'accord, ni de résultat.

Le pétrole chutait vendredi, le Brent tombant à un niveau plus vu depuis juillet 2017.

Le CAC 40 marqué au fer rouge

Plus fortes baisses, Schneider chutait de 6,72% à 89,82 euros suivie d'Airbus (-6,61% à 100,60 euros).

Les valeurs bancaires continuaient de descendre dans le sillage des assouplissements monétaires en cascade des banques centrales. Société Générale perdait 5,45% à 38,31 euros, Crédit Agricole 4,58% à 9,22 euros, BNP Paribas 5,47% à 38,32 euros.

EssilorLuxottica atténuait ses pertes (-2,56% à 121,70 euros), le groupe tablant pour 2020 sur une croissance de ses ventes proche de celle de l'an passé.

Sur le SBF 120, CGG chutait de 8,42% à 2,06 euros, le groupe se disant vendredi vigilant sur l'impact du nouveau coronavirus sur les cours et les projets pétroliers.

Bonduelle lâchait 3,99% à 20,45 euros, pâtissant du recul de plus de 15% son bénéfice net lors du premier semestre de son exercice décalé 2019-2020.

  1. Euronext CAC40

 ■

Copyright © 2020 AFP. Tous droits de reproduction et de représentation réservés.

Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l'AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, transmise, rediffusée, traduite, vendue, exploitée commercialement ou utilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de l'AFP. l'AFP ne pourra être tenue pour responsable des délais, erreurs, omissions, qui ne peuvent être exclus ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations.

Votez pour cet article
1 avis
Note moyenne : 1
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote

OFFRE ASSURANCE VIE

BOURSE DIRECT HORIZON FÊTE SA 1ÈRE ANNÉE

Découvrez le contrat d'assurance vie de Bourse Direct

JUSQU'A 170 € DE PRIME OFFERTE*
OU 500 € OFFERTS* EN FRAIS DE COURTAGE

* SOUS CONDITIONS

Pour toute 1ère adhésion au contrat d’assurance vie Bourse Direct Horizon avant le 31 mars 2020 inclus, avec un versement initial investi à 20% minimum sur un (ou des) support(s) d'investissement en unités de compte non garantis en capital.

Je profite de l'offre

PRIMÉ MEILLEUR NOUVEAU CONTRAT D’ASSURANCE VIE

Ce contrat présente un risque de perte en capital.

CONTENUS SPONSORISÉS
À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 30/03/2020

Le bilan d'Exel Industries est solide et à ce stade, ses lignes de crédit sont suffisantes pour couvrir ses besoins additionnels...

Publié le 30/03/2020

Suite à l'intégration d'un résultat exceptionnel et d'une charge d'impôt de 1,9 ME, y compris impôts différés, le résultat net d'EasyVista s'établit à +5,61 ME...

Publié le 30/03/2020

"L'absence de visibilité sur le calendrier de sortie de cette crise sanitaire nous conduit à suspendre notre guidance", indique L'Oréal...

Publié le 30/03/2020

Le Groupe prévoit de faire un point lors de la publication du chiffre d'affaires du 1er trimestre 2020, prévue le 14 avril...

Publié le 30/03/2020

MacPhy Energy rappelle disposer de 13 ME de trésorerie à fin décembre 2019...