En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour réaliser des statistiques d'audience et vous proposer des services ou publicités adaptés à vos centres d'intérêt.  En savoir plus  J'accepte

  Votre navigateur (${ userBrowser.name + ' ' + userBrowser.version }) est obsolète. Pour améliorer la sécurité et la navigation sur notre site, prenez le temps de mettre à jour votre navigateur.      
4 944.63 PTS
-0.82 %
4 937.5
-0.65 %
SBF 120 PTS
3 949.30
-0.72 %
DAX PTS
11 171.46
-0.65 %
Dowjones PTS
25 017.44
-1.56 %
6 642.92
+0.00 %
1.143
-0.19 %

La Bourse de Paris légèrement dans le rouge, en attendant des nouvelles du dialogue USA-Canada

| AFP | 229 | Aucun vote sur cette news
La Bourse de Paris prudente à l'ouverture
La Bourse de Paris prudente à l'ouverture ( ERIC PIERMONT / AFP/Archives )

La Bourse de Paris évoluait légèrement dans le rouge jeudi à la mi-journée, dans l'attente de l'issue des négociations commerciales entre Etats-Unis et Canada au sujet de la révision de l'accord de libre-échange nord-américain (Aléna).

A 13H32 (11H32 GMT), l'indice CAC 40 lâchait 12,28 points à 5.489,05 points dans un volume d'échanges de 1,1 milliard d'euros. La veille, il avait fini en hausse de 0,30%.

Après avoir ouvert en légère baisse, la Bourse de Paris a évolué toute la matinée dans le rouge, repassant sous la barre des 5.500 points franchie la veille.

La Bourse de New York s'orientait également vers une ouverture en baisse.

Le contrat à terme sur l'indice vedette Dow Jones Industrial Average, qui donne sa tendance, perdait 0,27%. Celui de l'indice élargi S&P 500 cédait 0,18% tandis que celui du Nasdaq, à dominante technologique, baissait de 0,19%.

Les investisseurs demeurent prudents en attendant un message sur l'issue des négociations entre les Etats-Unis et le Canada. Un terrain d'entente pourrait être trouvé d'ici la fin de semaine, selon le premier ministre canadien Justin Trudeau. Même Donald Trump, habituellement critique sur ces accords, a indiqué que les discussions "se passaient très bien".

"Même si l'échéance (de vendredi) venait à être repoussée, les investisseurs semblent optimistes sur le fait qu'un accord va être conclu", note Michael Hewson de CMC Markets.

Chrystia Freeland, la ministre canadienne des Affaires étrangères, et Robert Lighthizer, le Représentant américain au commerce, doivent se retrouver dans la journée pour faire des arbitrages sur les pourparlers de la nuit dernière.

Sur le front européen, le négociateur en chef de l'Union européenne pour le Brexit, Michel Barnier, s'est montré rassurant mercredi soir en affirmant qu'un partenariat d'une ampleur inédite pour un pays tiers pourrait être trouvé avec la Grande-Bretagne.

Pour Michael Hewson, il s'agit d'un "changement de ton significatif" dans les négociations entre l'UE et la Grande-Bretagne.

Du côté des indicateurs, le taux de chômage en Allemagne s'est maintenu en août à 5,2%, son plus bas niveau depuis la réunification du pays en 1990.

Les investisseurs surveilleront dans l'après-midi l'inflation provisoire en Allemagne pour le mois d'août.

Aux Etats-Unis les dépenses et revenus des ménages pour juillet seront publiés ainsi que les demandes hebdomadaires d'allocations chômage.

Sur le front des valeurs, Bouygues était confortablement installé en tête du CAC 40 (+4,79% à 39,15 euros) grâce à des résultats du premier semestre meilleurs qu'attendu.

Eiffage était aussi en nette hausse, de 2,51% à 99 euros.

Les concurrents de Bouygues dans le secteur des télécoms étaient dans le rouge: Illiad plongeait de 6,20% à 113,40 euros et Orange cédait 1,33% à 14,09 euros.

Air France-KLM perdait 6,72% à 8,60 euros après que son intersyndicale a promis jeudi matin "un fort durcissement du conflit", pointant "l'attitude totalement irresponsable des dirigeants".

  1. Euronext Cac 40

 ■

Copyright © 2018 AFP. Tous droits de reproduction et de représentation réservés.

Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l'AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, transmise, rediffusée, traduite, vendue, exploitée commercialement ou utilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de l'AFP. l'AFP ne pourra être tenue pour responsable des délais, erreurs, omissions, qui ne peuvent être exclus ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations.

Votez pour cet article
0 avis
Note moyenne : 0
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote

RETROUVEZ LES WEBINAIRES BOURSE DIRECT

Les Différents Types d'Ordres de Bourse
Mardi 20 novembre de 12h30 à 13h30

Tradez les indices mondiaux au travers des CFD
Mercredi 7 décembre de 12h30 à 13h30

CONTENUS SPONSORISÉS
À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 20/11/2018

Les marchés européens reculent dans le sillage de Wall Street. Les valeurs technologiques, notamment Apple, ont lourdement chuté. Ce qui pèse sur leurs concurrents européens. L’inquiétude sur…

Publié le 20/11/2018

Le CAC40 abandonne encore 0,8% en fin de matinée à 4.945 points

Publié le 20/11/2018

Copyright GlobeNewswire Les annexes de ce communiqué sont disponibles à partir de ce lien : http://hugin.info/143549/R/2226337/873684.pdf Information réglementaire Ce…

Publié le 20/11/2018

Renault poursuit sa chute entamée la veille sur la place de Paris. Ainsi, le titre du constructeur automobile recule de 2,44% à 57,62 euros, après avoir déjà abandonné 8,43% hier.…

Publié le 20/11/2018

 Groupe BIC - Communiqué de presse Clichy - 20 novembre 2018 Suivez l'actualité de BIC sur         BIC RECOIT UNE OFFRE D'ACHAT POUR BIC SPORT   Le…