En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour réaliser des statistiques d'audience et vous proposer des services ou publicités adaptés à vos centres d'intérêt.
  Votre navigateur (${ userBrowser.name + ' ' + userBrowser.version }) est obsolète. Pour améliorer la sécurité et la navigation sur notre site, prenez le temps de mettre à jour votre navigateur.      
5 657.69 PTS
-
5 622.00
-
SBF 120 PTS
4 462.99
-
DAX PTS
12 754.69
-
Dow Jones PTS
26 788.10
-0.15 %
7 874.62
-0.83 %
1.112
-0.06 %

La Bourse de Paris fragilisée par la faiblesse de l'inflation en zone euro (-0,26%)

| AFP | 845 | Aucun vote sur cette news
Salle de contrôle d'Euronext, l'opérateur de la Bourse de Paris, à La Défense, le 27 avril 2018
Salle de contrôle d'Euronext, l'opérateur de la Bourse de Paris, à La Défense, le 27 avril 2018 ( ERIC PIERMONT / AFP/Archives )

La Bourse de Paris refluait légèrement mardi à la mi-journée (-0,26%), la faiblesse de l'inflation en zone euro ayant effacé l'optimisme des premiers échanges qui avait permis à la cote de passer les 5.700 points.

A 13H30 (11H30 GMT), l'indice CAC 40 perdait 14,55 points, à 5.663,24 points, dans un volume d'échange de 1,5 milliard d'euros. La veille, il avait fini en hausse de 0,66%.

La cote parisienne a démarré en légère hausse, inscrivant peu après l'ouverture un nouveau record annuel à 5.704,93 points. Mais la tendance s'est inversée peu après la publication d'une inflation en zone euro en septembre à son niveau le plus bas depuis trois ans, à 0,9%.

Wall Street se préparait de son côté à ouvrir en légère hausse. Le contrat à terme sur l'indice vedette Dow Jones Industrial Average avançait de 0,17%, tout comme l'indice élargi S&P 500 et le Nasdaq, à forte coloration technologique, de 0,30%.

La matinée avait pourtant commencé dans "une atmosphère positive, alimentée par la clôture positive des marchés américains" après des déclarations d'une responsable américain au sujet commercial, selon Michael Hewson, un analyste de CMC Markets.

Selon des informations de l'agence Bloomberg sorties vendredi, l'administration américaine réfléchissait à limiter les investissements américains en Chine.

Le conseiller économique du président américain, Peter Navarro, a toutefois remis en question la véracité de ces informations dans une interview lundi matin sur CNBC, affirmant que "plus de la moitié de l'article était extrêmement imprécis ou juste complètement faux".

Des déclarations rassurantes qui avaient donné un coup de fouet aux marchés européens lundi soir ainsi qu'à Wall Street, et l'effet positif a perduré mardi matin.

Du côté des indicateurs, outre l'inflation européenne, l'indice d'activité manufacturière ISM pour septembre aux Etats-Unis est également à l'agenda.

- L'automobile dans le vert -

En matière de valeurs, Air France-KLM bénéficiait d'une reprise du suivi de son titre par Bank of America Merill Lynch (+2,54% à 9,85 euros) avec la recommandation "acheter". La compagnie Air France prévoit par ailleurs de compenser à partir de 2020 toutes les émissions de CO2 des quelque "500 vols intérieurs" effectués par ses avions chaque jour en France, selon sa directrice générale, Anne Rigail.

Le secteur automobile était bien orienté, profitant du bond du marché français de 16,6% en septembre sur un an, corrigeant sa chute de septembre 2018 provoquée par l'entrée en vigueur d'une nouvelle norme d'homologation des véhicules, d'après les données du Comité des constructeurs français d'automobiles (CCFA).

Renault engrangeait 0,65% à 53,00 euros et Peugeot quelque 0,09% à 22,90 euros.

Kaufman & Broad s'enfonçait de 6,79% à 34,06 euros, les investisseurs s'inquiétant des baisses de réservations au 3e trimestre malgré des résultats en ligne avec les attentes avec une hausse des revenus et du bénéfice net.

  1. Euronext CAC40

 ■

Copyright © 2019 AFP. Tous droits de reproduction et de représentation réservés.

Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l'AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, transmise, rediffusée, traduite, vendue, exploitée commercialement ou utilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de l'AFP. l'AFP ne pourra être tenue pour responsable des délais, erreurs, omissions, qui ne peuvent être exclus ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations.

Votez pour cet article
0 avis
Note moyenne : 0
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 22/10/2019

"Ces comptes consolidés sont conformes et identiques aux comptes publiés le 16 octobre 2019"...

Publié le 22/10/2019

Par ailleurs, Flavien d'Audiffret est nommé Directeur Stratégie, Digital et Développement de SMCP...

Publié le 22/10/2019

Séché Environnement est en croissance organique de 2,6% sur 9 mois...

Publié le 22/10/2019

L'équipe de direction de Transgene y rencontrera des investisseurs européens spécialisés dans la santé...

Publié le 22/10/2019

Gecina poursuit le recentrage de son patrimoine. Déjà 482 ME de cessions sont réalisées ou sous promesses avec près de 6% de prime sur les expertises...