En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour réaliser des statistiques d'audience et vous proposer des services ou publicités adaptés à vos centres d'intérêt.
  Votre navigateur (${ userBrowser.name + ' ' + userBrowser.version }) est obsolète. Pour améliorer la sécurité et la navigation sur notre site, prenez le temps de mettre à jour votre navigateur.      
5 642.83 PTS
+0.39 %
5 652.00
+0.55 %
SBF 120 PTS
4 459.41
+0.56 %
DAX PTS
12 436.63
+0.38 %
Dowjones PTS
27 147.08
+0.13 %
7 888.56
+0.00 %
1.106
+0.28 %

La Bourse de Paris finit tranquillement une semaine très positive (+0,19%)

| AFP | 355 | Aucun vote sur cette news
Salle de contrôle d'Euronext, l'opérateur de la Bourse de Paris, à La Défense, le 27 avril 2018
Salle de contrôle d'Euronext, l'opérateur de la Bourse de Paris, à La Défense, le 27 avril 2018 ( ERIC PIERMONT / AFP/Archives )

La Bourse de Paris a clôturé en légère hausse (+0,19%) vendredi, finissant calmement une semaine très positive grâce au reflux des tensions internationales, notamment en matière de commerce sino-américain.

L'indice CAC 40 a gagné 10,62 points à 5.603,99 points dans un volume d'échanges moyen de 3,1 milliards d'euros. La veille, il avait fini en nette progression de 1,11%.

Au cours de la semaine écoulée, l'indice a pris 2,25%. Il affiche une hausse de 18,46% depuis le 1er janvier.

La cote parisienne a passé l'essentiel de la séance ancrée à proximité de l'équilibre.

"Si la séance du jour est relativement calme, le reste de la semaine a été animé", a noté auprès de l'AFP Andrea Tuéni, un analyste de Saxo Banque.

"Aujourd'hui le marché attendait les chiffres d'emploi aux États-Unis, mais finalement il n'y a pas eu d'éléments suffisants pour changer la donne. Les créations d'emplois ralentissent mais globalement le rapport n'est pas mauvais", a expliqué l'expert.

Les créations d'emplois aux États-Unis ont confirmé leur ralentissement en août mais ont été suffisamment solides pour maintenir un taux de chômage stable à 3,7%, selon les chiffres du département du Travail publiés vendredi.

"Les investisseurs attendent désormais les banques centrales", à commencer par la Banque centrale européenne qui se réunit jeudi prochain, a poursuivi M. Tuéni, "et personne ne veut prendre trop de risques avant le week-end", surtout après la belle progression de la semaine.

"L'annonce d'une rencontre en octobre entre responsables chinois et américains sur le commerce a ranimé les espoirs" et offert un soutien solide au marché.

L'annonce de cette rencontre s'est ajoutée au soulagement procuré par le retrait définitif du projet de loi sur les extraditions, à l'origine de la contestation à Hong Kong, à la formation d'un nouveau gouvernement en Italie et à plusieurs votes au Parlement britannique qui repoussent la perspective d'un Brexit sans accord.

Safran encore en tête

Du côté des valeurs, Safran a de nouveau pris la tête de l'indice CAC 40, toujours porté (+3,59% à 142,95 euros) par le net relèvement de ses perspectives de chiffre d'affaires et de bénéfice annuels annoncé la veille. Il a aussi profité en outre d'un relèvement de sa recommandation à "sur-pondération" contre "neutre" auparavant par JP Morgan.

Sodexo a pâti (-2,74% à 101,30 euros) en revanche d'un abaissement de sa recommandation à "sous-pondération" contre "neutre" auparavant par Barclays.

Peugeot SA a pris 2,98% à 22,10 euros après la présentation jeudi d'un nouveau plan stratégique pour remonter la pente en Chine, visant une meilleure rentabilité et 400.000 véhicules vendus en 2025 sur le plus gros marché mondial, où il a subi revers sur revers ces dernières années.

  1. Euronext CAC40

 ■

Copyright © 2019 AFP. Tous droits de reproduction et de représentation réservés.

Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l'AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, transmise, rediffusée, traduite, vendue, exploitée commercialement ou utilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de l'AFP. l'AFP ne pourra être tenue pour responsable des délais, erreurs, omissions, qui ne peuvent être exclus ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations.

Votez pour cet article
0 avis
Note moyenne : 0
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote

OFFRE DE BOURSE

1000 € OFFERTS*
SUR VOS FRAIS DE COURTAGE

Valable pour toute 1ère ouverture de compte avant le 23 septembre 2019

CODE OFFRE : RENTREE19

Je profite de l'offre

* Voir conditions
N'oubliez pas pour profiter de l'offre, indiquez le code promo : RENTREE19 lors de votre ouverture de compte.

CONTENUS SPONSORISÉS
À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 19/09/2019

Orpéa, leader européen de la prise en charge globale de la dépendance, annonce adopter une solution de télémédecine du quotidien et de l'urgence pour...

Publié le 19/09/2019

Hexaom (-1,15 % à 34,35 euros) a dégagé, au titre de son premier semestre, un résultat net en repli de 46,2 % à 7 millions d’euros. Le résultat opérationnel s‘est établi en baisse de 45,6…

Publié le 19/09/2019

Boursorama a annoncé avoir dépassé, avec un an d’avance, le cap des 2 millions de clients. Le nombre de clients a été multiplié par deux depuis 2017. « Avec une telle dynamique de conquête,…

Publié le 19/09/2019

OSE Immunotherapeutics a reçu un paiement d'étape de 5,4 millions d'euros dans le cadre du Programme d'investissements d'avenir (PIA), opéré par Bpifrance, pour le développement de l'anticorps…

Publié le 19/09/2019

Atos a inauguré son premier Laboratoire d'Intelligence Artificielle (IA) en Allemagne à Munich...