En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour réaliser des statistiques d'audience et vous proposer des services ou publicités adaptés à vos centres d'intérêt.  En savoir plus  J'accepte

  Votre navigateur (${ userBrowser.name + ' ' + userBrowser.version }) est obsolète. Pour améliorer la sécurité et la navigation sur notre site, prenez le temps de mettre à jour votre navigateur.      
4 813.13 PTS
+0.68 %
4 785.0
+0.27 %
SBF 120 PTS
3 831.94
+0.73 %
DAX PTS
10 788.09
-0.21 %
Dowjones PTS
24 388.95
-2.24 %
6 613.28
-3.30 %
1.139
-0.01 %

La Bourse de Paris, stable, retient son souffle avant le G20

| AFP | 214 | Aucun vote sur cette news
Salle de contrôle d'Euronext, l'opérateur de la Bourse de Paris, à La Défense, le 27 avril 2018
Salle de contrôle d'Euronext, l'opérateur de la Bourse de Paris, à La Défense, le 27 avril 2018 ( ERIC PIERMONT / AFP/Archives )

La Bourse de Paris a fini stable mercredi (0%), les investisseurs limitant les initiatives en attendant de savoir si la rencontre entre les présidents américain et chinois en marge du G20 débouchera sur un accord commercial.

L'indice CAC 40 a gagné 0,09 point à 4.983,24 points. La veille, il avait fini en petit repli de 0,24%.

La cote parisienne a oscillé à proximité de l'équilibre quasi toute la séance.

"Un certain nombre de décisions et de rencontres bilatérales seront scrutées avec attention. Le rendez-vous le plus important sera la rencontre entre Donald Trump et Xi Jinping dont l'issue sera un catalyseur puissant pour la fin d'année sur les marchés", a estimé Guillaume Garabédian, responsable de la gestion conseillée chez Meeschaert Gestion Privée.

"Si cela finit mal, ce sera de mauvais augure pour le commerce sino-américain et pour les échanges mondiaux plus généralement, ce qui risque de freiner les marchés en décembre. A l'inverse, si un terrain d'entente est trouvé, cela pourrait permettre aux indices de monter" et de ne pas faillir à la tradition d'une belle hausse en fin d'année, a-t-il développé.

Mardi, Larry Kudlow, principal conseiller économique du président a affirmé que ce dernier pensait qu'il y avait une "bonne chance" d'accord commercial, sous certaines conditions, notamment en matière de protection de la propriété intellectuelle. La veille M. Trump avait toutefois déclaré qu'il était "hautement improbable" qu'il gèle la hausse prévue de taxes douanières sur 200 milliards de dollars de produits importés de Chine.

"L'autre sujet majeur des semaines à venir sera l'évolution de la politique monétaire américaine", a également souligné M. Garabédian.

Un discours du président de la Réserve fédérale américaine (Fed) Jerome Powell est notamment attendu dans la soirée, après la clôture des marchés européens.

En matière de valeurs, Dassault Systemes a pris la tête de l'indice CAC 40 avec une hausse de 3,41% à 106,10 euros, dans le sillage des résultats supérieurs aux attentes de la société américaine spécialisée dans les logiciels Salesforce.

Axa a gagné 0,73% à 21,42 euros, profitant de la révision à la hausse de ses objectifs de rentabilité et de distribution des dividendes.

Renault a pris 0,63% à 61,98 euros, après que le ministre de l'Economie Bruno Le Maire s'est opposé à tout changement dans la gouvernance de l'alliance Renault-Nissan-Mitsubishi et "dans l'équilibre" des pouvoirs.

Danone a été pénalisé (-1,49% à 65,42 euros) par un abaissement de sa recommandation à "vendre" contre "neutre" précédemment par Goldman Sachs.

  1. Euronext CAC40

 ■

Copyright © 2018 AFP. Tous droits de reproduction et de représentation réservés.

Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l'AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, transmise, rediffusée, traduite, vendue, exploitée commercialement ou utilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de l'AFP. l'AFP ne pourra être tenue pour responsable des délais, erreurs, omissions, qui ne peuvent être exclus ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations.

Votez pour cet article
0 avis
Note moyenne : 0
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
CONTENUS SPONSORISÉS
À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 07/12/2018

Au seul mois de novembre, l'avionneur européen a reçu 43 commandes et livré 89 appareils.

Publié le 07/12/2018

Les souscriptions n'ont pas atteint le montant minimum de 75% de l'offre...

Publié le 07/12/2018

FR0000185621,EN

Publié le 07/12/2018

"Nous sommes satisfaits de ces résultats précliniques qui démontrent que Sarconeos accélère la différenciation des cellules musculaires squelettiques...

Publié le 07/12/2018

Bouygues Telecom et de Keyyo ont approuvé unanimement le projet de rapprochement. Ainsi, MM. Philippe Houdouin, Silvère Baudouin, Christophe Sollet, Michel Picot, Eric Saiz, Dominique Roche, ainsi…