En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour réaliser des statistiques d'audience et vous proposer des services ou publicités adaptés à vos centres d'intérêt.
  Votre navigateur (${ userBrowser.name + ' ' + userBrowser.version }) est obsolète. Pour améliorer la sécurité et la navigation sur notre site, prenez le temps de mettre à jour votre navigateur.      
6 100.72 PTS
+1.02 %
6 101.50
+1.12 %
SBF 120 PTS
4 798.09
+0.9 %
DAX PTS
13 526.13
+0.72 %
Dow Jones PTS
29 348.10
+0.17 %
9 173.73
+0.53 %
1.109
0. %

La Bourse de Paris toujours avare d'initiatives

| AFP | 178 | 1 par 1 internautes
Salle de contrôle d'Euronext, l'opérateur de la Bourse de Paris, à La Défense, le 27 avril 2018
Salle de contrôle d'Euronext, l'opérateur de la Bourse de Paris, à La Défense, le 27 avril 2018 ( ERIC PIERMONT / AFP/Archives )

La Bourse de Paris a continué de camper sur ses positions (+0,08%) mardi, se gardant de toute initiative avant de connaître les détails de l'accord commercial sino-américain attendus mercredi et digérant les premiers résultats d'entreprises outre-Atlantique.

L'indice CAC 40 a pris 4,75 points à 6.040,89 points, dans un volume d'échanges modéré de 3,6 milliards d'euros. La veille, il avait fini à l'équilibre (-0,02%).

Le marché "est clairement en attente" avec "d'une part l'hésitation quant à la finalisation de l'accord" commercial entre les États-Unis et la Chine "qui devrait intervenir demain" et "d'autre part, nous commençons également à avoir les résultats trimestriels américains qui tombent", a résumé auprès de l'AFP Mikaël Jacoby, responsable du courtage Europe continentale à Oddo BHF Securities.

Première banque américaine par actifs, JPMorgan a enregistré en 2019 un bénéfice net record de 36,43 milliards de dollars tandis que Citigroup affiche pour sa part un bénéfice net annuel de 19,4 milliards de dollars.

De son côté, la compagnie aérienne Delta Air Lines a largement dépassé les attentes au dernier trimestre de 2019.

Mercredi, ce sera au tour de Bank of America et Goldman Sachs de dévoiler leurs résultats, avant Morgan Stanley jeudi.

Ainsi, l'indice phare de la Bourse de Paris s'est cramponné à l'équilibre mardi, tout en "défendant ses niveaux de la fin de l'année (2019) avec une épée de Damoclès du premier pan des négociations sino-américaines qui va être levée", selon M. Jacoby.

Par ailleurs, les marchés tablent "sur un scénario de croissance, quoiqu'un peu molle, en Europe", a-t-il ajouté.

Du côté des indicateurs, l'inflation mensuelle aux États-Unis a été conforme aux attentes en décembre, à +0,2%, après une hausse de 0,3% en novembre, selon l'indice CPI publié mardi par le département du Travail.

En matière de valeurs, Capgemini a pris la tête du CAC 40 (+2,10% à 114,25 euros) tandis que la cotation d'Altran Technologies a été suspendue à la demande de l'AMF après que le premier a annoncé mardi l'augmentation à 14,50 euros par action, contre 14 euros précédemment, du prix qu'il propose pour racheter le second.

La prudence a profité aux valeurs défensives, les moins sensibles à la conjoncture, à l'instar de Pernod Ricard, qui s'est octroyé 1,78% à 165,70 euros.

Vivendi a reculé de 1,56% à 25,30 euros, lesté par un abaissement de recommandation. Le géant des médias a par ailleurs déposé une nouvelle plainte aux Pays-Bas contre le projet de holding européenne porté par le groupe italien Mediaset.

Danone a également souffert (-1,19% à 71,40 euros) d'un abaissement de recommandation. A l'inverse, Vinci a profité (+0,66% à 100,40 euros) d'un relèvement.

  1. Euronext CAC40

 ■

Copyright © 2020 AFP. Tous droits de reproduction et de représentation réservés.

Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l'AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, transmise, rediffusée, traduite, vendue, exploitée commercialement ou utilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de l'AFP. l'AFP ne pourra être tenue pour responsable des délais, erreurs, omissions, qui ne peuvent être exclus ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations.

Votez pour cet article
1 avis
Note moyenne : 1
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
CONTENUS SPONSORISÉS
À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 17/01/2020

Vinci Aéroport, filiale du groupe Vinci, a vu son trafic croître de 5,7% en 2019 dans les 46 aéroports qu'elle gère, à 255 millions de passagers. Les seuils de 50 millions de passagers, des 30…

Publié le 17/01/2020

Marie Brizard Wine & Spirits (MBWS) a annoncé la conclusion ce vendredi d'un accord tripartite portant sur la cession, par les prêteurs bancaires de MBWS, de la dette bancaire de la société à…

Publié le 17/01/2020

Vinci Airports annonce aborder avec confiance l'année 2020

Publié le 17/01/2020

Imerys a conclu un accord pour l'acquisition du premier producteur indien de panneaux à base de silicate de calcium pour des projets d'isolation thermique dans des industries telles que le ciment, la…

Publié le 17/01/2020

Marie Brizard Wine & Spirits annonce la conclusion d'un accord tripartite portant sur la cession, par les prêteurs bancaires de MBWS, de la dette...