En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour réaliser des statistiques d'audience et vous proposer des services ou publicités adaptés à vos centres d'intérêt.
  Votre navigateur (${ userBrowser.name + ' ' + userBrowser.version }) est obsolète. Pour améliorer la sécurité et la navigation sur notre site, prenez le temps de mettre à jour votre navigateur.      
4 351.49 PTS
-4.23 %
4 311.50
-4.97 %
SBF 120 PTS
3 414.93
-4.22 %
DAX PTS
9 632.52
-3.68 %
Dow Jones PTS
21 636.78
-4.06 %
7 588.37
-3.91 %

La Bourse de Paris passe sous les 5.500 points (-3,32%)

| AFP | 890 | 4.80 par 5 internautes
Salle de contrôle d'Euronext, l'opérateur de la Bourse de Paris, à La Défense, le 27 avril 2018
Salle de contrôle d'Euronext, l'opérateur de la Bourse de Paris, à La Défense, le 27 avril 2018 ( ERIC PIERMONT / AFP/Archives )

La Bourse de Paris a fini sous la barre des 5.500 points jeudi (-3,32%), pessimiste quant à l'évolution de la crise sanitaire qu'elle suit de très près, tentant d'y voir plus clair sur ses réelles répercussions sur l'économie mondiale.

L'indice CAC 40 a abandonné 188 points à 5.495,60 points, dans un volume d'échanges très élevé de 8,5 milliards d'euros. La veille, il avait réussi à finir à l'équilibre (+0,09%).

La cote parisienne a ouvert en net repli, glissant sous le seuil des 5.500 points en fin de parcours. L'indice évolue à des niveaux d'octobre 2019.

"L'environnement de marché est assez déprimé. Il n'a pas encore cédé à la panique mais il y a des premiers signes de capitulation d'investisseurs", observe auprès de l'AFP Andrea Tuéni, analyste de Saxo Banque.

"On parle d'une correction, avec quasiment une perte de 10% par rapport au point haut d'il y a environ dix jours" et "il n'y a aucune garantie ni d'avoir atteint des points bas, ni de repartir sur une phase de rebond", selon lui.

"On est en train d'enregistrer la pire semaine depuis 2008 sur les marchés. En variation hebdomadaire et en vitesse du mouvement, c'est assez similaire à ce qu'on a pu connaître en 2008", décrit le spécialiste.

Le directeur général de l'Organisation mondiale de la santé (OMS) a estimé jeudi que l'épidémie avait atteint un "point décisif", appelant les pays à agir "rapidement" pour endiguer la progression de ce "virus très dangereux".

L'épidémie, découverte en décembre à Wuhan en Chine, a contaminé plus de 78.600 personnes dans ce pays, dont plus de 2.700 mortellement.

Des plans d'urgence avec financement immédiat sont prêts à être déployés, notamment par le Fonds monétaire international, pour venir en aide aux pays qui ne parviendraient pas à faire face à une épidémie du nouveau coronavirus.

En Europe, Bruxelles envisage de proposer dans un mois, si nécessaire, "des mesures d'accompagnement" aux secteurs économiques fragilisés par le coronavirus, a indiqué jeudi le Commissaire européen à l'Industrie Thierry Breton.

STMicroelectronics en bas du palmarès

Même si le président américain Donald Trump s'est voulu rassurant mercredi soir, les opérateurs de marché sont méfiants face à l'extension de la crise sanitaire dont l'impact économique reste à établir. "Ils restent de côté en attendant que ça se calme", souligne M. Tuéni.

Les valeurs technologiques ont ainsi pris un gros coup. "Elles ont extrêmement bien performé en début d'année et à chaque phase de correction, ce sont les premières à être sanctionnées", explique M. Tueni. "Jusqu'à présent le secteur résistait bien, mais il était déjà fragilisé par le début" de l'épidémie causée par le coronavirus.

STMicroelectronics a été la plus affectée (-8,13% à 24,52 euros).

Les valeurs liées au tourisme ont également beaucoup souffert de l'épidémie, à l'instar d'Accor (-3,56% à 33,33 euros) et d'Air France-KLM (-7,17% à 7,38 euros).

Les bancaires ont été également mises à mal: Société Générale (-6,44% à 26,72 euros), Crédit Agricole (-6,16% à 11,36 euros) et BNP Paribas (-5,87% à 45,39 euros).

Unique valeur dans le vert, Engie a gagné 2,33% à 16,01 euros, profitant d'une performance opérationnelle en hausse, portée notamment par l'amélioration du secteur nucléaire en Belgique et des énergies renouvelables.

  1. Euronext CAC40

 ■

Copyright © 2020 AFP. Tous droits de reproduction et de représentation réservés.

Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l'AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, transmise, rediffusée, traduite, vendue, exploitée commercialement ou utilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de l'AFP. l'AFP ne pourra être tenue pour responsable des délais, erreurs, omissions, qui ne peuvent être exclus ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations.

Votez pour cet article
5 avis
Note moyenne : 4.80
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote

OFFRE ASSURANCE VIE

BOURSE DIRECT HORIZON FÊTE SA 1ÈRE ANNÉE

Découvrez le contrat d'assurance vie de Bourse Direct

JUSQU'A 170 € DE PRIME OFFERTE*
OU 500 € OFFERTS* EN FRAIS DE COURTAGE

* SOUS CONDITIONS

Pour toute 1ère adhésion au contrat d’assurance vie Bourse Direct Horizon avant le 31 mars 2020 inclus, avec un versement initial investi à 20% minimum sur un (ou des) support(s) d'investissement en unités de compte non garantis en capital.

Je profite de l'offre

PRIMÉ MEILLEUR NOUVEAU CONTRAT D’ASSURANCE VIE

Ce contrat présente un risque de perte en capital.

CONTENUS SPONSORISÉS
À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 27/03/2020

"Nous nous préparons à devoir faire face à un climat économique entièrement nouveau du fait de la crise du COVID-19"...

Publié le 27/03/2020

Le secteur du tourisme à Paris a été affecté par un ralentissement sur le 1er trimestre 2019 dû au mouvement des gilets jaune et par un second ralentissement en décembre 2019 relatif aux…

Publié le 27/03/2020

Thierry Lescasse reprend les fonctions de Benoît Jacheet, dont la mission prend fin avec l'aboutissement du plan de restructuration financière...

Publié le 27/03/2020

Le Groupe CAFOM, acteur majeur de l'équipement de la maison en Europe et en Outre-Mer, fait un point sur l'impact à ce jour de l'épidémie de Covid-19...

Publié le 27/03/2020

ALD dit surveiller étroitement l'évolution du Covid-19 (Coronavirus) et a mis en place les mesures nécessaires pour maintenir la continuité de ses...