En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour réaliser des statistiques d'audience et vous proposer des services ou publicités adaptés à vos centres d'intérêt.
  Votre navigateur (${ userBrowser.name + ' ' + userBrowser.version }) est obsolète. Pour améliorer la sécurité et la navigation sur notre site, prenez le temps de mettre à jour votre navigateur.      
5 860.18 PTS
+0.21 %
5 861.5
+0.24 %
SBF 120 PTS
4 614.17
+0.2 %
DAX PTS
13 156.94
+0.66 %
Dow Jones PTS
27 831.37
-0.18 %
8 378.28
+0.29 %
1.109
-0.03 %

La Bourse de Paris prend ses bénéfices après Trump et avant Powell

| AFP | 428 | Aucun vote sur cette news
La Bourse de Paris a fini en repli de 0,21% mercredi, sur des prises de bénéfices.
La Bourse de Paris a fini en repli de 0,21% mercredi, sur des prises de bénéfices. ( ERIC PIERMONT / AFP/Archives )

La Bourse de Paris a fini en léger retrait (-0,21%) mercredi, les investisseurs préférant prendre leurs bénéfices après des propos peu encourageants de Donald Trump au sujet du commerce et avant un discours du président de la Fed Jerome Powell.

L'indice CAC 40 a cédé 12,66 points à 5.907,09 points, dans un volume d'échanges modéré de 3,3 milliards d'euros. Mardi, il avait fini en hausse de 0,44%, atteignant un niveau inédit depuis le 23 juillet 2007.

"Nous avons senti hier, dans les déclarations de Donald Trump, une tonalité un peu plus dure envers la Chine, notamment sur la question de l'annulation partielle ou totale des taxes déjà en vigueur, voire même sur la question de l'entrée en vigueur des taxes de décembre", a résumé auprès de l'AFP Alexandre Baradez, analyste à IG France. Nous sentons "que c'est un point de friction entre Pékin et Washington qui n'est pas réglé", a-t-il poursuivi, d'où "le sentiment un peu défiant et négatif" du marché ce mercredi.

Le président américain a répété qu'un accord partiel "pourrait intervenir bientôt" pour commencer à résoudre le conflit avec Pékin, qui dure depuis mars 2018. Il a néanmoins affirmé qu'il n'hésiterait pas à rehausser encore les taxes douanières appliquées à la Chine si un accord parcellaire n'était pas conclu.

Concernant le volet commercial européen, l'administration Trump devrait annoncer cette semaine un report de la décision d'imposer ou non des droits de douane supplémentaires dans le secteur automobile, ont indiqué mardi deux sources industrielles à l'AFP.

Il pourrait y avoir "un peu de prise de gains avant les propos de Jerome Powell", a estimé M. Baradez. Les investisseurs attendaient en effet mercredi, après la clôture des Bourses européennes, une audition du président de la Réserve fédérale américaine (Fed) devant une commission parlementaire.

D'après les commentaires qu'il devrait prononcer dans un propos liminaire, l'institution devrait faire une pause dans ses interventions sur les taux directeurs "tant que les informations sur l'économie restent conformes à [sa] prévision d'une croissance économique modérée, d'un marché de l'emploi fort et d'une inflation proche de notre objectif de 2%".

Les titres cycliques ont été les plus délaissés, à commencer par ceux de la métallurgie, sensible à la guerre commerciale. ArcelorMittal a baissé de 2,39% à 15,21 euros, Aperam de 3,33% à 27,55 euros et Eramet de 3,53% à 48,33 euros.

Le secteur automobile s'est essoufflé, à l'instar de Peugeot (-2,10% à 23,80 euros) et Renault (-1,78% à 44,88 euros).

Le secteur bancaire a également été éprouvé: Société Générale s'est replié de 2,10% à 28,16 euros, Crédit Agricole de 1,92% à 12,49 euros, Natixis de 1,57% à 3,95 euros et BNP Paribas de 1,42% à 50,15 euros.

A contrario, les valeurs défensives telles que Rémy Cointreau (+1,50% à 122,10 euros), Pernod Ricard (+0,95% à 169,65 euros) et Danone (+1,48% à 75,18 euros) ont tiré leur épingle du jeu.

Air Liquide a progressé de 0,97% à 119,75 euros. Il envisage la cession de sa filiale allemande Schülke, un spécialiste de l'infection, de la prévention et de l'hygiène.

  1. Euronext CAC40

 ■

Copyright © 2019 AFP. Tous droits de reproduction et de représentation réservés.

Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l'AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, transmise, rediffusée, traduite, vendue, exploitée commercialement ou utilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de l'AFP. l'AFP ne pourra être tenue pour responsable des délais, erreurs, omissions, qui ne peuvent être exclus ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations.

Votez pour cet article
0 avis
Note moyenne : 0
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote

OFFRE ASSURANCE VIE

BOURSE DIRECT HORIZON

Découvrez le nouveau contrat d'assurance vie de Bourse Direct

JUSQU'A 170 € DE PRIME OFFERTE*
OU 500 € OFFERTS* EN FRAIS DE COURTAGE

* SOUS CONDITIONS

Pour toute 1ère adhésion au contrat d’assurance vie Bourse Direct Horizon avant le 31 décembre 2019 inclus, avec un versement initial investi à 20% minimum sur un (ou des) support(s) d'investissement en unités de compte non garantis en capital.

Je profite de l'offre

PRIMÉ MEILLEUR NOUVEAU CONTRAT D’ASSURANCE VIE

Ce contrat présente un risque de perte en capital.

CONTENUS SPONSORISÉS
À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 11/12/2019

Des perturbations et des retards restent néanmoins possibles...

Publié le 11/12/2019

Solocal accompagne les agences IN&FI Crédits dans leur stratégie de présence digitale...

Publié le 11/12/2019

Plus forte baisse du SMI, Credit Suisse (-0,39% à 12,86 francs suisses) est sous pression après avoir abaissé ses objectifs de rentabilité pour 2019 et 2020. A l’occasion d’une journée…

Publié le 11/12/2019

DMS Biotech, division de Diagnostic Medical Systems Group consacrée aux biotechnologies et spécialisée dans le développement de solutions techniques innovantes pour l’utilisation du tissu…

Publié le 11/12/2019

Mais des volumes aux abonnés absents...