5 372.38 PTS
-
5 371.00
+0.03 %
SBF 120 PTS
4 288.39
-
DAX PTS
12 991.28
+0.01 %
Dowjones PTS
23 328.63
+0.71 %
6 108.82
+0.27 %
Nikkei PTS
21 675.93
+1.02 %
Suivez-nous sur Facebook
Suivez-nous sur Google +
Suivez-nous sur Twitter
Suivez-nous sur Youtube

Nette baisse à la Bourse de Paris, préoccupée par l'euro

| AFP | 1595 | Aucun vote sur cette news
La Bourse de Paris finit en net recul, préoccupée par la vigueur de la monnaie européenne
La Bourse de Paris finit en net recul, préoccupée par la vigueur de la monnaie européenne ( Bertrand GUAY / AFP/Archives )

La Bourse de Paris a fini en net recul (-1,57%) vendredi, préoccupée par la vigueur de la monnaie européenne au lendemain d'une réunion de la Banque centrale européenne.

L'indice CAC 40 a cédé 81,56 points à 5.117,66 points dans un volume d'échanges soutenu de 4,6 milliards d'euros. La veille, l'indice avait fini en recul de 0,32%.

Au cours de la semaine écoulée, l'indice a perdu 2,25%. Ses gains depuis le début de l'année atteignent 5,25%.

La cote parisienne a débuté en recul et après des hésitations, a creusé ses pertes au fil de la séance.

Le statu quo décidé par la BCE et les appels à la patience lancés jeudi par le président Mario Draghi pour attendre une accélération de l'inflation avant d'envisager un changement de cap monétaire ont eu pour effet de pousser l'euro vers des sommets et à l'inverse d'alimenter une poursuite de la détente sur le marché de la dette.

"Il y a une double crainte du marché par rapport au niveau de l'euro qui s'est apprécié et les taux d'emprunts souverains" qui recommencent à descendre, a résumé auprès de l'AFP Hugues Le Maire, un associé de Diamant bleu Gestion.

Concernant la hausse de l'euro, "les investisseurs craignent que certains secteurs (ne) soient pénalisés", a-t-il poursuivi.

Et du côté des taux, "il est difficile d'avoir une belle dynamique de marché sans un secteur financier dynamique", or sans remontée des taux d'intérêts c'est plus difficile, a-t-il relevé.

Du côté des indicateurs, aucune statistique majeure n'était au programme.

- Valeo malmené -

Sur le terrain des valeurs, la montée en puissance des publications d'entreprises a par contre apporté son lot d'animation à la cote.

Valeo a plongé de 6,94% à 59,58 euros, pénalisé par des ventes légèrement inférieures aux attentes, malgré un bond de 20% de son bénéfice net au premier semestre à 506 millions d'euros.

Tarkett a aussi souffert (-6,87% à 37,05 euros) après avoir constitué une provision de 150 millions d'euros en raison d'une procédure devant l'Autorité de la concurrence.

Rubis à l'inverse a profité (+3,51% à 107,75 euros) de l'annonce du rachat de Galana, le premier distributeur de produits pétroliers de Madagascar.

Sartorius Stedim Biotech s'est enfoncé de 4,33% euros à 87,94 euros, affecté par un ralentissement des ventes au deuxième trimestre.

Exel Industries a gagné 1,40% à 94,45 euros après avoir annoncé une hausse de 6% de son chiffre d'affaires au troisième trimestre et indiqué s'attendre à un dernier trimestre "bien supérieur" à l'an dernier.

Somfy a cédé 4,48% à 85 euros. Si les ventes sont restées dynamiques au deuxième trimestre, son résultat opérationnel courant devrait s'inscrire en légère baisse sur le semestre écoulé.

Boiron a été pénalisé (-3,53% à 82 euros) par un chiffre d'affaires en déclin de 4,5% à 124,4 millions d'euros au deuxième trimestre, affecté par un recul en France et en Europe, ce qui devrait peser sur son résultat opérationnel semestriel.

  1. CAC 40 (Euronext)

 ■

Copyright © 2017 AFP. Tous droits de reproduction et de représentation réservés.

Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l'AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, transmise, rediffusée, traduite, vendue, exploitée commercialement ou utilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de l'AFP. l'AFP ne pourra être tenue pour responsable des délais, erreurs, omissions, qui ne peuvent être exclus ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations.

Votez pour cet article
0 avis
Note moyenne : 0
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote

OFFRE BOURSE DU MOMENT

Jusqu'à
1000 € OFFERTS

sur vos frais de courtage !*

Valable pour toute 1ère ouverture de compte avant le 15 novembre 2017

CODE OFFRE : RENTREE17

Je profite de l'offre

* Voir conditions
N'oubliez pas pour profiter de l'offre, indiquez le code promo : RENTREE17 lors de votre ouverture de compte.

SUR LE MÊME SUJET
Publié le 04/10/2017

La Bourse de Paris en repi à la mi-journée, sur fond de tensions ravivées en Espagne ( ERIC PIERMONT / AFP/Archives )La Bourse de Paris a fini en léger repli (-0,08%) mercredi, le marché se…

Publié le 29/09/2017

La Bourse de Paris commence la journée sur une note stable ( Thomas SAMSON / AFP/Archives )La Bourse de Paris a terminé en hausse vendredi (+0,68%), le marché retrouvant de l'entrain pour…

Publié le 19/09/2017

La Bourse de Paris autour de l'équilibre à la mi-journée ( ERIC PIERMONT / AFP/Archives )La Bourse de Paris était autour de l'équilibre (+0,09%) mardi à la mi-journée, la tenue d'une…

Publié le 17/09/2017

La Bourse de Paris clôture en baisse ( ERIC PIERMONT / AFP/Archives )Terminée, la trêve estivale: la Bourse parisienne, comme ses homologues européennes, va préparer sa rentrée la semaine…

Publié le 15/09/2017

La Bourse de Paris clôture en baisse ( ERIC PIERMONT / AFP/Archives )La Bourse de Paris a achevé la semaine dans le rouge (-0,22%) vendredi, manquant de conviction après des indicateurs…

À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 20/10/2017

Communiqué de Presse    Montrouge, France, le 20 Octobre; 10:35 pm CET DBV Technologies annonce les résultats de l'étude clinique de phase III chez les…

Publié le 20/10/2017

Le gestionnaire d'actifs Amundi, filiale du Crédit Agricole, prévoit de supprimer 134 postes en France, selon des sources citées vendredi par le site de 'L'Agefi'.

Publié le 20/10/2017

Le titre General Electric a connu une journée de montagnes russes vendredi à Wall Street, avec un écart de 7% en cours de séance.

Publié le 20/10/2017

La politique de dividende reste fondée sur l'évolution du Cash-flow net courant par action.

Publié le 20/10/2017

Retour d'Assemblée générale...

CONTENUS SPONSORISÉS