En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour réaliser des statistiques d'audience et vous proposer des services ou publicités adaptés à vos centres d'intérêt.  En savoir plus  J'accepte

  Votre navigateur (${ userBrowser.name + ' ' + userBrowser.version }) est obsolète. Pour améliorer la sécurité et la navigation sur notre site, prenez le temps de mettre à jour votre navigateur.      
4 831.05 PTS
+0.77 %
4 825.00
+0.64 %
SBF 120 PTS
3 821.84
+0.00 %
DAX PTS
10 918.62
-
Dowjones PTS
24 370.10
+0.67 %
6 718.45
+0.00 %
1.139
+0.02 %

La Bourse de Paris finit en légère hausse

| AFP | 261 | Aucun vote sur cette news
La Bourse de Paris a fini en hausse
La Bourse de Paris a fini en hausse ( ERIC PIERMONT / AFP/Archives )

La Bourse de Paris a fini vendredi en hausse (+0,32%), regagnant encore du terrain après un mois d'octobre difficile grâce à de bonnes nouvelles commerciales, malgré des craintes sur la politique monétaire américaine et Apple.

L'indice CAC 40 a gagné 16,35 points à 5.102,13 points, dans un volume d'échanges étoffé de 4,2 milliards d'euros. La veille, il avait clôturé en léger repli (-0,15%).

Au cours de la semaine écoulée, la place parisienne a pris 2,71%, réduisant ses pertes depuis le 1er janvier à 3,96%.

La cote parisienne a ouvert sur une belle hausse, avant de ralentir nettement le pas, lestée par la mauvaise performance d'Apple à Wall Street et par les questions soulevées par des chiffres d'emploi meilleurs que prévu aux États-Unis.

"Le marché poursuit sa respiration après un mois d'octobre pénible. Les places européennes ont bien profité en début de séance des déclarations de Donald Trump sur la possibilité d'un accord commercial avec la Chine", a dit à l'AFP Daniel Larrouturou, directeur général délégué à Diamant bleu Gestion.

Le président américain a déclaré jeudi avoir eu une "très bonne conversation" avec son homologue chinois Xi Jinping, affirmant que les discussions sur le commerce "avancent bien avec des rencontres en train d'être programmées pendant le G20 en Argentine".

Mais "les statistiques d'emploi de très bonne facture induisent", dans l'esprit des investisseurs, "une hausse des taux directeurs de la Réserve fédérale américaine et des tensions sur les taux d'emprunt américains", ce qui a ensuite pesé sur le marché boursier, a complété M. Larrouturou.

L'économie américaine a continué de créer des emplois à un rythme soutenu en octobre avec un taux de chômage à son plus bas niveau en près de 50 ans et des salaires qui augmentent.

Les chiffres de créations d'emplois ont tout particulièrement dépassé les attentes avec 250.000 emplois de plus, contre 185.000 prévu par les analystes. Un dynamisme propre à soutenir la politique de resserrement monétaire menée par la Banque centrale américaine, mais qui n'est pas sans inquiéter les marchés toujours tendus face au renchérissement des coûts de financements.

"La baisse du groupe américain Apple à New York, du fait de perspectives jugées un peu faibles par les investisseurs", a également ralenti la cote parisienne, selon l'expert de Diamant bleu Gestion.

Le déficit commercial des États-Unis s'est pour sa part une nouvelle fois creusé en septembre, sous l'effet d'un déficit record des importations en provenance de Chine.

  1. Euronext CAC 40

 ■

Copyright © 2019 AFP. Tous droits de reproduction et de représentation réservés.

Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l'AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, transmise, rediffusée, traduite, vendue, exploitée commercialement ou utilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de l'AFP. l'AFP ne pourra être tenue pour responsable des délais, erreurs, omissions, qui ne peuvent être exclus ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations.

Votez pour cet article
0 avis
Note moyenne : 0
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote

RETROUVEZ LES WEBINAIRES BOURSE DIRECT

Les Turbos Call, du levier à la hausse pour votre portefeuille
Lundi 28 janvier de 12h30 à 13h30

Les SCPI, un produit incontournable dans la conjoncture actuelle ?
Vendredi 1er février de 12h15 à 13h00

Protéger son portefeuille avec les Turbos Put
Lundi 11 février de 12h30 à 13h00

Tradez sur le CAC 40 avec du levier
Lundi 18 février de 12h15 à 13h00

CONTENUS SPONSORISÉS
À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 18/01/2019

Le chiffre d'affaires de PCAS s'est établi à 206,7 millions d'euros au 31 décembre 2018, en retrait de 5,3% (-4,6% à taux de change constant). L'activité de Synthèse Pharmaceutique en Santé…

Publié le 18/01/2019

Bureau Veritas annonce la nomination de Matthieu de Tugny, à compter du 1er janvier, en tant que Vice-Président Exécutif du Groupe et prend la direction de la division Marine & Offshore (M&O). Il…

Publié le 18/01/2019

Le Comité consultatif des médicaments pour le traitement des maladies endocrinologiques et métaboliques de la Food and Drug Administration (FDA) des États-Unis s'est prononcé dans le cadre de…

Publié le 18/01/2019

Une erreur s'est glissée dans notre dernière dépêche sur Compagnie des Alpes. Les revenus des destinations de loisirs sont stables à 69,31 millions d'euros et non en progression de 38,5%. La…

Publié le 18/01/2019

EDF Renouvelables en Amérique du Nord a signé un contrat avec York Nebraska Wind Partners, LLC, un partenariat constitué d’Aksamit Resource Management, LLC et de York Capital Management, portant…