En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour réaliser des statistiques d'audience et vous proposer des services ou publicités adaptés à vos centres d'intérêt.  En savoir plus  J'accepte

  Votre navigateur (${ userBrowser.name + ' ' + userBrowser.version }) est obsolète. Pour améliorer la sécurité et la navigation sur notre site, prenez le temps de mettre à jour votre navigateur.      
5 382.66 PTS
-0.80 %
5 377.50
-0.67 %
SBF 120 PTS
4 261.07
-0.88 %
DAX PTS
11 603.89
-
Dowjones PTS
25 745.67
-0.55 %
7 380.75
+0.43 %
1.142
+0.02 %

La Bourse de Paris finit en léger repli

| AFP | 247 | 5 par 1 internautes
Salle de contrôle d'Euronext, l'opérateur de la Bourse de Paris, à La Défense, le 27 avril 2018
Salle de contrôle d'Euronext, l'opérateur de la Bourse de Paris, à La Défense, le 27 avril 2018 ( ERIC PIERMONT / AFP/Archives )

La Bourse de Paris a clôturé mardi en léger repli (-0,16%) dans une séance sans relief, les investisseurs n'ayant eu rien de nouveau au sujet des négociations commerciales entre Chine et Etats-Unis.

L'indice CAC 40 a reculé de 8,02 points à 5.160,52 points, dans un volume d'échanges faible de 2,86 milliards d'euros. La veille, l'indice avait fini en hausse de 0,30%.

La cote parisienne a connu une "petite séance de conciliation sans grande ampleur pour le CAC 40 qui a été dans le rouge tout le long, mais sans excès", explique à l'AFP Daniel Larrouturou, directeur général délégué de Diamant bleu Gestion.

Par ailleurs, "il n'y a pas eu d'élément nouveau" sur l'état d'avancement des négociations commerciales, a-t-il ajouté tandis que les négociations entre les États-Unis et la Chine devaient reprendre mardi dans la capitale américaine.

Le président américain, actuellement concentré sur les négociations avec la Chine, s'est donné 90 jours pour décider d'imposer ou non des taxes sur les automobiles et leurs équipements, un épouvantail pour cette industrie en Europe, en particulier en Allemagne.

Lundi, Bruxelles a promis de riposter de manière "rapide et adéquate" en cas de nouveaux droits de douane et les eurodéputés ont fixé mardi les conditions selon lesquelles devrait être négocié un éventuel accord commercial sur les biens industriels entre l'Union européenne et les Etats-Unis. Ils demandent la fin des menaces sur les voitures et des taxes sur l'acier, et d'exclure l'agriculture des discussions.

La Première ministre britannique Theresa May va une nouvelle fois tenter de convaincre mercredi l'UE de modifier l'accord de Brexit afin d'obtenir in extremis l'aval de son Parlement, à un peu plus d'un mois de l'échéance, malgré le refus répété de l'UE de le renégocier.

Du côté des indicateurs, le moral des investisseurs allemands s'est amélioré en février pour le troisième mois d'affilée, après avoir atteint à l'automne son plus bas niveau depuis 2012, selon le baromètre de l'institut ZEW publié mardi.

Pour le reste, les investisseurs se sont concentrés sur les résultats d'entreprises.

Sur le tableau des valeurs, le secteur sidérurgique et minier était orienté à la baisse. Eramet a perdu 2,24% à 58,95 euros et Vallourec a chuté de 5,17% à 1,68 euro.

Danone a pris 0,73% à 66,39 euros. Le groupe a vu son bénéfice net chuter de 4,1% en 2018, tandis que son chiffre d'affaires a stagné à 24,65 milliards, sous l'effet de taux de change défavorables et du boycottage des produits Danone au Maroc.

LVMH a avancé de 0,73% à 297,25 euros. Son PDG Bernard Arnault s'est dit "infiniment attristé" par la mort mardi de Karl Lagerfeld, directeur artistique des maisons Chanel et Fendi.

Inventiva a fortement chuté (-50,12% à 4,09 euros), après l'échec d'un essai clinique de phase IIb sur son produit phare Ianifibranor dans la sclérodermie systémique, une maladie rhumatismale auto-immune rare.

  1. Euronext CAC40

 ■

Copyright © 2019 AFP. Tous droits de reproduction et de représentation réservés.

Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l'AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, transmise, rediffusée, traduite, vendue, exploitée commercialement ou utilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de l'AFP. l'AFP ne pourra être tenue pour responsable des délais, erreurs, omissions, qui ne peuvent être exclus ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations.

Votez pour cet article
1 avis
Note moyenne : 5
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote

OFFRE ASSURANCE VIE

BOURSE DIRECT HORIZON

Découvrez le nouveau contrat d'assurance vie de Bourse Direct

JUSQU'A 170 € DE PRIME OFFERTE*
OU 500 € OFFERTS* EN FRAIS DE COURTAGE

* SOUS CONDITIONS

Pour toute 1ère adhésion au contrat d’assurance vie Bourse Direct Horizon avant le 15 avril 2019 inclus, avec un versement initial investi à 20% minimum sur un (ou des) support(s) d'investissement en unités de compte non garantis en capital.

Je profite de l'offre

Ce contrat présente un risque de perte en capital.

CONTENUS SPONSORISÉS
À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 20/03/2019

Le Conseil d'administration de Foncière Euris proposera à l'Assemblée générale du 16 mai le versement d'un dividende de 2,15 euros...

Publié le 20/03/2019

Sa nouvelle mission consistera à développer et amplifier dans le monde, les excellents résultats obtenus en Asie...

Publié le 20/03/2019

Elior Group est entré en discussions exclusives...

Publié le 20/03/2019

Lors de l'Assemblée générale qui se tiendra le 20 juin, il sera proposé le versement d'un dividende de 0,06 euro par action....

Publié le 20/03/2019

Coheris dispose d'environ 8 ME de déficits fiscaux reportables...