En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour réaliser des statistiques d'audience et vous proposer des services ou publicités adaptés à vos centres d'intérêt.
  Votre navigateur (${ userBrowser.name + ' ' + userBrowser.version }) est obsolète. Pour améliorer la sécurité et la navigation sur notre site, prenez le temps de mettre à jour votre navigateur.      
6 095.20 PTS
-0.26 %
6 096.00
-0.23 %
SBF 120 PTS
4 820.23
-0.26 %
DAX PTS
13 749.71
-0.28 %
Dow Jones PTS
29 288.42
-0.2 %
9 718.73
+0. %

La Bourse de Paris rattrapée par les appréhensions liées à l'épidémie (-0,19%)

| AFP | 286 | Aucun vote sur cette news
Salle de contrôle d'Euronext, l'opérateur de la Bourse de Paris, à La Défense, le 27 avril 2018
Salle de contrôle d'Euronext, l'opérateur de la Bourse de Paris, à La Défense, le 27 avril 2018 ( ERIC PIERMONT / AFP/Archives )

La Bourse de Paris a fini en léger recul jeudi (-0,19%), rattrapée par les appréhensions après la réévaluation à la hausse du nombre de contaminations par le coronavirus en Chine.

L'indice CAC 40 s'est replié de 11,59 points pour terminer à 6.093,14 points, dans un volume d'échanges étoffé de 4,2 milliards d'euros. La veille, il avait fini en hausse de 0,83%, s'offrant un nouveau record annuel.

La cote parisienne a passé la séance dans le rouge.

"Les informations venant de Chine sont assez anxiogènes ce qui génère de la prudence même si globalement le marché tient bien", a observé auprès de l'AFP Frédéric Rozier, gérant de portefeuille à Mirabaud France.

La Chine a annoncé jeudi plus de 15.000 contaminations supplémentaires par le coronavirus. Un bond record dû à une nouvelle définition plus large des cas d'infection, dépeignant une épidémie plus grave que rapporté jusqu'à présent.

Ailleurs en Asie, pour la première fois une quarantaine a été édictée au Vietnam, dans une commune située près de Hanoï. De son côté, le Japon a annoncé le premier décès sur son territoire.

En France, le ministre de l’Économie Bruno Le Maire a estimé que l'épidémie allait amputer la croissance du pays de 0,1 point de pourcentage en 2020.

"Les investisseurs se demandent si la situation est totalement sous contrôle et de quelle manière les entreprises vont être affectées", et certains groupes ont commencé à faire des commentaires à ce sujet dans leurs publications, a ajouté M. Rozier.

"Tout cela se traduit par une forme de nervosité qui fait que d'un jour à l'autre le marché part dans un sens opposé", selon lui. "Ce qui pose aussi question, c'est qu'il n'y a pas une lecture globale du tous les marchés: l'aversion au risque est palpable sur le marché des changes, l'or ou la dette, mais les indices se tiennent plutôt bien jusqu'ici".

Du côté des indicateurs, l'inflation en Allemagne s'est accélérée en janvier, atteignant 1,7% sur un an, tandis qu'aux États-Unis l'inflation mensuelle a légèrement ralenti en janvier. Mais ces chiffres sont passés au second plan.

Sur le front des valeurs, Legrand a pris la tête de l'indice CAC 40, progressant de 4,50% à 76,60 euros, porté par un bénéfice net en hausse de 8,2%.

Pernod Ricard est monté de 3,80% à 166,75 euros, fort d'un bénéfice net en hausse de 1% au premier semestre de son exercice décalé.

Orange a gagné 3,31% à 13,27 euros après avoir publié un bénéfice net en forte progression de 53,8% sur l'ensemble de l'exercice 2019.

Renault a souffert dans le sillage du japonais Nissan, qui a annoncé jeudi une perte nette au troisième trimestre de son exercice 2019-20, pour finalement terminer quasi à l'équilibre (+0,03% à 34,82 euros).

Capgemini, dont le bénéfice net 2019 a progressé moins que les attentes des analystes, s'est replié de 3,37% à 113,40 euros.

Alstom s'est adjugé 2,27% à 49,09 euros.

  1. Euronext CAC40

 ■

Copyright © 2020 AFP. Tous droits de reproduction et de représentation réservés.

Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l'AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, transmise, rediffusée, traduite, vendue, exploitée commercialement ou utilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de l'AFP. l'AFP ne pourra être tenue pour responsable des délais, erreurs, omissions, qui ne peuvent être exclus ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations.

Votez pour cet article
0 avis
Note moyenne : 0
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote

OFFRE ASSURANCE VIE

BOURSE DIRECT HORIZON FÊTE SA 1ÈRE ANNÉE

Découvrez le nouveau contrat d'assurance vie de Bourse Direct

JUSQU'A 170 € DE PRIME OFFERTE*
OU 500 € OFFERTS* EN FRAIS DE COURTAGE

* SOUS CONDITIONS

Pour toute 1ère adhésion au contrat d’assurance vie Bourse Direct Horizon avant le 29 février 2020 inclus, avec un versement initial investi à 20% minimum sur un (ou des) support(s) d'investissement en unités de compte non garantis en capital.

Je profite de l'offre

PRIMÉ MEILLEUR NOUVEAU CONTRAT D’ASSURANCE VIE

Ce contrat présente un risque de perte en capital.

CONTENUS SPONSORISÉS
À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 20/02/2020

Sopra Steria consolide légèrement à la veille de la présentation de ses comptes 2019...

Publié le 20/02/2020

Une erreur s'est glissée dans notre précédente dépêche. Suit une version corrigée de l'article. Air France-KLM chute de 3,66% à 9,37 euros sur la place de Paris, dans le sillage de ses…

Publié le 20/02/2020

Morgan Stanley a annoncé le rachat de la société de courtage E-Trade pour 13 milliards de dollars en actions. Il s’agit de la plus importante transaction dans le secteur financier aux Etats-Unis…

Publié le 20/02/2020

Molotov a décidé d'attaquer TF1 et M6 devant l'Autorité de la concurrence, les accusant d'abus de position dominante et d'entente. La start-up reproche aux deux chaines de favoriser Salto, la…

Publié le 20/02/2020

Tous les contenus gratuits YouTube disponibles dès le 25 févrierOrange, en partenariat avec Google, lance le service YouTube sur la TV d'Orange pour...