En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour réaliser des statistiques d'audience et vous proposer des services ou publicités adaptés à vos centres d'intérêt.
  Votre navigateur (${ userBrowser.name + ' ' + userBrowser.version }) est obsolète. Pour améliorer la sécurité et la navigation sur notre site, prenez le temps de mettre à jour votre navigateur.      
5 580.38 PTS
+0.31 %
5 528.00
+0.48 %
SBF 120 PTS
4 415.60
+0.30 %
DAX PTS
12 222.39
+0.57 %
Dowjones PTS
26 559.54
+0.42 %
7 689.72
+0.00 %
1.124
+0.00 %

La Bourse de Paris se hisse au-dessus des 5.500 points

| AFP | 525 | Aucun vote sur cette news
Salle de contrôle d'Euronext, l'opérateur de la Bourse de Paris, à La Défense, le 27 avril 2018
Salle de contrôle d'Euronext, l'opérateur de la Bourse de Paris, à La Défense, le 27 avril 2018 ( ERIC PIERMONT / AFP/Archives )

La Bourse de Paris s'est hissée au-dessus des 5.500 points vendredi pour la première fois depuis six mois, soutenue par des valeurs bancaires propulsées par leurs consœurs américaines ainsi que des statistiques chinoises encourageantes pour la croissance.

L'indice CAC 40 est monté de 16,98 points à 5.502,70 points, inscrivant un nouveau record annuel. La veille, il avait fini en hausse de 0,66%.

Sur la semaine, l'indice a pris 0,48%, portant ses gains depuis le 1er janvier à 16,32%.

Ce rebond s'explique par "les bons résultats des banques américaines qui favorisent par ricochet le secteur des banques françaises", a souligné auprès de l'AFP Marco Bruzzo, directeur général délégué de Mirabaud Asset Management.

La banque JPMorgan Chase a annoncé vendredi des bénéfices et revenus trimestriels record, ce qui a apaisé temporairement les craintes des marchés financiers sur l'état de la croissance américaine alors que la banque centrale (Fed) fait une pause monétaire.

Wells Fargo, secouée par les scandales et en quête d'un patron, a de son côté fait part de chiffres trimestriels meilleurs que prévu grâce notamment à une légère hausse des crédits.

"Le marché parisien progresse via des titres qui avaient souffert récemment" tandis qu'à l'inverse, les valeurs défensives, peu sensible aux effets de variation de la conjoncture économique, "ont été en queue de peloton", a observé M. Bruzzo.

Par ailleurs, le marché a bien réagi à des statistiques en provenance de Chine.

Pékin a fait état d'un fort rebond des exportations en mars, de quoi rassurer sur la compétitivité du géant économique même si les chiffres de février ont pu être affectés par la survenue en début de mois du Nouvel An lunaire, durant lequel l'économie chinoise tourne au ralenti pendant plusieurs semaines.

"Cela suggère que la demande extérieure mondiale, bien que plus faible qu'il y a un an, reste suffisante pour soutenir la croissance économique, malgré les inquiétudes quant à un ralentissement" éventuel, souligne de son côté Michael Hewson, un analyste de CMC Markets.

Aux États-Unis, les prix des produits importés aux États-Unis ont continué d'augmenter sensiblement en mars, après une hausse plus forte que précédemment estimé en février, en raison d'un rebond des prix du fioul importé.

Sur le terrain des valeurs, le secteur bancaire, mal aimé depuis plusieurs mois, figure parmi les plus fortes hausses de l'indice phare parisien.

Société Générale a grimpé de 3,97% à 28 euros, BNP Paribas de 3,37% à 46,32 euros, Crédit Agricole de 3,11% à 11,94 euros et Natixis de 2,88% à 5,14 euros.

LVMH et Kering ont reculé respectivement de 0,59% à 342,90 euros et de 0,92% à 530,40 euros sur des prises de bénéfices.

Sanofi a également cédé 2,26% à 75,40 euros, le géant pharmaceutique ayant été "amené à baisser les prix de ses insulines aux Etats-Unis", selon M. Bruzzo.

Rubis a été pour sa part mécaniquement pénalisé (-3,77% à 48 euros) par la cession de 5,24% de son capital par la société Orfim.

  1. Euronext CAC40

 ■

Copyright © 2019 AFP. Tous droits de reproduction et de représentation réservés.

Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l'AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, transmise, rediffusée, traduite, vendue, exploitée commercialement ou utilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de l'AFP. l'AFP ne pourra être tenue pour responsable des délais, erreurs, omissions, qui ne peuvent être exclus ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations.

Votez pour cet article
0 avis
Note moyenne : 0
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
CONTENUS SPONSORISÉS
À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 18/04/2019

Pour l'exercice 2018, Wedia affiche un chiffre d'affaires consolidé de 10,8 ME, en hausse de 16% par rapport à l'exercice 2017, soit 9,3 ME...

Publié le 18/04/2019

Les revenus locatifs de Carmila pour les 3 premiers mois de l'année 2019 s'élèvent à 89,2 millions d'euros, contre 82,1 millions d'euros en 2018 sur...

Publié le 18/04/2019

Implanet affiche pour l'exercice 2018 une perte nette de 5,55 ME, contre 6,61 ME un an auparavant...

Publié le 18/04/2019

L'assemblée générale des actionnaires de CNP Assurances qui s'est réunie le 18 avril 2019 à Paris a approuvé les comptes sociaux et consolidés de...

Publié le 18/04/2019

Accor a fait le point sur son activité du premier trimestre 2019. Ainsi, le groupe hôtelier a réalisé un chiffre d'affaires de 987 millions d’euros sur la période, en progression de 34,2% en…