En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour réaliser des statistiques d'audience et vous proposer des services ou publicités adaptés à vos centres d'intérêt.
  Votre navigateur (${ userBrowser.name + ' ' + userBrowser.version }) est obsolète. Pour améliorer la sécurité et la navigation sur notre site, prenez le temps de mettre à jour votre navigateur.      
4 539.91 PTS
-
4 535.0
-
SBF 120 PTS
3 599.01
-
DAX PTS
11 391.28
-
Dow Jones PTS
24 465.16
-0.04 %
9 413.99
+0. %
1.092
+0.21 %

La Bourse de Paris optimiste avant le week-end

| AFP | 1493 | 5 par 1 internautes
La salle de contrôle d'Euronext, société qui gère la Bourse de Paris
La salle de contrôle d'Euronext, société qui gère la Bourse de Paris ( ERIC PIERMONT / AFP/Archives )

La Bourse de Paris a de nouveau clôturé dans le vert vendredi (+1,07%), en dépit du pire rapport sur l'emploi américain d'après-guerre, soutenue par la reprise du dialogue sino-américain et une amélioration sur le marché obligataire.

L'indice CAC 40 a gagné 48,20 points à 4.549,64 points, dans un faible volume d'échanges de 1,6 milliard d'euros. La veille, il avait déjà fini en hausse (+1,54%).

La cote parisienne a débuté dans le vert et n'a pas changé d'avis par la suite, malgré la publication d'un très sombre rapport sur l'emploi américain.

Ce sont en effet 20,5 millions d'emplois qui ont été détruits au mois d'avril aux États-Unis, un niveau record en si peu de temps.

Quant au taux de chômage, qui s'affichait fièrement à 3,5% en février, il a bondi à 14,7%, son niveau le plus haut depuis juin 1940.

Ces chiffres dantesques sont toutefois moins catastrophiques qu'attendu, puisque les analystes tablaient sur 16 à 20% de chômage, et 28 millions d'emplois perdus.

"C'était tout à fait attendu et sans surprise", a commenté le président américain Donald Trump.

"Le marché n'a pas trop réagi au rapport sur l'emploi parce qu'il savait qu'il serait très mauvais - le pire rapport sur l'emploi d'après-guerre - mais anticipait des chiffres encore pires", relève auprès de l'AFP Alexandre Baradez, analyste chez IG France.

La bonne tenue des indices ce vendredi "peut aussi être attribuée à l'obligataire qui s'est un peu amélioré avec un resserrement des spreads (écarts de taux, NDLR) entre l'Italie et l'Allemagne", poursuit M. Baradez.

Par ailleurs, "le marché attend de voir comment vont évoluer les relations entre les États-Unis et la Chine", selon l'analyste.

Après plus de quatre mois de silence et des tensions très fortes entre les deux pays au sujet du coronavirus, les négociateurs chinois et américains se sont en effet engagés vendredi, lors d'un entretien téléphonique, à mettre en œuvre leur accord commercial "de phase une".

En matière de valeurs, la bonne orientation de l'indice a profité aux titres les plus chahutés par la crise, alors qu'à l'inverse, quelques prises de bénéfices ont eu lieu en amont du week-end sur ceux qui ont le mieux résisté, à l'instar de Sanofi (-1,30% à 89,57 euros).

A l'inverse, Air France-KLM a gagné 2,83% à 4,21 euros et Airbus s'est apprécié de 0,57% à 56,07 euros après l'annonce d'une commande de neuf avions A320 et A321 et de la livraison de 14 appareils en avril.

Le secteur automobile a aussi bénéficié du courant porteur: Renault a grimpé de 2,54% à 17,53 euros et Peugeot de 3,75% à 13,43 euros.

  1. Euronext CAC40

 ■

Copyright © 2020 AFP. Tous droits de reproduction et de représentation réservés.

Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l'AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, transmise, rediffusée, traduite, vendue, exploitée commercialement ou utilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de l'AFP. l'AFP ne pourra être tenue pour responsable des délais, erreurs, omissions, qui ne peuvent être exclus ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations.

Votez pour cet article
1 avis
Note moyenne : 5
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote

OFFRE ASSURANCE VIE

BOURSE DIRECT HORIZON FÊTE SA 1ÈRE ANNÉE

Découvrez le contrat d'assurance vie de Bourse Direct

JUSQU'A 170 € DE PRIME OFFERTE*
OU 500 € OFFERTS* EN FRAIS DE COURTAGE

* SOUS CONDITIONS

Pour toute 1ère adhésion au contrat d’assurance vie Bourse Direct Horizon avant le 31 mai 2020 inclus, avec un versement initial investi à 20% minimum sur un (ou des) support(s) d'investissement en unités de compte non garantis en capital.

Je profite de l'offre

PRIMÉ MEILLEUR NOUVEAU CONTRAT D’ASSURANCE VIE

Ce contrat présente un risque de perte en capital.

CONTENUS SPONSORISÉS
À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 26/05/2020

OSE Immunotherapeutics obtient un financement non dilutif de 7 millions d'euros sous forme de Prêt Garanti par l'EtatOSE Immunotherapeutics SA...

Publié le 26/05/2020

Tous les salariés des maisons de retraite et cliniques Korian en France recevront une prime de 1...

Publié le 25/05/2020

La crise économique provoquée par la pandémie de coronavirus menace de dégrader les bilans des banques européennes, selon l'EBA.

Publié le 25/05/2020

Octopus Robots annonce que le Conseil d'Administration, tenu le 31 janvier 2020, faisant notamment usage des pouvoirs qui lui ont été conférés par...