En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour réaliser des statistiques d'audience et vous proposer des services ou publicités adaptés à vos centres d'intérêt.  En savoir plus  J'accepte

  Votre navigateur (${ userBrowser.name + ' ' + userBrowser.version }) est obsolète. Pour améliorer la sécurité et la navigation sur notre site, prenez le temps de mettre à jour votre navigateur.      
5 169.74 PTS
+0.18 %
5 166.50
+0.16 %
SBF 120 PTS
4 099.86
+0.15 %
DAX PTS
11 324.47
+0.13 %
Dowjones PTS
25 891.32
+0.03 %
7 066.61
+0.00 %
1.134
+0.04 %

La Bourse de Paris dynamisée par l'emploi américain (+0,53%)

| AFP | 773 | 4 par 1 internautes
Salle de contrôle d'Euronext, l'opérateur de la Bourse de Paris, à La Défense, le 27 avril 2018
Salle de contrôle d'Euronext, l'opérateur de la Bourse de Paris, à La Défense, le 27 avril 2018 ( ERIC PIERMONT / AFP/Archives )

La Bourse de Paris a terminé la semaine en hausse (+0,53%) vendredi, animée par les bons chiffres de l'emploi américain et par des anticipations positives sur le front des tensions commerciales.

L'indice CAC 40 a gagné 26,54 points à 5.019,26 points. La veille, il avait fini en hausse de 0,36%.

Au cours de la semaine écoulée, la cote a gagné 1,90%. Ses gains depuis début janvier atteignent désormais 6,10%.

La place parisienne a ouvert en hausse, avant de faire une légère incursion dans le rouge pour regagner confiance après les chiffres de l'emploi américain.

Wall Street montait vendredi après une ouverture en ordre dispersé, accueillant positivement un "solide" rapport sur l'emploi américain.

"Les créations d'emploi aux Etats-Unis sont supérieures à ce qui était attendu, ce qui témoigne de la force continue de l'économie américaine et rassure les investisseurs", indique à l'AFP Daniel Larrouturou, directeur général délégué chez Diamant bleu Gestion.

Autre bonne nouvelle venue encore d'Outre-Atlantique: l'activité du secteur manufacturier aux Etats-Unis a repris de la vigueur en janvier, sa croissance s'étant accélérée contrairement aux attentes des analystes.

L'indice ISM manufacturier publié vendredi a progressé de 2,3 points à 56,6% alors que les analystes misaient sur un léger repli de l'expansion de l'activité à 53,6%.

Par ailleurs, sur le front commercial entre la Chine et les Etats-Unis, "le marché attend des annonces prochaines sur un accord, sinon global au moins sur les grandes lignes", a ajouté l'analyste.

Donald Trump a estimé que "d'énormes progrès" avaient été réalisés à l'occasion des discussions mercredi et jeudi et Pékin a signalé vendredi des "avancées importantes". Mais de nombreux points litigieux restent à régler pour enterrer définitivement la hache de guerre.

En Chine, l'activité manufacturière s'est de nouveau contractée en janvier, enregistrant son plus fort repli depuis trois ans, selon l'indice indépendant Caixin publié vendredi.

Côté valeurs, le secteur bancaire était à la traîne, dans le sillage des banques italiennes. Société Générale a perdu 2,41% à 26,49 euros, Crédit Agricole a cédé 0,48% à 9,91 euros et BNP Paribas s'est effrité de 0,20% à 40,89 euros.

En revanche, le segment du luxe a poursuivi sur sa lancée, entraîné par les nouveaux résultats record de LVMH, et "par des rumeurs en matinée selon lesquelles la banque de Chine serait prête à baisser les taux d'intérêt pour relancer la croissance", selon M. Larrouturou.

LVMH a gagné 1,75% à 284,65 euros, Kering a pris 1,99% à 446,20 euros et Hermes a grappillé 0,11% à 525,0 euros.

Airbus a pris 0,90% à 101,12 euros. Le consortium européen a annoncé être en discussions, sans en dévoiler la nature, avec la compagnie du Golfe Emirates à propos de sa commande de 36 A380, qui avait permis de pérenniser le programme.

JC Decaux, dont le chiffre d'affaires a gagné 3,6% à 3,62 milliards d'euros en 2018, a bondi de 5,49% à 27,3 euros.

  1. Euronext CAC40

 ■

Copyright © 2019 AFP. Tous droits de reproduction et de représentation réservés.

Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l'AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, transmise, rediffusée, traduite, vendue, exploitée commercialement ou utilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de l'AFP. l'AFP ne pourra être tenue pour responsable des délais, erreurs, omissions, qui ne peuvent être exclus ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations.

Votez pour cet article
1 avis
Note moyenne : 4
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote

OFFRE ASSURANCE VIE

BOURSE DIRECT HORIZON

Découvrez le nouveau contrat d'assurance vie de Bourse Direct

JUSQU'A 170 € DE PRIME OFFERTE*
OU 500 € OFFERTS* EN FRAIS DE COURTAGE

* SOUS CONDITIONS

Pour toute 1ère adhésion au contrat d’assurance vie Bourse Direct Horizon avant le 31 mars 2019 inclus, avec un versement initial investi à 20% minimum sur un (ou des) support(s) d'investissement en unités de compte non garantis en capital.

Je profite de l'offre

Ce contrat présente un risque de perte en capital.

CONTENUS SPONSORISÉS
À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 20/02/2019

La bonne maîtrise de l’endettement permet à Nexity de confirmer sa proposition de dividende de 2,50 euros minimum jusqu’en 2022, tout en lui donnant la possibilité de continuer de saisir des…

Publié le 20/02/2019

Tutoriel vidéo...

Publié le 20/02/2019

Le dispositif pourrait être amélioré selon un rapport de l'équipe comptable d'Exane BNP Paribas

Publié le 20/02/2019

Connexion ferroviaire autonome avec le port de Rouen...

Publié le 20/02/2019

Au quatrième trimestre 2018, Prodware a réalisé un chiffre d’affaires de 52,7 millions d'euros, soit une progression de 12,6%. A périmètre comparable, l’activité trimestrielle ressort en…