Votre navigateur (${ userBrowser.name + ' ' + userBrowser.version }) est obsolète. Pour améliorer la sécurité et la navigation sur notre site, prenez le temps de mettre à jour votre navigateur.      
7 068.59 PTS
-1.75 %
7 016.50
-2.41 %
SBF 120 PTS
5 475.97
-1.71 %
DAX PTS
15 603.88
-1.94 %
Dow Jones PTS
34 599.20
-0.33 %
14 660.86
-1.25 %
1.134
+0.3 %

La Bourse de Paris finit dans le rouge, victime d'un regain d'anxiété

| AFP | 502 | 3 par 2 internautes
La salle de contrôle d'Euronext, société qui gère la Bourse de Paris
La salle de contrôle d'Euronext, société qui gère la Bourse de Paris ( ERIC PIERMONT / AFP/Archives )

La Bourse de Paris a connu une séance fâcheuse vendredi (-0,81%) sur le front des publications américaines avec en toile de fond la perspective d'une remontée des taux plus forte que prévu aux États-Unis.

L'indice CAC 40 a fini sous les 7.150 points, en recul de 0,81% soit 58,14 points, dans une séance fort douloureuse pour EDF qui a dévissé de 14,59%. Depuis le début de la semaine, la cote parisienne a perdu 1,06%.

Le marché est plombé par un "regain de tensions sur un peu tous les fronts à commencer par celui des taux et de la Réserve fédérale américaine qui court après l'inflation", indique à l'AFP Lionel Melka, directeur de la recherche de Homa Capital.

Sur le plan des statistiques économiques, la séance a été décevante.

Les ventes au détail aux États-Unis ont nettement reculé en décembre par rapport à novembre, alors qu'elles étaient attendues stables.

La confiance des consommateurs américains s'est légèrement dégradée en janvier, entamée par la propagation du variant Omicron du Covid-19 et les préoccupations liées à l'inflation.

A cela s'ajoute "une saison des résultats qui ne commence pas très bien" avec ceux des banques américaines qui ont "un côté inquiétant" alors que les investisseurs cherchent à évaluer l'impact de l'inflation sur les marges des entreprises, poursuit l'expert.

Côté valeurs, la perspective d'une remontée des taux plus rapide que prévue aux États-Unis pour contrer l'inflation pénalise le secteur technologique et des valeurs de croissance comme le luxe.

Les investisseurs ont intégré qu'un premier resserrement monétaire aura lieu dès le mois de mars aux États-Unis.

Les déclarations de la future vice-présidente de la banque centrale américaine (Fed), Lael Brainard, leur ont bien fait prendre jeudi la mesure de la détermination de l'institution à lutter contre l'inflation.

La hausse des prix devrait ralentir aux États-Unis en 2022, après avoir atteint l'an passé son plus haut niveau depuis 1982, pour retomber aux alentours de 2,5%, a toutefois indiqué vendredi John Williams, président de la Fed de New York.

Les valeurs dites de croissance comme L'Oréal (-2,42%), Hermès (-2,29%), Kering (-2,97%), LVMH (62,1%) ont régressé en tandem avec le secteur technologique dont font partie Worldline (-3,95%) et Teleperformance (-1,83%).

EDF a dégringolé de 14,59% à 8,84 euros alors que le groupe va devoir vendre plus d'électricité nucléaire à bas prix à ses concurrents, mis à contribution par le gouvernement pour contenir la hausse des tarifs de l'électricité à 4% cette année. EDF a également indiqué avoir prolongé l'arrêt de certains de ses réacteurs nucléaires, où des problèmes de corrosion ont été identifiés, et dans certains cas l'arrêt se prolongera jusqu'à la fin de l'année.

  1. Euronext CAC40

 ■

Copyright © 2022 AFP. Tous droits de reproduction et de représentation réservés.

Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l'AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, transmise, rediffusée, traduite, vendue, exploitée commercialement ou utilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de l'AFP. l'AFP ne pourra être tenue pour responsable des délais, erreurs, omissions, qui ne peuvent être exclus ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations.

Votez pour cet article
2 avis
Note moyenne : 3
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote

OFFRE ASSURANCE VIE

Plus que quelques jours pour bénéficier de notre offre Assurance vie

JUSQU'A 170 € DE PRIME OFFERTE*
OU 500 € OFFERTS* EN FRAIS DE COURTAGE

* SOUS CONDITIONS

Pour toute 1ère adhésion au contrat d’assurance vie Bourse Direct Horizon avant le 31 janvier 2021 inclus.

Je profite de l'offre

Ce contrat présente un risque de perte en capital.

UNE OFFRE EXCLUSIVE EN FRANCE AVEC

Grâce à un partenariat exclusif en France avec Morgan Stanley, Bourse Direct propose, à ses clients et en exclusivité, la plus large gamme de produits de bourse jamais présentée jusqu'ici sur le marché français.

» Découvrir

PRODUITS A EFFET DE LEVIER PRESENTANT UN RISQUE DE PERTE EN CAPITAL EN COURS DE VIE ET A L'ECHEANCE.
Produits à destination d'investisseurs avertis disposant des connaissances et de l'expérience nécessaires pour évaluer les avantages et les risques. Consultez la rubrique “facteurs de risques”.

CONTENUS SPONSORISÉS
À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 21/01/2022

L'Assemblée Générale des actionnaires d'AST Groupe qui s'est tenue le 21 janvier 2022 a approuvé le projet de transfert de cotation de ses titres du marché réglementé Euronext Paris…

Publié le 21/01/2022

La Société des Bains de Mer a réalisé vendredi soir son point d’activité du troisième trimestre 2021-2022. Entre octobre et décembre 2021, la société et ses filiales ont enregistré un…

Publié le 21/01/2022

CNP Assurances a finalisé avec succès sa première émission subordonnée Tier 3 de l'année pour un montant de 500 millions d'euros. Il s'agit d'obligations de maturité 7 ans portant intérêt au…

Publié le 21/01/2022

Le Conseil d'Administration a décidé de mettre en oeuvre ce transfert

Publié le 21/01/2022

L’assemblée générale ordinaire des actionnaires d’Advicenne a approuvé le projet de transfert de la cotation des titres de la société sur le marché réglementé d’Euronext Paris…

Votre compte bourse direct

L'ouverture de votre compte Bourse Direct est gratuite et s'effectue en ligne en quelques minutes. Dans le cas d'un transfert de compte, Bourse Direct prend en charge 100% de vos frais, à hauteur de 200 € par compte.

  • Pas de dépôt minimum
  • 0€ de droits de garde
  • 0€ d'abonnement
  • 0€ de frais de tenue de compte,

Demande de documentation

Ouvrir mon compte Bourse Direct en ligne