En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour réaliser des statistiques d'audience et vous proposer des services ou publicités adaptés à vos centres d'intérêt.
  Votre navigateur (${ userBrowser.name + ' ' + userBrowser.version }) est obsolète. Pour améliorer la sécurité et la navigation sur notre site, prenez le temps de mettre à jour votre navigateur.      
5 316.51 PTS
-
5 302.5
+0.65 %
SBF 120 PTS
4 196.33
+0.00 %
DAX PTS
12 011.04
-
Dowjones PTS
25 585.69
+0.37 %
7 300.96
+0.00 %
1.120
-0.01 %

La Bourse de Paris espère toujours une avancée commerciale (+0,55%)

| AFP | 268 | Aucun vote sur cette news
Salle de contrôle d'Euronext, l'opérateur de la Bourse de Paris, à La Défense, le 27 avril 2018
Salle de contrôle d'Euronext, l'opérateur de la Bourse de Paris, à La Défense, le 27 avril 2018 ( ERIC PIERMONT / AFP/Archives )

La Bourse de Paris se maintenait dans le vert (+0,55%) vendredi à la mi-journée, les investisseurs caressant à nouveau l'espoir d'avancées commerciales entre la Chine et les États-Unis.

A 13H39 (11H39 GMT) l'indice CAC 40 gagnait 29,38 points à 5.342,54 points. La veille, il avait fini en nette baisse de 1,93%, totalisant un recul de 4,25% en quatre jours.

La cote parisienne a ouvert dans le vert et n'a pas changé d'avis depuis, ralentissant toutefois un peu le pas après les dernières déclarations de Donald Trump qui a affirmé n'avoir "absolument pas besoin de se précipiter" pour nouer un accord.

Pour Wall Street, l'ouverture s'annonçait à nouveau rouge. Le contrat à terme sur l'indice vedette Dow Jones Industrial Average se repliait de 0,36% à l'instar de l'indice élargi SP 500 (-0,52%) et du Nasdaq, à dominante technologique (-0,49%).

En dépit de l'entrée en vigueur de nouvelles taxes américaines et de la réplique aussitôt annoncé par Pékin, les discussions se poursuivent ce vendredi et "Donald Trump s'est réjoui ensuite d'avoir reçu une +très belle lettre+ de son homologue Xi Jinping, avec qui il pourrait être amené à discuter par téléphone, ce qui redonne espoir au marché", a souligné Franklin Pichard, directeur général de Kiplink Finance.

"Il reste encore un peu de temps pour trouver une solution car l'impact de ces sanctions ne sera pas immédiat", a-t-il ajouté.

"Les marchés restent appâtés par la perspective d'un accord prochain entre la Chine et les Etats-Unis alors que rien ne permet franchement de l'espérer à cette date. En soufflant le chaud et le froid continuellement, Donald Trump parvient à maintenir l'espoir", a également observé Tangi Le Liboux, stratégiste pour le courtier Aurel BGC.

La nouvelle hausse des droits de douane américains sur les produits chinois est entrée en vigueur comme prévu vendredi, entraînant la réplique immédiate de Pékin qui a promis d'imposer ses propres sanctions. Les discussions se poursuivront vendredi, a néanmoins fait savoir la Maison-Blanche et les nouvelles taxes ne s'appliquent pas sur les marchandises qui étaient déjà en transit, ce qui laisse plus de marge pour décrocher un compromis.

Du côté des indicateurs, l'Allemagne a enregistré en mars un excédent commercial, en hausse sur un mois. En France, la production industrielle s'est repliée de 0,9% pour le même mois, en raison d'une forte contraction dans la pharmacie et la chimie.

L'inflation américaine en avril est attendue dans l'après-midi.

Plongeon d'ADP

En matière de valeurs, ADP accusait le coup (-9,91% à 152,70 euros) après que le Conseil constitutionnel a donné son feu vert à la proposition de référendum d'initiative partagée (Rip) de parlementaires opposés à la privatisation d'Aéroports de Paris, ouvrant la voie à la poursuite d'un long processus, inédit, pouvant conduire à la consultation de la population.

Natixis grimpait de 2,86% à 5,11 euros dans la foulée de la publication d'un bénéfice net en très forte hausse à 764 millions d'euros, gonflé par la plus-value perçue à l'issue de cette cession interne.

Maisons du Monde décollait de 10,55% à 18,03 euros, propulsé par un chiffre d'affaires en hausse de près de 10% au premier trimestre grâce notamment à une performance "solide" en ligne et à l'international.

Michelin profitait (+2% à 109,55 euros) d'un relèvement de sa recommandation à "acheter" par Goldman Sachs.

Kering montait de 1,16% à 507,40 euros, le contexte porteur l'emportant sur l'annonce d'un redressement fiscal record de 1,25 milliard d'euros infligé par les autorités italiennes au terme d'une procédure pour fraude concernant sa marque Gucci.

  1. Euronext CAC40

 ■

Copyright © 2019 AFP. Tous droits de reproduction et de représentation réservés.

Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l'AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, transmise, rediffusée, traduite, vendue, exploitée commercialement ou utilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de l'AFP. l'AFP ne pourra être tenue pour responsable des délais, erreurs, omissions, qui ne peuvent être exclus ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations.

Votez pour cet article
0 avis
Note moyenne : 0
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote

OFFRE ASSURANCE VIE

BOURSE DIRECT HORIZON

Découvrez le nouveau contrat d'assurance vie de Bourse Direct

JUSQU'A 170 € DE PRIME OFFERTE*
OU 500 € OFFERTS* EN FRAIS DE COURTAGE

* SOUS CONDITIONS

Pour toute 1ère adhésion au contrat d’assurance vie Bourse Direct Horizon avant le 30 juin 2019 inclus, avec un versement initial investi à 20% minimum sur un (ou des) support(s) d'investissement en unités de compte non garantis en capital.

Je profite de l'offre

PRIMÉ MEILLEUR NOUVEAU CONTRAT D’ASSURANCE VIE

Ce contrat présente un risque de perte en capital.

CONTENUS SPONSORISÉS
À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 27/05/2019

Le Groupe SEB annonce le lancement d'un nouveau plan d'actionnariat salarié, qui permettra à ses collaborateurs de souscrire à une augmentation de capital réservée à des conditions…

Publié le 27/05/2019

Schneider Electric a finalisé la cession de son activité Pelco à Transom Capital Group, une société américaine de capital investissement, en ligne...

Publié le 27/05/2019

Renault confirme avoir reçu une proposition de FCA (Fiat Chrysler Automobiles) concernant une potentielle fusion à 50/50 entre Renault et FCA. Le conseil d’administration de Renault se réunira ce…

Publié le 27/05/2019

SEB lance un nouveau plan d'actionnariat salarié, qui permettra à ses collaborateurs de souscrire à une augmentation de capital réservée à des...