En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour réaliser des statistiques d'audience et vous proposer des services ou publicités adaptés à vos centres d'intérêt.  En savoir plus  J'accepte

  Votre navigateur (${ userBrowser.name + ' ' + userBrowser.version }) est obsolète. Pour améliorer la sécurité et la navigation sur notre site, prenez le temps de mettre à jour votre navigateur.      
4 853.70 PTS
-0.88 %
4 822.0
-1.37 %
SBF 120 PTS
3 857.72
-0.89 %
DAX PTS
10 865.77
-0.54 %
Dowjones PTS
24 100.51
-2.02 %
6 594.96
-2.56 %
1.130
+0.00 %

La Bourse de Paris en progression, la politique continue à dominer

| AFP | 254 | Aucun vote sur cette news
Trader dans la salle de marché de Saxo Bank le 24 juin 2016
Trader dans la salle de marché de Saxo Bank le 24 juin 2016 ( Thomas SAMSON / AFP/Archives )

La Bourse de Paris évoluait dans le vert jeudi matin (+0,71%), repartant de l'avant après la validation par Londres d'un projet d'accord avec Bruxelles sur le Brexit, malgré des incertitudes politiques persistantes.

À 09H20 (08H20 GMT), l'indice CAC 40 prenait 36,00 points à 5.104,85 points. La veille, il avait fini en baisse de 0,65%.

La politique continuait de dominer l'agenda européen.

"Le marché reste fébrile puisqu'il existe encore de nombreuses incertitudes concernant la réaction de la Commission européenne face à l'obstination de l'Italie", a estimé Christopher Dembik, responsable de la recherche économique chez Saxo Banque.

Le gouvernement populiste italien, sommé par la Commission européenne de revoir son budget pour 2019, l'a maintenu inchangé, prenant le risque de sanctions financières, dont la mise en œuvre reste néanmoins assez hypothétique.

Mais surtout, il subsiste de nombreuses interrogations "à propos de la capacité de Theresa May à regrouper l'intégralité du parti conservateur (...) derrière le plan négocié avec Bruxelles", a complété M. Dembik.

Après avoir obtenu de haute lutte mercredi l'aval de son gouvernement au projet, la Première ministre britannique Theresa May va s'employer à convaincre le Parlement alors que ce projet suscite un grand scepticisme et une mutinerie dans son propre camp.

"Même si le marché semble s'être habitué aux remous politiques britanniques liés au Brexit, il n'est pas exclu qu'on puisse assister à un affaiblissement de la Première ministre l'obligeant à convoquer des élections législatives anticipées", a précisé M. Dembik.

Dans ce contexte, les acteurs de marché prêteront une oreille attentive au discours de Peter Praet, chef économiste de la Banque centrale européenne (BCE), qui s'exprimera en début d'après-midi lors d'un forum à Bruxelles.

Aux Etats-Unis, ils suivront notamment une audition du vice président de la Réserve fédérale américaine, Randal Quarles, après que le président de l'institution Jerome Powell a indiqué mercredi que la décision de freiner l'économie en rehaussant les taux d'intérêt n'était "pas encore prise".

- Bouygues dynamisé -

En matière de valeurs, Bouygues grimpait de 3,90% à 33,82 euros, profitant d'une progression de son bénéfice net sur les neuf premiers mois de l'année.

ADP s'adjugeait 0,60% à 183,40 euros, soutenu par une hausse de 6% du trafic dans les aéroports parisiens, tirée par une belle progression de l'Amérique du Nord, de l'Outre Mer et de l'Asie Pacifique.

Eiffage prenait 0,70% à 88,96 euros après avoir remporté un contrat de 33 millions d'euros pour rénover à Biarritz l'Hôtel du Palais, qui compte parmi la vingtaine de palaces français.

Chargeurs gagnait 1,07% à 18,95 euros, profitant d'une hausse de 10,9% de ses ventes au troisième trimestre, à 134,2 millions d'euros, soutenues par sa montée en gamme et l'amélioration de la performance de sites industriels.

Voltalia était stimulé (+2,16% à 8,99 euros) par la signature de son premier contrat privé de fourniture d'électricité au Brésil, avec le géant de l'agroalimentaire BRF.

  1. Euronext CAC40

 ■

Copyright © 2018 AFP. Tous droits de reproduction et de représentation réservés.

Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l'AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, transmise, rediffusée, traduite, vendue, exploitée commercialement ou utilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de l'AFP. l'AFP ne pourra être tenue pour responsable des délais, erreurs, omissions, qui ne peuvent être exclus ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations.

Votez pour cet article
0 avis
Note moyenne : 0
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
CONTENUS SPONSORISÉS
À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 14/12/2018

Carbios annonce la nomination de Ian Hudson au poste de Président du Conseil d’administration. Il succède à Jean Falgoux et prendra ses nouvelles fonctions le 1er Janvier 2019, après avoir été…

Publié le 14/12/2018

Deuxième séance consécutive de correction pour l'indice parisien...

Publié le 14/12/2018

Le Conseil d'Administration de SoLocal Group, tenu ce jour, a pris acte de la démission d'Arnaud Marion, qui suite à la prise de ses nouvelles fonctions exécutives au sein de Smovengo, a souhaité…

Publié le 14/12/2018

Dans la continuité de la politique de distribution de dividendes des derniers exercices, le Conseil d’administration de Kering a décidé, lors de sa réunion du 14 décembre 2018, le versement…

Publié le 14/12/2018

Compte tenu des bons résultats de 2CRSi en 2018, une prime a été décidée pour tous les salariés du groupe en France...