En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour réaliser des statistiques d'audience et vous proposer des services ou publicités adaptés à vos centres d'intérêt.
  Votre navigateur (${ userBrowser.name + ' ' + userBrowser.version }) est obsolète. Pour améliorer la sécurité et la navigation sur notre site, prenez le temps de mettre à jour votre navigateur.      
5 884.26 PTS
-
5 961.5
+1.32 %
SBF 120 PTS
4 629.46
-
DAX PTS
13 221.64
-
Dow Jones PTS
28 132.05
+0.79 %
8 466.89
+0. %
1.116
-0.17 %

La Bourse de Paris digère avec prudence (-0,22%) les dernières informations sur le commerce

| AFP | 357 | Aucun vote sur cette news
Salle de contrôle d'Euronext, l'opérateur de la Bourse de Paris, à La Défense, le 27 avril 2018
Salle de contrôle d'Euronext, l'opérateur de la Bourse de Paris, à La Défense, le 27 avril 2018 ( ERIC PIERMONT / AFP/Archives )

La Bourse de Paris a fini sur la réserve (-0,22%) jeudi en raison des signaux contradictoires lui provenant du front commercial sino-américain, ce qui n'a toutefois pas empêché la Française des Jeux de bondir de 14% pour son premier jour de cotation.

L'indice CAC 40 a cédé 12,82 points à 5.881,21 points, dans un volume d'échanges modéré de 3,3 milliards d'euros. La veille, il avait fini en légère baisse de 0,25%.

La cote parisienne a ouvert en recul avant de se rapprocher de l'équilibre, sans pour autant basculer dans le vert.

"Tout le monde reste un petit peu en retrait en attendant d'en savoir plus" au sujet des discussions entre Pékin et Washington sur le commerce, a estimé auprès de l'AFP Andrea Tuéni, un analyste de Saxo Banque.

"Tant que nous n'avons pas vraiment d'information concrète sur un rendez-vous qui aura lieu à tel endroit en vue de la signature de cet accord de phase un, on ne devrait pas avoir de réel soulagement sur le marché et rester dans cette dynamique un peu incertaine avec des mouvements erratiques", selon lui.

"Les Chinois auraient proposé une rencontre avec leurs homologues américains pour discuter encore une fois de cet accord de phase un" et nous avons aussi eu "des informations selon lesquelles les Américains vont repousser la mise en place des nouveaux droits de douane qui étaient prévus pour le 15 décembre", a détaillé M. Tuéni.

"Nous avons du coup des marchés qui sont optimistes mais de manière un petit peu plus prudente et sans prise de position aveugle", a-t-il complété.

L'atmosphère été refroidie mardi par des déclarations du président américain promettant une nouvelle hausse des tarifs douaniers sur les produits chinois faute d'accord. Mercredi, Donald Trump a enfoncé le clou en affirmant qu'il n'en avait pas encore signé parce que Pékin n'est pas prêt "à faire (sa) part".

Le Congrès américain a en outre adopté mercredi à une écrasante majorité une résolution soutenant les "droits humains et la démocratie" à Hong Kong face à Pékin et menaçant de suspendre le statut économique spécial accordé par Washington à l'ancienne colonie britannique. Une mesure à laquelle la Chine a promis de "riposter".

En matière d'indicateurs, la croissance de l'activité manufacturière de la région de Philadelphie (nord-est des Etats-Unis) a repris un peu de vigueur en novembre, dans la mesure des attentes des analystes, selon l'indice de l'antenne locale de la Réserve fédérale (Fed) publié jeudi.

De leur côté, les gouverneurs de la Banque centrale européenne ont approuvé en octobre les mesures prises un mois auparavant pour soutenir l'économie, qui avaient suscité de profondes divisions, selon le compte-rendu de la dernière réunion de politique monétaire,publié jeudi.

  1. Euronext CAC40

 ■

Copyright © 2019 AFP. Tous droits de reproduction et de représentation réservés.

Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l'AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, transmise, rediffusée, traduite, vendue, exploitée commercialement ou utilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de l'AFP. l'AFP ne pourra être tenue pour responsable des délais, erreurs, omissions, qui ne peuvent être exclus ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations.

Votez pour cet article
0 avis
Note moyenne : 0
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote

OFFRE ASSURANCE VIE

BOURSE DIRECT HORIZON

Découvrez le nouveau contrat d'assurance vie de Bourse Direct

JUSQU'A 170 € DE PRIME OFFERTE*
OU 500 € OFFERTS* EN FRAIS DE COURTAGE

* SOUS CONDITIONS

Pour toute 1ère adhésion au contrat d’assurance vie Bourse Direct Horizon avant le 31 décembre 2019 inclus, avec un versement initial investi à 20% minimum sur un (ou des) support(s) d'investissement en unités de compte non garantis en capital.

Je profite de l'offre

PRIMÉ MEILLEUR NOUVEAU CONTRAT D’ASSURANCE VIE

Ce contrat présente un risque de perte en capital.

CONTENUS SPONSORISÉS
À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 13/12/2019

Les marchés actions européens devraient débuter la séance en hausse marquée. Les deux principales sources d'inquiétude semblent s'être dissipées. Les Etats-Unis et la Chine sont tout proche…

Publié le 13/12/2019

Eramet revoit une nouvelle fois à la baisse son objectif de résultats annuels...

Publié le 13/12/2019

Ymagis annonce le lancement par CinemaNext de la plateforme e-commerce CinemaNext Shop dédiée aux exploitants cinéma en France, en Belgique et au...

Publié le 13/12/2019

Cybergun annonce une nouvelle levée de fonds de 3 ME destinée à accompagner plusieurs projets en développement et optimiser le coût de sa dette...

Publié le 13/12/2019

Eramet a indiqué que malgré un bon niveau d'activité avec des objectifs de production confirmés pour l'année, compte tenu de l'environnement de prix à date, et avec l'hypothèse de maintien des…