En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour réaliser des statistiques d'audience et vous proposer des services ou publicités adaptés à vos centres d'intérêt.  En savoir plus  J'accepte

  Votre navigateur (${ userBrowser.name + ' ' + userBrowser.version }) est obsolète. Pour améliorer la sécurité et la navigation sur notre site, prenez le temps de mettre à jour votre navigateur.      
4 999.77 PTS
-0.51 %
4 994.0
-0.30 %
SBF 120 PTS
3 998.67
-0.36 %
DAX PTS
11 316.93
-0.21 %
Dowjones PTS
25 279.39
-0.53 %
6 777.07
-1.31 %
1.143
+0.13 %

La Bourse de Paris reste préoccupée par l'Italie

| AFP | 659 | Aucun vote sur cette news
Les cours de la Bourse affichés chez Euronext, en avril 2018
Les cours de la Bourse affichés chez Euronext, en avril 2018 ( ERIC PIERMONT / AFP/Archives )

La Bourse de Paris a terminé en baisse de 0,63% vendredi, une nouvelle fois fragilisée par le dossier italien qui inquiète et des tensions géopolitiques qui persistent, à l'issue d'une semaine assez agitée.

L'indice CAC 40 a perdu 32,13 points à 5.084,66 points. La veille, il avait déjà fini en repli de 0,55%.

La cote parisienne a cédé 0,22% au cours de la semaine écoulée et perdu 4,29% depuis le début de l'année.

Après des premiers pas à l'équilibre, la cote parisienne a perdu du terrain, ne résistant pas à un environnement général d'aversion au risque.

"Les investisseurs sont préoccupés par le budget italien et la géopolitique avec les relations entre les Etats-Unis et l'Arabie Saoudite" depuis la disparition du journaliste saoudien Jamal Khashoggi après son entrée au consulat saoudien à Istanbul le 2 octobre, a analysé pour l'AFP Thierry Claudé, gérant à Kiplink Finance.

"Des inquiétudes quant à la montée des taux d'intérêt, au commerce et à la géopolitique concernant l'Italie et maintenant l'Arabie Saoudite rendent les investisseurs assez prudents", abonde dans une note Michael Hewson, analyste de CMC Markets.

Côté indicateurs, les reventes de logements aux Etats-Unis ont diminué plus que prévu en septembre.

Sur le front des valeurs, "on assiste à des sanctions par secteur en période de publication" des résultats d'entreprises, observe M. Claudé.

La sanction a été lourde pour Bouygues, dont l'action a chuté de 11,86 % à 32,11 euros, lesté par l'abaissement des prévisions du groupe dans la construction pour 2018.

Pour Michelin aussi, qui a plongé de 11,28% à 87,74 euros alors que le fabricant français de pneumatiques s'attend à un ralentissement conjoncturel pour la fin de l'année, notamment en Chine.

Les valeurs bancaires ont également pâti de la tourmente des banques transalpines, Crédit Agricole enregistrant un repli de 1,85% à 11,89 euros, Société Générale de 1,28% à 34,45 euros et BNP Paribas de 1,02% à 48,73 euros.

Air France-KLM a reculé de 3,00% à 8,22 euros, après la signature d'un accord majoritaire sur la hausse des salaires 2018 et 2019 pour tous les catégories de personnel d'Air France, après des mois d'un conflit qui a fortement secoué la compagnie aérienne.

En revanche, Fnac Darty a décollé de 12,75% à 66,75 euros, après des résultats conformes aux attentes au troisième trimestre et la confirmation des objectifs du groupe.

 ■

Copyright © 2018 AFP. Tous droits de reproduction et de représentation réservés.

Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l'AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, transmise, rediffusée, traduite, vendue, exploitée commercialement ou utilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de l'AFP. l'AFP ne pourra être tenue pour responsable des délais, erreurs, omissions, qui ne peuvent être exclus ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations.

Votez pour cet article
0 avis
Note moyenne : 0
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote

RETROUVEZ LES WEBINAIRES BOURSE DIRECT

Les Différents Types d'Ordres de Bourse
Mardi 20 novembre de 12h30 à 13h30

Tradez les indices mondiaux au travers des CFD
Mercredi 7 décembre de 12h30 à 13h30

CONTENUS SPONSORISÉS
À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 19/11/2018

Dans l’attente d’informations précises émanant de Carlos Ghosn, Président-Directeur Général de l’entreprise, les Administrateurs consultés expriment leur attachement à la défense de…

Publié le 19/11/2018

Caisse Régionale de Crédit Agricole Mutuel Brie Picardie Société coopérative à…

Publié le 19/11/2018

A l’occasion d’une conférence de presse tenue à Bruxelles, Emmanuel Macron a réagi à la tourmente dans laquelle se trouve Carlos Ghosn, le PDG de l’Alliance Renault-Nissan. « Il est trop…

Publié le 19/11/2018

Société de services d'information basée à Montréal...