En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour réaliser des statistiques d'audience et vous proposer des services ou publicités adaptés à vos centres d'intérêt.
  Votre navigateur (${ userBrowser.name + ' ' + userBrowser.version }) est obsolète. Pour améliorer la sécurité et la navigation sur notre site, prenez le temps de mettre à jour votre navigateur.      
6 069.35 PTS
-0.39 %
6 072.50
-0.33 %
SBF 120 PTS
4 799.31
-0.26 %
DAX PTS
13 744.21
-0.01 %
Dow Jones PTS
29 398.08
-0.09 %
9 623.58
+0.29 %
1.083
+0.05 %

La Bourse de Paris de nouveau sous le coup (-0,88%) du coronavirus

| AFP | 376 | Aucun vote sur cette news
Salle de contrôle d'Euronext, l'opérateur de la Bourse de Paris, à La Défense, le 27 avril 2018
Salle de contrôle d'Euronext, l'opérateur de la Bourse de Paris, à La Défense, le 27 avril 2018 ( ERIC PIERMONT / AFP/Archives )

La Bourse de Paris perdait du terrain (-0,88%) jeudi à mi-séance, après avoir signé la veille un nouveau plus haut annuel, les craintes autour du coronavirus chinois reprenant de la vigueur en raison d'un bond du nombre de contaminations.

A 13H32 (12H32 GMT), l'indice CAC 40 se repliait de 53,6 points à 6.051,07 points, dans un volume d'échanges de 1,82 milliard d'euros. La veille, il avait fini en hausse de 0,83%, s'offrant un nouveau record annuel.

La cote parisienne a débuté en léger repli avant de creuser ses pertes dans la matinée.

Wall Street se préparait également à ouvrir dans le rouge. Le contrat à terme sur l'indice vedette Dow Jones Industrial Average reculait de 0,71%, celui de l'indice élargi S&P 500 de 0,68% et celui du Nasdaq, à forte coloration technologique, de 0,84%.

"La brusque explosion du nombre de nouveaux cas de coronavirus (...) contamine les investisseurs et les marchés", a souligné dans une note Franklin Pichard, le directeur général de Kiplink Finance.

La Commission nationale (ministère) de la Santé chinoise a annoncé jeudi 15.152 nouveaux cas et 254 décès supplémentaires. Il s'agit, de loin, des plus fortes augmentations journalières depuis le début de la crise en décembre dans le chef-lieu de la province chinoise du Hubei (centre), Wuhan.

Ce bond record est dû à une nouvelle définition plus large des cas d'infection, dépeignant une épidémie de pneumonie virale, désormais appelée Covid-19, plus grave que rapporté jusqu'à présent.

C'est "une piqûre de rappel pour les investisseurs, qui ont ignoré le changement de ton de l'OMS ces derniers jours", a relevé pour sa part Tangi Le Liboux, un stratégiste du courtier Aurel BGC. Mercredi, l'Organisation mondiale de la santé a préconisé une "extrême prudence", estimant qu'il était "beaucoup trop tôt" pour prédire la fin de l'épidémie.

En France, le ministre de l'Economie Bruno Le Maire a estimé que l'épidémie amputer la croissance du pays de 0,1 point de pourcentage en 2020.

Du côté des indicateurs, l'inflation en Allemagne a bien accéléré sa remontée en janvier, atteignant 1,7% sur un an.

L'indice des prix à la consommation des Etats-Unis (CPI) est également à l'agenda.

Legrand en tête du CAC 40

Sur le front des valeurs, de nombreux résultats d'entreprises animaient la cote.

Legrand progressait de 4,20% à 76,38 euros, porté par un bénéfice net en hausse de 8,2% à 834,8 millions d'euros en 2019, avec une hausse soutenue des ventes de produits connectés.

Rexel bondissait de 6,82% à 12,37 euros, profitant de ventes et d'un bénéfice en hausse en 2019.

Pernod Ricard montait pour sa part de 2,49% à 164,65 euros, fort d'un bénéfice net en hausse de 1% à 1 milliard d'euros au premier semestre de son exercice décalé, même s'il a revu à la baisse son objectif annuel de résultat opérationnel courant en raison de l'épidémie de coronavirus.

Orange gagnait quant à lui 1,63% à 13,06 euros après avoir publié un bénéfice net en forte progression de 53,8% sur l'ensemble de l'exercice 2019.

Renault souffrait en revanche (-3,17% à 33,70 euros) dans le sillage du japonais Nissan, qui a annoncé jeudi une perte nette au troisième trimestre de son exercice 2019/20.

Capgemini se repliait de 3,49% à 113,25 euros. Le groupe, qui veut constituer un géant mondial du numérique et de la technologie en rachetant Altran, a pourtant vu augmenter son bénéfice net de 17% en 2019.

Ipsen, de son côté, reculait de 3,79% à 67,30 euros après être tombé dans le rouge en 2019, et avoir revu à la baisse ses perspectives à horizon 2022.

Alstom s'adjugeait à l'inverse 2,17% à 49,04 euros, même si le constructeur canadien Bombardier n'a pas fait mention dans son communiqué de résultats annuels jeudi d'un possible rachat de son activité ferroviaire par le groupe français. Le quotidien économique allemand Handelsblatt avait pourtant publié mercredi un article en ce sens, se basant sur des sources industrielles.

  1. Euronext CAC40

 ■

Copyright © 2020 AFP. Tous droits de reproduction et de représentation réservés.

Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l'AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, transmise, rediffusée, traduite, vendue, exploitée commercialement ou utilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de l'AFP. l'AFP ne pourra être tenue pour responsable des délais, erreurs, omissions, qui ne peuvent être exclus ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations.

Votez pour cet article
0 avis
Note moyenne : 0
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote

OFFRE ASSURANCE VIE

BOURSE DIRECT HORIZON FÊTE SA 1ÈRE ANNÉE

Découvrez le nouveau contrat d'assurance vie de Bourse Direct

JUSQU'A 170 € DE PRIME OFFERTE*
OU 500 € OFFERTS* EN FRAIS DE COURTAGE

* SOUS CONDITIONS

Pour toute 1ère adhésion au contrat d’assurance vie Bourse Direct Horizon avant le 29 février 2020 inclus, avec un versement initial investi à 20% minimum sur un (ou des) support(s) d'investissement en unités de compte non garantis en capital.

Je profite de l'offre

PRIMÉ MEILLEUR NOUVEAU CONTRAT D’ASSURANCE VIE

Ce contrat présente un risque de perte en capital.

CONTENUS SPONSORISÉS
À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 14/02/2020

La baisse du prix de vente moyen et de la production influent sur le chiffre d'affaires de Total Gabon...

Publié le 14/02/2020

GECI International évoque des "divergences stratégiques"...

Publié le 14/02/2020

Le fabricant de puces graphiques a annoncé des résultats meilleurs que prévu au 4e trimestre 2019.

Publié le 14/02/2020

Après un 1er semestre contrasté en termes de performances, CS Group a su se mobiliser sur le 2e semestre...

Publié le 14/02/2020

FAURECIAL'équipementier automobile publiera ses résultats 2019ICADELe groupe immobilier publiera (avant-Bourse) ses résultats 2019LYSOGENELa biotech publiera son chiffre d'affaires annuelsource :…