En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour réaliser des statistiques d'audience et vous proposer des services ou publicités adaptés à vos centres d'intérêt.
  Votre navigateur (${ userBrowser.name + ' ' + userBrowser.version }) est obsolète. Pour améliorer la sécurité et la navigation sur notre site, prenez le temps de mettre à jour votre navigateur.      
5 919.02 PTS
+0.59 %
5 934.5
+0.86 %
SBF 120 PTS
4 655.99
+0.57 %
DAX PTS
13 282.72
+0.46 %
Dow Jones PTS
28 135.38
+0.01 %
8 487.71
+0.25 %
1.112
0. %

La Bourse de Paris continue de grimper (+0,44%) et franchit le cap des 5.900 points

| AFP | 231 | Aucun vote sur cette news
Salle de contrôle d'Euronext, l'opérateur de la Bourse de Paris, à La Défense, le 27 avril 2018
Salle de contrôle d'Euronext, l'opérateur de la Bourse de Paris, à La Défense, le 27 avril 2018 ( ERIC PIERMONT / AFP/Archives )

La Bourse de Paris a continué son inexorable progression (+0,44%) mardi en franchissant la barre des 5.900 points, dans l'attente de nouvelles annonces de Donald Trump sur le commerce, les marchés étant toujours optimistes sur une prochaine résolution du conflit sino-américain.

L'indice CAC 40 a pris 25,93 points à 5.919,75 points, un nouveau plus haut en clôture depuis le 23 juillet 2007, dans un volume d'échanges moyen de 3 milliards d'euros. Lundi, il avait terminé en très légère hausse (+0,07%).

Depuis le 2 octobre, le CAC 40 a pris plus de 9%.

"On reste sur la lancée de marchés dans une phase haussière assez incroyable. Ce qui justifie cette hausse, c'est le soutien des banques centrales et l'espoir d'un accord commercial sino-américain pour passer à autre chose", estime Andréa Tuéni, un analyste de Saxo Banque qui met en garde contre le risque d'un "retour de bâton" après un tel accord s'il a lieu.

"Les 6.000 points sont à portée de main, je ne dirais plus que c'est impossible quand on voit la performance qu'on a connue en à peine un mois", ajoute t-il, interrogé par l'AFP.

Mardi, les investisseurs n'ont pourtant pas eu grand-chose à se mettre sous la dent et ont surtout été animés par leurs espoirs avant le discours de Donald Trump devant le Club économique de New York, plus tard dans la soirée.

Il devrait y mentionner l'état de l'avancement des négociations commerciales avec la Chine mais aussi un report de sa décision de taxer les automobiles importées de l'UE, commercial.

Du côté des indicateurs, mardi, le moral des investisseurs allemands est fortement remonté en novembre, accompagnant les récents signes de réchauffement dans les relations commerciales sino-américaines, selon le baromètre publié mardi par l'institut ZEW.

"Cet indicateur est ressorti au-dessus des attentes, c'est un élément encourageant en sachant que les dernières publications macroéconomiques n'étaient pas très bonnes", pointe M. Tuéni.

La croissance économique française devrait quant à elle atteindre 0,2% au quatrième trimestre, soit un niveau légèrement inférieur au rythme de 0,3% par trimestre observé depuis le début de l'année, selon une première estimation dévoilée mardi.

Au Royaume-Uni, le taux de chômage est retombé à 3,8%, au plus bas depuis 45 ans, sur les trois mois achevés fin septembre, contre 3,9% fin août, illustrant la résilience du marché de l'emploi britannique malgré les perturbations du Brexit.

  1. Euronext CAC40

 ■

Copyright © 2019 AFP. Tous droits de reproduction et de représentation réservés.

Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l'AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, transmise, rediffusée, traduite, vendue, exploitée commercialement ou utilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de l'AFP. l'AFP ne pourra être tenue pour responsable des délais, erreurs, omissions, qui ne peuvent être exclus ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations.

Votez pour cet article
0 avis
Note moyenne : 0
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote

OFFRE ASSURANCE VIE

BOURSE DIRECT HORIZON

Découvrez le nouveau contrat d'assurance vie de Bourse Direct

JUSQU'A 170 € DE PRIME OFFERTE*
OU 500 € OFFERTS* EN FRAIS DE COURTAGE

* SOUS CONDITIONS

Pour toute 1ère adhésion au contrat d’assurance vie Bourse Direct Horizon avant le 31 décembre 2019 inclus, avec un versement initial investi à 20% minimum sur un (ou des) support(s) d'investissement en unités de compte non garantis en capital.

Je profite de l'offre

PRIMÉ MEILLEUR NOUVEAU CONTRAT D’ASSURANCE VIE

Ce contrat présente un risque de perte en capital.

CONTENUS SPONSORISÉS
À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 13/12/2019

L'opération se conclut à 590 ME pour 50% de participation...

Publié le 13/12/2019

La société anglaise Clugston, associée au Groupe CNIM en tant que génie civiliste pour plusieurs contrats de réalisation d'usines de valorisation de...

Publié le 13/12/2019

Wendel et d'autres actionnaires existants d'Allied Universal ont finalisé la cession d'une part majoritaire de leur participation dans la société à...

Publié le 13/12/2019

Au premier semestre, clos fin septembre, EuropCorp a essuyé une perte nette, part du groupe, de 22,7 millions d’euros contre une perte de 88,9 millions d’euros, un an plus tôt. Le premier…

Publié le 13/12/2019

En novembre 2019, le trafic de Paris Aéroport ressort en hausse de 0,9 % par rapport au mois de novembre 2018 avec 7,9 millions de passagers accueillis, dont 5,7 millions à Paris-Charles de Gaulle…