En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour réaliser des statistiques d'audience et vous proposer des services ou publicités adaptés à vos centres d'intérêt.  En savoir plus  J'accepte

  Votre navigateur (${ userBrowser.name + ' ' + userBrowser.version }) est obsolète. Pour améliorer la sécurité et la navigation sur notre site, prenez le temps de mettre à jour votre navigateur.      
4 866.86 PTS
-0.19 %
4 861.00
-0.26 %
SBF 120 PTS
3 878.37
-0.27 %
DAX PTS
11 149.71
-0.50 %
Dowjones PTS
24 706.35
+1.38 %
6 784.61
+0.00 %
1.137
+0.12 %

La Bourse de Paris continue à souffrir des perspectives dégradées pour Apple

| AFP | 457 | Aucun vote sur cette news
Salle de contrôle d'Euronext, l'opérateur de la Bourse de Paris, à La Défense, le 27 avril 2018
Salle de contrôle d'Euronext, l'opérateur de la Bourse de Paris, à La Défense, le 27 avril 2018 ( ERIC PIERMONT / AFP/Archives )

La Bourse de Paris restait mal orientée jeudi à la mi-journée (-1,09%), souffrant toujours de la dégradation de ses revenus trimestriels prévue par l'américain Apple en lien avec le ralentissement économique chinois.

A 13H33 (12H33 GMT), l'indice CAC 40 perdait 51,09 points à 4.638,30 points, dans un volume d'échanges d'un milliard d'euros. La veille, l'indice avait reculé de 0,87%.

La cote parisienne a ouvert en nette baisse et n'a pas réussi à se redresser depuis.

Wall Street se dirigeait également vers une ouverture en net repli. Le contrat à terme sur l'indice vedette Dow Jones Industrial Average perdait 1,44%, celui de l'indice élargi S&P 1,44% et celui du Nasdaq, à dominante technologique, 2,19%.

"Entre les craintes d'un ralentissement de la croissance mondiale et Apple qui après Bourse a abaissé sa prévision de chiffre d'affaires trimestriel (...), les investisseurs y voient la concrétisation de leurs anticipations dans le bras de fer qui oppose Washington et Pékin", a souligné Franklin Pichard, directeur général de Kiplink Finance.

Ce "rare avertissement (sur ses résultats) provenant d'Apple" est venu s'ajouter "aux inquiétudes concernant le ralentissement de la croissance mondiale, la baisse des bénéfices et les marchés des changes", a aussi observé Christopher Dembik, responsable de la recherche économique chez Saxo Banque.

Dans une lettre aux investisseurs publiée à la clôture de la Bourse, le patron du groupe, Tim Cook, a évoqué le renforcement du dollar et la décélération "plus forte que prévu" de l'économie chinoise pour justifier cette révision à la baisse.

STMicroelectronics dévisse

"Autre élément contrariant, la construction du mur à la frontière mexicaine que Donald Trump veut faire voter par le Congrès continue de faire des vagues" alors qu'aujourd'hui "sera investi le 116e Congrès des Etats-Unis, désormais à majorité démocrate. Autant de prétextes pour continuer" à alimenter un courant de ventes, a complété M. Pichard.

Du côté des indicateurs, la croissance des crédits accordés par les banques de la zone euro aux particuliers et aux entreprises de la région est restée stable en novembre, selon des chiffres publiés par la Banque centrale européenne(BCE).

Outre-Atlantique, les créations d'emplois dans le secteur privé (enquête ADP) pour janvier sont attendus dans l'après-midi, tout comme les demandes hebdomadaires d'allocations chômage et l'indicateur d'activité manufacturière (ISM) pour décembre.

Sur le terrain des valeurs, le secteur technologique souffrait de l'avertissement sur résultat d'Apple et tout particulièrement STMicroelectronics, fournisseur de composants du groupe américain, qui dévissait de 9,39% à 11,01 euros.

Soitec perdait 4,61% à 50,65 euros, Atos 3,43% à 69,32 euros et Ingenico 1,98% à 48,09 euros.

Comme la veille, les craintes d'un ralentissement chinois se faisaient sentir également sur le luxe. LVMH s'enfonçait de 2,92% à 245,90 euros, Kering de 4,02% à 386,60 euros et Hermès de 2,78% à 464,30 euros.

Bourbon gagnait 6,29% à 3,55 euros, profitant de l'annonce du renouvellement de la dispense lui permettant de différer le remboursement de ses loyers et de sa dette, dans le cadre des négociations avec ses créanciers.

DBV Technologies bondissait de 13,85% à 13,97 euros, dynamisé par l'annonce d'un renforcement au niveau des directions médicales et des opérations pharmaceutiques.

  1. Euronext CAC40

 ■

Copyright © 2019 AFP. Tous droits de reproduction et de représentation réservés.

Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l'AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, transmise, rediffusée, traduite, vendue, exploitée commercialement ou utilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de l'AFP. l'AFP ne pourra être tenue pour responsable des délais, erreurs, omissions, qui ne peuvent être exclus ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations.

Votez pour cet article
0 avis
Note moyenne : 0
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote

RETROUVEZ LES WEBINAIRES BOURSE DIRECT

Les Turbos Call, du levier à la hausse pour votre portefeuille
Lundi 28 janvier de 12h30 à 13h30

Les SCPI, un produit incontournable dans la conjoncture actuelle ?
Vendredi 1er février de 12h15 à 13h00

Protéger son portefeuille avec les Turbos Put
Lundi 11 février de 12h30 à 13h00

Tradez sur le CAC 40 avec du levier
Lundi 18 février de 12h15 à 13h00

CONTENUS SPONSORISÉS
À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 21/01/2019

Air France et le Syndicat national des pilotes de ligne (SNPL) se seraient entendus vendredi sur les principes d'un accord permettant de satisfaire les demandes d'augmentation salariale des pilotes et…

Publié le 21/01/2019

Le titre reste inscrit sous une oblique baissière en place depuis les points hauts de fin novembre tandis que du côté des indicateurs techniques, les moyennes mobiles à 20 et 50 séances…

Publié le 21/01/2019

  Accord relatif à l'acquisition par Dassault Aviation des activités de maintenance de la société ExecuJet     Saint-Cloud, le 21 janvier 2019 - Dassault Aviation…

Publié le 21/01/2019

La société de leasing leader SMBC Aviation Capital a signé une commande ferme portant sur 65 A320neo supplémentaires (15 A321neo et 50 A320neo). Cette commande, finalisée en 2018, figure dans les…

Publié le 21/01/2019

Les équipementiers automobiles Plastic Omnium et Hella annoncent le lancement d'un projet innovant de co-développement de solutions intégrées, combinant les pièces extérieures de carrosserie et…