En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour réaliser des statistiques d'audience et vous proposer des services ou publicités adaptés à vos centres d'intérêt.
  Votre navigateur (${ userBrowser.name + ' ' + userBrowser.version }) est obsolète. Pour améliorer la sécurité et la navigation sur notre site, prenez le temps de mettre à jour votre navigateur.      
5 007.14 PTS
-
5 008.00
-0.41 %
SBF 120 PTS
3 943.47
-
DAX PTS
12 528.18
-
Dow Jones PTS
25 827.36
+0.36 %
10 341.89
+0. %
1.128
+0.29 %

La Bourse de Paris attentiste pour le dernier jour du semestre (-0,19%)

| AFP | 384 | 1 par 1 internautes
La salle de contrôle d'Euronext, société qui gère la Bourse de Paris
La salle de contrôle d'Euronext, société qui gère la Bourse de Paris ( ERIC PIERMONT / AFP/Archives )

La Bourse de Paris a terminé en baisse de 0,19% mardi à l'issue d'une séance, la dernière du semestre, assez calme, où les bons indicateurs n'ont pas pris le dessus sur les inquiétudes sanitaires.

L'indice CAC 40 a perdu 9,47 points à 4.935,99 points. Lundi, il avait fini en hausse de 0,73%. Depuis le 1er janvier, il a chuté de 17,43%, mais il a repris 12,28% ces trois derniers mois.

"C'est une séance d'observation", résume pour l'AFP Lara Nguyen, experte en investissements financiers au sein de Milleis Banque. "Les investisseurs attendent que le trimestre et le semestre se ferment pour entamer quelque chose de nouveau", souligne-t-elle.

Les marchés ont pourtant pris connaissance de plusieurs indicateurs positifs comme l'activité manufacturière chinoise et la consommation des ménages français dans la matinée. Dans l'après-midi, ils ont appris la hausse plus forte qu'anticipée de la confiance des consommateurs aux Etats-Unis, dont le niveau reste toutefois bien inférieur à celui d'avant la pandémie.

L'attentisme a été renforcé par le suivi du nouveau passage du président de la réserve fédérale américaine Jerome Powell devant le Congrès. Dans son discours, publié dès lundi soir sur le site de la Fed, il estimait que le rebond de l'économie américaine avait commencé plus vite que prévu.

Entendu à ses côtés, le secrétaire au Trésor Steven Mnuchin a déclaré dans son discours préparé que l'administration Trump allait prochainement entamer des discussions avec les démocrates en vue de l'adoption d'un nouveau plan d'aide à l'économie, qui devra se focaliser sur les secteurs les plus fragiles.

Les inquiétudes sanitaires continuent de planer sur les marchés. La pandémie "est loin d'être finie" et "s'accélère" même, selon le patron de l'Organisation mondiale de la santé (OMS). Les Etats-Unis sont toujours confrontés au regain de contamination et des mesures de restriction sont réinstaurées dans le sud du pays.

L'Union européenne a décidé d'ouvrir ses frontières aux voyageurs d'une quinzaine de pays, dont le Canada et la Chine, sous condition de réciprocité, mais pas les Etats-Unis en raison de la situation sanitaire.

Les tensions géopolitiques restent vives avec l'adoption par la Chine d'une loi controversée sur la sécurité nationale à Hong Kong, condamnée par l'Union européenne et Washington.

"Tout cela fait qu'on arrive pas à casser le seuil symboliques des 5.000 points. Encore plus dans un volume d'échanges assez faible" de 3,6 milliards d'euros, commente Lara Nguyen.

L'auto rugit, l'aéro tousse

Les valeurs cycliques, les plus sensibles à la conjoncture, avaient le vent en poupe, à l'instar de l'automobile.

Renault a pris 2,33% à 22,58 euros, Peugeot 2,15% à 14,48 euros,

LVMH, qui a annoncé s'attendre à une "reprise graduelle" au second semestre, a gagné 0,26% à 290,50 euros.

Après un début de séance en nette hausse, l'aéronautique s'est tassée, à l'image de Safran dont les gains sont redescendus à 0,04% à 89,22 points ou d'Airbus qui a progressé de 0,27% à 63,52 euros sur fond de plan de restructuration en préparation, avec des suppressions d'emplois massives à la clé.

Et Air France-KLM, qui compte supprimer plus de 7.500 postes d'ici à la fin 2022 selon des sources syndicales, a perdu 2,47% à 4,03 euros.

  1. Euronext CAC40

 ■

Copyright © 2020 AFP. Tous droits de reproduction et de représentation réservés.

Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l'AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, transmise, rediffusée, traduite, vendue, exploitée commercialement ou utilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de l'AFP. l'AFP ne pourra être tenue pour responsable des délais, erreurs, omissions, qui ne peuvent être exclus ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations.

Votez pour cet article
1 avis
Note moyenne : 1
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote

OFFRE ASSURANCE VIE

BOURSE DIRECT HORIZON FÊTE SA 1ÈRE ANNÉE

Découvrez le contrat d'assurance vie de Bourse Direct

JUSQU'A 170 € DE PRIME OFFERTE*
OU 500 € OFFERTS* EN FRAIS DE COURTAGE

* SOUS CONDITIONS

Pour toute 1ère adhésion au contrat d’assurance vie Bourse Direct Horizon avant le 31 juillet 2020 inclus, avec un versement initial investi à 20% minimum sur un (ou des) support(s) d'investissement en unités de compte non garantis en capital.

Je profite de l'offre

PRIMÉ MEILLEUR NOUVEAU CONTRAT D’ASSURANCE VIE

Ce contrat présente un risque de perte en capital.

CONTENUS SPONSORISÉS
À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 03/07/2020

Air France et HOP! ont présenté ce jour à leurs représentants du personnel leurs orientations stratégiques et les perspectives d'adaptation des...

Publié le 03/07/2020

Le projet d'offre publique d'achat visant les actions et les bons de souscription d'actions rachetables de Mediawan initiée par BidCo Breteuil a été...

Publié le 03/07/2020

SoLocal, dont le titre est suspendu depuis le 15 juin, a annoncé que la reprise de la cotation de ses titres a été fixée au lundi 6 juillet 2020. Ce, après voir précisé qu'après d’intenses…

Publié le 03/07/2020

GTT a annoncé avoir reçu, fin juin, une commande de la part du chantier naval russe Zvezda Shipbuilding Complex (Zvezda) pour la conception des cuves de cinq méthaniers brise-glace de type ARC7…

Publié le 03/07/2020

GTT a reçu fin juin une commande de la part du chantier naval russe Zvezda Shipbuilding Complex pour la conception des cuves de cinq méthaniers...