En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour réaliser des statistiques d'audience et vous proposer des services ou publicités adaptés à vos centres d'intérêt.
  Votre navigateur (${ userBrowser.name + ' ' + userBrowser.version }) est obsolète. Pour améliorer la sécurité et la navigation sur notre site, prenez le temps de mettre à jour votre navigateur.      
5 954.89 PTS
+0.49 %
5 945.00
+0.38 %
SBF 120 PTS
4 696.08
+0.46 %
DAX PTS
13 345.00
+0.16 %
Dow Jones PTS
28 735.90
+0.05 %
9 112.91
+0.24 %
1.100
-0.16 %

La Bourse de Paris accueille froidement l'accord commercial sino-américain

| AFP | 385 | Aucun vote sur cette news
Salle de contrôle d'Euronext, l'opérateur de la Bourse de Paris, à La Défense, le 27 avril 2018
Salle de contrôle d'Euronext, l'opérateur de la Bourse de Paris, à La Défense, le 27 avril 2018 ( ERIC PIERMONT / AFP/Archives )

La Bourse de Paris a fini en léger recul (-0,14%) mercredi, accueillant froidement la signature imminente de l'accord commercial sino-américain et s'inquiétant déjà des étapes ultérieures.

L'indice CAC 40 s'est effrité de 8,28 points à 6.032,61 points, dans un volume d'échanges moyen de 3,6 milliards d'euros. La veille, il avait fini sans tendance (+0,08%).

"Le marché est très prudent. Il n'attend pas grand chose de l'accord qui va être signé en début de soirée à Washington et préfère se concentrer sur l'achat de titres défensifs", a observé auprès de l'AFP Daniel Larrouturou, gérant actions chez Dôm Finance.

"L'aversion au risque entraîne aussi une détente du marché de la dette et sur les indices boursiers une baisse des valeurs financières et cycliques", les plus sensibles à la conjoncture, a-t-il développé.

Le président américain Donald Trump doit parapher mercredi dans la soirée, en présence du vice-Premier ministre chinois Liu He, un accord synonyme de trêve à la guerre commerciale avec Pékin.

"Les sujets principaux ne sont pas abordés ou seulement partiellement, à savoir l'aide systématique par les subventions publiques chinoises à un ensemble très important d'entreprises chinoises", a noté M. Larrouturou.

"Et aujourd'hui, la bonne humeur des Etats-Unis n'a pas traversé l'Atlantique", a relevé l'expert. "En Europe, les marchés cherchent sans les trouver, selon lui, les catalyseurs pour de futures hausses".

Du côté des indicateurs, c'est surtout le ralentissement de la croissance allemande de 0,6% l'an dernier en raison des tensions commerciales, qui a retenu l'attention.

L'Oréal en tête

Sur le front des valeurs, les titres défensifs, considérés comme les plus sûrs dans un contexte incertain, étaient recherchés.

L'Oréal a ainsi pris la tête de l'indice CAC 40 avec une hausse de 2,12% à 269,40 euros.

Le secteur bancaire a souffert de la baisse des taux d'emprunt sur le marché de la dette.

BNP Paribas a perdu 2,32% à 50,96 euros, Société Générale 1,54% à 30,95 euros et Crédit Agricole 1,20% à 12,77 euros.

Les valeurs cycliques ont aussi été pénalisées, à l'instar de Peugeot (-2,63% à 19,96 euros) ou ArcelorMittal (-3,03% à 14,68 euros).

Altran Technologies a bondi de 2,78% à 14,44 euros pour sa reprise de cotation. Le titre avait été suspendu la veille à la demande de l'AMF après que Capgemini (+0,57% à 114,90 euros) a remonté à la dernière minute son prix d'achat sur Altran.

ADP a cédé 0,39% à 177,20 euros. Le trafic des aéroports parisiens a enregistré une hausse de 2,5% en 2019 pour atteindre un total de 108 millions de passagers bien qu'il ait été affecté en décembre par les grèves.

GL Events a pris 1,48% à 23,90 euros, fort d'une activité qui a bondi lors de l'exercice écoulé, à la faveur d'un excellent quatrième trimestre.

  1. Euronext CAC40

 ■

Copyright © 2020 AFP. Tous droits de reproduction et de représentation réservés.

Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l'AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, transmise, rediffusée, traduite, vendue, exploitée commercialement ou utilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de l'AFP. l'AFP ne pourra être tenue pour responsable des délais, erreurs, omissions, qui ne peuvent être exclus ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations.

Votez pour cet article
0 avis
Note moyenne : 0
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote

OFFRE ASSURANCE VIE

BOURSE DIRECT HORIZON FÊTE SA 1ÈRE ANNÉE

Découvrez le nouveau contrat d'assurance vie de Bourse Direct

JUSQU'A 170 € DE PRIME OFFERTE*
OU 500 € OFFERTS* EN FRAIS DE COURTAGE

* SOUS CONDITIONS

Pour toute 1ère adhésion au contrat d’assurance vie Bourse Direct Horizon avant le 29 février 2020 inclus, avec un versement initial investi à 20% minimum sur un (ou des) support(s) d'investissement en unités de compte non garantis en capital.

Je profite de l'offre

PRIMÉ MEILLEUR NOUVEAU CONTRAT D’ASSURANCE VIE

Ce contrat présente un risque de perte en capital.

CONTENUS SPONSORISÉS
À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 29/01/2020

"La croissance de notre chiffre d'affaires clinique pour l'ensemble de l'année 2019 illustre la mise en oeuvre de nos priorités stratégiques en 2019"...

Publié le 29/01/2020

Le projet consiste en la relocalisation d'une structure existante au sein du lotissement "Pfastatt Le Château", dans le nouveau quartier La Cotonnade...

Publié le 29/01/2020

Le géant américain du ecommerce publiera ses résultats du 4e trimestre 2019 jeudi, après la clôture de Wall Street.

Publié le 29/01/2020

Cet accord a été co-construit avec 4 organisations syndicales. Il s'engage sur 32 mesures concrètes pour créer le socle de l'entreprise de demain...

Publié le 29/01/2020

Onxeo annonce aujourd'hui avoir conclu un accord de recherche clinique avec Gustave Roussy, le premier centre européen de lutte contre le cancer, afin...