En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour réaliser des statistiques d'audience et vous proposer des services ou publicités adaptés à vos centres d'intérêt.  En savoir plus  J'accepte

  Votre navigateur (${ userBrowser.name + ' ' + userBrowser.version }) est obsolète. Pour améliorer la sécurité et la navigation sur notre site, prenez le temps de mettre à jour votre navigateur.      
4 848.44 PTS
+0.17 %
4 831.50
-0.12 %
SBF 120 PTS
3 857.06
-0.06 %
DAX PTS
11 054.43
-0.15 %
Dowjones PTS
24 575.62
+0.70 %
6 658.76
+0.00 %
1.137
-0.10 %

La Bourse de Paris a fini une séance écourtée en baisse de 1,45%

| AFP | 1992 | Aucun vote sur cette news
Salle de contrôle d'Euronext, l'opérateur de la Bourse de Paris, à La Défense, le 27 avril 2018
Salle de contrôle d'Euronext, l'opérateur de la Bourse de Paris, à La Défense, le 27 avril 2018 ( ERIC PIERMONT / AFP/Archives )

La Bourse de Paris, a terminé lundi dans le vague à l'âme une séance écourtée avant Noël, tirée vers le bas par les Etats-Unis dans un contexte de grande morosité.

L'indice CAC 40 a perdu 67,99 points à 4.626,39 points dans un volume d'échanges restreint de 925 millions d'euros.

Vendredi, Wall Street avait connu sa pire débâcle hebdomadaire depuis 2008. Les indices Dow Jones et Nasdaq ont lâché respectivement 6,87% et 8,36% sur la semaine, du jamais-vu depuis la dernière crise financière.

"C'est Trump qui perturbe tous les marchés financiers à cause de ses tweets intempestifs", a indiqué à l'AFP Philippe Cohen, gérant chez Kiplink Finance.

"Hélas, le marché est tributaire d'un seul homme et de ses tweets inopinés", a-t-il ajouté, qualifiant cette période mouvementée de "Noël grincheux" pour les places financières, allusion au dessin animé "Le Grinch" sorti pour la période des fêtes.

"Le marché est complètement décorrélé des fondamentaux économiques" et les bonnes nouvelles récentes "sont reléguées au second plan", comme l'accord sur le budget italien pour l'an prochain, annoncé mercredi, ou encore les messages rassurants en provenance de Chine "que cela soit en termes de soutien à la croissance ou concernant les relations économiques avec les Etats-Unis", souligne M. Cohen.

La période de fermeture des administrations fédérales ("shutdown"), qui a commencé samedi après l'échec des tractations au Congrès sur le financement d'un mur à la frontière mexicaine voulu par Donald Trump, pourrait durer jusqu'en janvier, a prévenu un responsable de la Maison Blanche.

Le président américain a réaffirmé dimanche dans un tweet sa volonté farouche d'obtenir les 5 milliards de dollars pour la construction d'un mur destiné à freiner l'immigration clandestine, l'une de ses principales promesses de campagne.

Le secrétaire américain au Trésor Steven Mnuchin a annoncé dimanche avoir eu des discussions individuelles avec les patrons des six principales banques américaines qui lui ont assuré avoir les liquidités suffisantes pour poursuivre normalement leurs opérations malgré le "shutdown".

La Bourse de Paris rouvrira le 27 décembre.

Côté valeurs, l'action Marie Brizard a dégringolé de 22,39% à 2,86 euros. Après une lourde perte en 2017, le fabricant français de spiritueux devrait recevoir l'aide de son premier actionnaire, la Cofepp, qui s'est engagé à renforcer son capital et à lui prêter, en attendant, 25 millions d'euros.

  1. Euronext CAC40

 ■

Copyright © 2019 AFP. Tous droits de reproduction et de représentation réservés.

Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l'AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, transmise, rediffusée, traduite, vendue, exploitée commercialement ou utilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de l'AFP. l'AFP ne pourra être tenue pour responsable des délais, erreurs, omissions, qui ne peuvent être exclus ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations.

Votez pour cet article
0 avis
Note moyenne : 0
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote

OFFRE ASSURANCE VIE

BOURSE DIRECT HORIZON

Découvrez le nouveau contrat d'assurance vie de Bourse Direct

JUSQU'A 170 € DE PRIME OFFERTE*
OU 500 € OFFERTS* EN FRAIS DE COURTAGE

* SOUS CONDITIONS

Pour toute 1ère adhésion au contrat d’assurance vie Bourse Direct Horizon avant le 31 mars 2019 inclus, avec un versement initial investi à 20% minimum sur un (ou des) support(s) d'investissement en unités de compte non garantis en capital.

Je profite de l'offre

Ce contrat présente un risque de perte en capital.

CONTENUS SPONSORISÉS
À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 24/01/2019

Pernod Ricard a créé la fonction d'"administrateur référent". Ce poste a été confié à Patricia Barbizet. Le conseil d’administration du buméro deux mondial des vins et spiritueux estime en…

Publié le 24/01/2019

L'indice flash composite en France s'est replié à 47,9 en janvier (48,7 en décembre), un plus bas de 50 mois. L'indice flash de l'activité de services s'est replié à 47,5 (49 en décembre), un…

Publié le 24/01/2019

STMicroelectronics a réalisé au quatrième trimestre 2018 un résultat net de 418 millions de dollars, en hausse de 35,4%. La marge d'exploitation du groupe "dont les clients couvrent toute la gamme…

Publié le 24/01/2019

COMMUNIQUE DE PRESSE NEXANS ANNONCE UN PROJET POUR ADAPTER SON ORGANISATION ET RESTRUCTURER SES ACTIVITES EN EUROPE L'ACCENT EST PLACE SUR L'EFFICACITE OPERATIONNELLE…

Publié le 24/01/2019

Elior Group a publié son chiffre d’affaires au 31 décembre 2018, pour le premier trimestre de l’exercice 2018-2019. Il s'est établi à 1,754 milliard d’euros, en progression de 3,5%. La …