En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour réaliser des statistiques d'audience et vous proposer des services ou publicités adaptés à vos centres d'intérêt.
  Votre navigateur (${ userBrowser.name + ' ' + userBrowser.version }) est obsolète. Pour améliorer la sécurité et la navigation sur notre site, prenez le temps de mettre à jour votre navigateur.      
5 907.97 PTS
-0.2 %
5 902.50
-0.3 %
SBF 120 PTS
4 642.15
-0.35 %
DAX PTS
13 204.30
-0.6 %
Dow Jones PTS
27 641.80
-0.18 %
8 236.43
-0.33 %
1.101
+0.02 %

La Bolivie s'apprête à rejoindre le club des pays producteurs de lithium

| AFP | 1297 | 4.75 par 4 internautes
Une usine d'exploitation de lithium dans le salar d'Uyuni, le 10 juillet 2019 en Bolivie
Une usine d'exploitation de lithium dans le salar d'Uyuni, le 10 juillet 2019 en Bolivie ( Pablo COZZAGLIO, Pablo COZZAGLIO / AFP )

A près de 4.000 mètres d'altitude, dans le salar andin d'Uyuni, le ballet des camions autour de bassins d'extraction est incessant: dans un des plus grands gisements de lithium du monde, la Bolivie s'apprête à franchir le pas de l'exploitation industrielle, alors que la demande mondiale explose.

Le pays des hauts plateaux andins, qui compte les plus grandes réserves mondiales, fait partie du "triangle du lithium", avec le Chili et l'Argentine, deux des plus grands producteurs mondiaux de cet "or blanc" aux côtés de l'Australie et de la Chine.

Mais il était jusqu'à présent le seul des trois pays sud-américains à ne pas exploiter la ressource permettant la production de carbonate de lithium (LCE), utilisé principalement dans la fabrication de batteries pour les véhicules électriques et les appareils électroniques, ainsi que pour la confection de céramiques, de verre et même de médicaments.

Vue aérienne d'un camion sur une route traversant le salar d'Uyuni, le 10 juillet 2019 en Bolivie
Vue aérienne d'un camion sur une route traversant le salar d'Uyuni, le 10 juillet 2019 en Bolivie ( Pablo COZZAGLIO, Pablo COZZAGLIO / AFP )

D'ici 2020, l'usine pilote de Llipi entrera dans sa phase industrielle dans le salar d'Uyuni (sud-ouest) qui, avec ceux de Coipasa (ouest) et Pastos Grandes (sud-ouest), concentrent les 21 millions de tonnes de réserves du pays, selon une certification de février 2019 qui multiplie par deux les estimations précédentes.

L'usine, surveillée par l'armée, aura "une capacité de production de 15.000 tonnes" par an de carbonate de lithium, explique à l'AFP Marco Antonio Condoretty, chef de projet.

La compagnie publique Yacimientos de Litio Bolivianos (YLB), créée en 2008 par le gouvernement du président Evo Morales pour exploiter le lithium des salars, espère ainsi faire de la Bolivie le quatrième producteur mondial de lithium dès 2021.

Le marché du lithium
Le marché du lithium ( Nicolas RAMALLO / AFP )

Loin de l'agitation touristique que suscite depuis des décennies le plus grand lac salé du monde (10.000 km2), l'exploitation du lithium n'occupera que 3% de la surface et fonctionnera avec des "technologies propres", assure Marco Antonio Condoretty.

"Selon la loi, en Bolivie, seule la compagnie YLB peut exploiter les ressources" tirées de l'évaporation des sels d'altitude, explique l'ingénieur en chimie, qui garantit que "le profit reste dans le pays".

L'exploitation du lithium se fait sur le même modèle que celle des hydrocarbures, nationalisée en 2006 par Evo Morales, qui briguera en octobre un quatrième mandat.

Appétits chinois

Cependant, conscient des difficultés à mettre sur pied une industrie 100% bolivienne, YLB a signé des accords avec "des partenaires stratégiques" afin qu'ils "apportent leur technologie et garantissent des débouchés".

Vue aérienne d'une zone d'exploitation du lithium dans le salar d'Uyuni, le 10 juillet 2019 en Bolivie
Vue aérienne d'une zone d'exploitation du lithium dans le salar d'Uyuni, le 10 juillet 2019 en Bolivie ( Pablo COZZAGLIO, Pablo COZZAGLIO / AFP )

Parmi eux, la société allemande ACI Systems qui prévoit notamment de fabriquer sur place des batteries "made in Bolivia" pour le marché européen, ou encore la chinoise Xinjiang Tbea Group-Baocheng, qui travaillera à Coipasa et Pastos Grandes, mais transformera la matière première en Asie.

Alors que de nombreux pays ont entamé leur transition vers des énergies propres, la légèreté et la capacité de stockage du métal est considérée comme un atout.

Des employés remplissent des sacs de carbonate de lithium, le 10 juillet 2019 au salar d'Uyuni, en Bolivie
Des employés remplissent des sacs de carbonate de lithium, le 10 juillet 2019 au salar d'Uyuni, en Bolivie ( Pablo COZZAGLIO, Pablo COZZAGLIO / AFP )

Les défenseurs de l'environnement mettent en garde toutefois contre les conséquences sur les écosystèmes des salars que représente l'extraction de quantités faramineuses de saumure (eau salée) pour l'obtention de sels de lithium par évaporation.

Avec 63% du marché des batteries électriques, devant les Etats-Unis (23%), la Chine est le premier consommateur de carbonate de lithium au monde, rappelle Ingrid Garcés, professeure à l'Université chilienne de Antofagasta.

Une position qui a conduit le géant asiatique à se positionner dans les principaux gisements mondiaux pour assurer son approvisionnement.

Vue aérienne du salar d'Uyuni, le 10 juillet 2019 en Bolivie
Vue aérienne du salar d'Uyuni, le 10 juillet 2019 en Bolivie ( Pablo COZZAGLIO, Pablo COZZAGLIO / AFP )

En décembre, la compagnie chinoise Tianqi a mis un pied dans le salar de l'Atacama, au Chili, un immense gisement, en prenant le contrôle de 24% de la société chilienne SQM.

A partir de 2025, la Chine aura besoin de 800.000 tonnes de carbonate de lithium par an pour satisfaire la demande croissante de véhicules électriques. Et ses appétits ont précisément en ligne de mire le "triangle du lithium" sud-américain.

Tirée par une demande en hausse, la production mondiale n'a cessé de croître ces dernières années : + 74% en 2017, puis + 23% en 2018 à 85.000 tonnes de lithium, selon le rapport annuel du Service géologique des Etats-Unis (USGS).

En 2018, l'Australie a été le premier producteur mondial de lithium (51.000 tonnes), suivi du Chili (16.000), de la Chine (8.000) et de l'Argentine (6.200).

 ■

Copyright © 2019 AFP. Tous droits de reproduction et de représentation réservés.

Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l'AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, transmise, rediffusée, traduite, vendue, exploitée commercialement ou utilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de l'AFP. l'AFP ne pourra être tenue pour responsable des délais, erreurs, omissions, qui ne peuvent être exclus ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations.

Votez pour cet article
4 avis
Note moyenne : 4.75
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote

Privatisation de La Française des Jeux du 7 au 19 novembre 2019

Ouvrez dès aujourd’hui votre compte chez Bourse Direct : c'est rapide, gratuit et 100% en ligne !

Investir dans des instruments financiers comporte des risques de perte en capital, pouvant aller jusqu'à une perte totale du capital investi pour les investissements en titres de capital (actions).Le rendement et la performance d'un investissement en actions ne sont pas garantis. Nous vous invitons à consulter notre guide investisseur.

CONTENUS SPONSORISÉS
À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 13/11/2019

Le détail de cet engagement sportif sera précisé début 2020...

Publié le 13/11/2019

Il s'agit de la plus importante commande d'A321neo enregistrée à ce jour au Moyen-Orient...

Publié le 13/11/2019

En attendant les voyages spatiaux, Virgin Galactic, firme du milliardaire britannique Richard Branson qui vient de l'introduire à Wall Street par la...

Publié le 13/11/2019

AKKA Technologies grimpe de 7% à 61,50 euros ce mercredi, alors que le groupe a publié un chiffre d'affaires consolidé sur 9 mois en croissance de...

Publié le 13/11/2019

Le groupe de conseil en technologies SII remonte de 1,5% ce mercredi à 26,20 euros, après avoir annoncé un chiffre d'affaires de 325,9 ME pour le...