En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour réaliser des statistiques d'audience et vous proposer des services ou publicités adaptés à vos centres d'intérêt.
  Votre navigateur (${ userBrowser.name + ' ' + userBrowser.version }) est obsolète. Pour améliorer la sécurité et la navigation sur notre site, prenez le temps de mettre à jour votre navigateur.      
5 557.67 PTS
-0.33 %
5 514.50
-0.09 %
SBF 120 PTS
4 397.99
-0.42 %
DAX PTS
12 282.60
-0.25 %
Dowjones PTS
26 495.91
-0.38 %
7 823.91
+0.51 %
1.114
-0.16 %

La BCE tentée d'atténuer les effets secondaires liés aux taux d'intérêts négatifs

| Boursier | 237 | Aucun vote sur cette news

Mario Draghi s'exprime depuis 14H30 devant la presse ...

La BCE tentée d'atténuer les effets secondaires liés aux taux d'intérêts négatifs
Credits Reuters

Mario Draghi s'exprime depuis 14H30 devant la presse suite à la dernière décision de politique monétaire de la BCE. Le patron de l'Institution affirme une nouvelle fois que les gains supplémentaires sur le plan de l'emploi et la hausse des salaires continuent de soutenir la résilience de l'économie régionale et la montée progressive des pressions inflationnistes. "Toutefois, un degré suffisant d'accommodement monétaire demeure nécessaire pour préserver des conditions de financement favorables et soutenir l'expansion économique, et pour faire en sorte que l'inflation reste sur une trajectoire soutenue vers des niveaux inférieurs à, mais proches de 2%, à moyen terme".

D'autant que "les risques entourant les perspectives de croissance de la zone euro restent orientés à la baisse, en raison de la persistance des incertitudes liées aux facteurs géopolitiques, de la menace de protectionnisme et de la vulnérabilité des marchés émergents".

Concernant l'évolution des prix, le patron de la BCE affirme que l'inflation diminuera probablement au cours des prochains mois. L'inflation sous-jacente continue d'être modérée mais devrait augmenter à moyen terme.

"Un important degré de détente monétaire est assuré par nos prévisions concernant les taux directeurs de la BCE, renforcées par le réinvestissement de l'important stock d'actifs acquis et par la nouvelle série de TLTRO". Les modalités précises de la nouvelle série d'opérations trimestrielles ciblées de refinancement à plus long terme (TLTRO ) destinées aux banques seront par ailleurs communiquées lors des prochaines réunions de la BCE.

"Dans le cadre de notre évaluation régulière, nous examinerons également si le maintien des effets favorables pour l'économie des taux d'intérêt négatifs nécessite l'atténuation de leurs effets secondaires possibles, le cas échéant, sur l'intermédiation bancaire", a également déclaré le président de l'Institution. Une phrase très attendue par les opérateurs.

Comme à l'accoutumée, Mario Draghi réaffirme que "la mise en oeuvre des réformes structurelles dans les pays de la zone euro doit être considérablement intensifiée pour accroître la résilience, réduire le chômage structurel et stimuler la productivité et le potentiel de croissance de la zone euro. En ce qui concerne les politiques budgétaires, l'orientation budgétaire légèrement expansionniste de la zone euro et le fonctionnement des stabilisateurs automatiques soutiennent l'activité économique. Dans le même temps, les pays où la dette publique est élevée doivent continuer à reconstituer leurs réserves budgétaires. Tous les pays devraient redoubler d'efforts pour parvenir à une composition des finances publiques plus favorable à la croissance".

 ■

Les informations et conseils rédigés par la rédaction de Boursier.com sont réalisés à partir des meilleures sources, même si la société Boursier.com ne peut en garantir l'exhaustivité ni la fiabilité. Ces contenus n'ont aucune valeur contractuelle et ne constituent en aucun cas une offre de vente ou une sollicitation d'achat de valeurs mobilières ou d'instruments financiers. La responsabilité de la société Boursier.com et/ou de ses dirigeants et salariés ne saurait être engagée en cas d'erreur, d'omission ou d'investissement inopportun.

Votez pour cet article
0 avis
Note moyenne : 0
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
CONTENUS SPONSORISÉS
À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 25/04/2019

Dontnod Entertainment publie un chiffre d'affaires de 14,3 millions d'euros en croissance de 48% pour l'exercice 2018, lié au succès de Vampyr écoulé...

Publié le 25/04/2019

Suez et le gouvernement argentin ont conclu et mis en oeuvre un accord transactionnel de règlement en application de la sentence que le CIRDI, centre...

Publié le 25/04/2019

Le chiffre d'affaires du groupe Econocom s'établit à 623 millions d'euros au 1er trimestre 2019, en croissance de 3,6% après application de la norme...

Publié le 25/04/2019

Pour le premier trimestre 2019, le chiffre d'affaires d'Ipsos a atteint un niveau record de 422,1 millions d'euros, en croissance de 15% par rapport...

Publié le 25/04/2019

Le chiffre d'affaires de Prodways au premier trimestre 2019 s'établit à 17,4 millions d'euros, soit une hausse de +28,9% par rapport au premier...