En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour réaliser des statistiques d'audience et vous proposer des services ou publicités adaptés à vos centres d'intérêt.
  Votre navigateur (${ userBrowser.name + ' ' + userBrowser.version }) est obsolète. Pour améliorer la sécurité et la navigation sur notre site, prenez le temps de mettre à jour votre navigateur.      
4 996.99 PTS
+0.32 %
4 981.50
+0.15 %
SBF 120 PTS
3 926.01
+0.03 %
DAX PTS
12 631.45
+1.09 %
Dow Jones PTS
26 067.28
+0.68 %
10 666.70
+0. %
1.134
+0.08 %

La BCE anticipe une contraction de l'économie de 8,7% en 2020

| Boursier | 393 | 2.33 par 3 internautes

De graves pertes d'emplois et de revenus et une incertitude exceptionnellement élevée quant aux perspectives économiques ont entraîné une chute importante des dépenses de consommation et des investissements...

La BCE anticipe une contraction de l'économie de 8,7% en 2020
Credits Reuters

Christine Lagarde s'exprime depuis 14H30 à la suite de la dernière décision de politique monétaire de la BCE. La présidente explique que la pandémie de coronavirus et les mesures prises pour l'endiguer ont entraîné une chute brutale de l'activité économique. De graves pertes d'emplois et de revenus et une incertitude exceptionnellement élevée quant aux perspectives économiques ont entraîné une chute importante des dépenses de consommation et des investissements. Si les données d'enquête et les indicateurs en temps réel de l'activité économique ont montré certains signes de ralentissement parallèlement à l'assouplissement progressif des mesures d'endiguement, l'amélioration est jusqu'ici timide par rapport à la vitesse à laquelle les indicateurs ont chuté au cours des deux mois précédents.

Selon les projections macroéconomiques des services de l'Eurosystème, la croissance devrait diminuer à un rythme sans précédent au deuxième trimestre de cette année, avant de rebondir à nouveau au second semestre, grâce au soutien important apporté par la politique budgétaire et monétaire. Néanmoins, les projections impliquent une révision substantielle à la baisse tant du niveau de l'activité économique que des perspectives d'inflation sur l'ensemble de l'horizon de projection, bien que le scénario de base soit entouré d'un degré exceptionnel d'incertitude. Bien que l'inflation globale soit 'anéantie' par la baisse des prix de l'énergie, les pressions sur les prix devraient rester faibles en raison de la forte baisse du PIB réel et de l'augmentation significative de la marge de manoeuvre économique qui en découle.

Selon les nouvelles prévisions de croissance de l'Eurosystème, logiquement revues en forte baisse pour l'année en cours, l'économie de la zone euro devrait ainsi se contracter de 8,7% en 2020 avant de rebondir de 5,2% l'an prochain et de 3,3% en 2022. Concernant l'évolution des prix à la consommation, la BCE anticipe désormais une inflation de 0,3% (-0,8 point par rapport aux prévisions de mars), de 0,8% en 2021 (-0,6 point) et de 1,3% en 2022 (-0,3 point).

En résumé, le recoupement des résultats de l'analyse économique avec les signaux provenant de l'analyse monétaire confirment qu'un large degré d'accommodation monétaire est nécessaire pour la convergence robuste de l'inflation vers des niveaux inférieurs à, mais proches de 2% à moyen terme.

"En ce qui concerne les politiques budgétaires, une position budgétaire ambitieuse et coordonnée reste essentielle, compte tenu de la forte contraction de l'économie de la zone euro. Les mesures prises devraient autant que possible être ciblées et de nature temporaire en réponse à l'urgence pandémique. Les trois filets de sécurité approuvés par le Conseil européen pour les travailleurs, les entreprises et les États souverains, qui représentent une enveloppe de 540 milliards d'euros, apportent un soutien financier important dans ce contexte. Dans le même temps, le Conseil des gouverneurs demande instamment que de nouveaux efforts importants soient déployés en temps utile pour préparer et soutenir la reprise. Nous nous félicitons donc vivement de la proposition de la Commission européenne relative à un plan de relance visant à soutenir les régions et les secteurs les plus gravement touchés par la pandémie, à renforcer le marché unique et à mettre en place une reprise durable et prospère".

 ■

Les informations et conseils rédigés par la rédaction de Boursier.com sont réalisés à partir des meilleures sources, même si la société Boursier.com ne peut en garantir l'exhaustivité ni la fiabilité. Ces contenus n'ont aucune valeur contractuelle et ne constituent en aucun cas une offre de vente ou une sollicitation d'achat de valeurs mobilières ou d'instruments financiers. La responsabilité de la société Boursier.com et/ou de ses dirigeants et salariés ne saurait être engagée en cas d'erreur, d'omission ou d'investissement inopportun.

Votez pour cet article
3 avis
Note moyenne : 2.33
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote

OFFRE ASSURANCE VIE

BOURSE DIRECT HORIZON FÊTE SA 1ÈRE ANNÉE

Découvrez le contrat d'assurance vie de Bourse Direct

JUSQU'A 170 € DE PRIME OFFERTE*
OU 500 € OFFERTS* EN FRAIS DE COURTAGE

* SOUS CONDITIONS

Pour toute 1ère adhésion au contrat d’assurance vie Bourse Direct Horizon avant le 31 juillet 2020 inclus, avec un versement initial investi à 20% minimum sur un (ou des) support(s) d'investissement en unités de compte non garantis en capital.

Je profite de l'offre

PRIMÉ MEILLEUR NOUVEAU CONTRAT D’ASSURANCE VIE

Ce contrat présente un risque de perte en capital.

CONTENUS SPONSORISÉS
À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 09/07/2020

AudioValley, spécialiste international des solutions BtoB dans l’audio digital, a annoncé le règlement de la dernière échéance due à Vivendi d’un montant de 3 millions d'euros au titre du…

Publié le 09/07/2020

Pierre et Vacances a annoncé mercredi soir qu’il renonçait à mener à bien son projet de Center Parcs sur la commune de Roybon (Isère). « Depuis plus de 10 ans, des procédures judiciaires…

Publié le 09/07/2020

Pierre & Vacances-Center Parcs recule de 0,3% à 15,70 euros ce jeudi après avoir fait le point sur ses activités et ses projets de développement...

Publié le 09/07/2020

Valbiotis grimpe de 3,1% à 4,30 euros après avoir reçu l'avis favorable du CPP et l'autorisation de l'ANSM de lancer l'étude clinique internationale...

Publié le 09/07/2020

Airbus a fait le point mercredi soir sur son activité commerciale de juin 2020. Ainsi, le géant aéronautique a livré 36 avions commerciaux sur la période. Sur les six premiers mois de l’année,…