En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour réaliser des statistiques d'audience et vous proposer des services ou publicités adaptés à vos centres d'intérêt.  En savoir plus  J'accepte

  Votre navigateur (${ userBrowser.name + ' ' + userBrowser.version }) est obsolète. Pour améliorer la sécurité et la navigation sur notre site, prenez le temps de mettre à jour votre navigateur.      
4 810.74 PTS
+0.51 %
4 803.00
+0.36 %
SBF 120 PTS
3 832.83
+0.61 %
DAX PTS
10 931.24
+0.36 %
Dowjones PTS
24 203.56
+0.57 %
6 677.55
+0.12 %
1.140
+0.01 %

La banque Lloyds supprime 6.000 emplois et en crée 8.000 dans le numérique

| AFP | 279 | Aucun vote sur cette news
la banque britannique ne prévoit aucune fermeture d'agence dans le cadre de cette restructuration
la banque britannique ne prévoit aucune fermeture d'agence dans le cadre de cette restructuration ( Daniel LEAL-OLIVAS / AFP/Archives )

La banque britannique Lloyds va supprimer 6.240 emplois et créer 8.240 autres postes, dans le cadre d'une vaste réorganisation visant à développer sa présence numérique.

"Lloyds Banking Group annonce la création d'environ 2.000 postes nets, afin de renforcer sa capacité à offrir à ses clients les meilleurs produits et services bancaires numériques", a expliqué mardi un porte-parole de la banque dans un communiqué.

La totalité des emplois supprimés et créés concernent le "back office", la banque ne prévoyant aucune fermeture d'agence dans le cadre de ces mesures.

Ces décisions s'inscrivent dans le cadre d'un vaste plan d'investissement de 3 milliards de livres sur trois ans (3,4 milliards d'euros) dévoilé en début d'année pour accélérer le passage de la banque vers le numérique.

Dans le détail, les trois-quarts des nouveaux postes pourraient être fournis par des employés travaillant déjà pour la banque, via un système de formation interne. Des spécialistes de l'analyse de données et des informaticiens seront toutefois recrutés en externe.

Le principal syndicat britannique, Unite, a cependant alerté du fait qu'un certain nombre d'employés pourraient être contraints au départ dans le cadre de cette restructuration, si les opportunités de travail devaient se trouver loin de leur lieu d'emploi actuel.

"Les profits augmentent pour Lloyds, mais l'incertitude aussi pour les employés fidèles (qui) ont déjà dû affronter de nombreuses vagues de suppressions de poste, de fermetures d'agences et des restructurations permanentes", a dénoncé Rob MacGregor, un responsable de Unite.

Au troisième trimestre, Lloyds Banking Group a dégagé un bénéfice net de 1,4 milliard de livres. La banque avait été sauvée de la banqueroute par l'État britannique pendant la crise financière internationale mais est redevenue complètement privée en mai 2017 lorsque le gouvernement a vendu ses dernières parts.

Le redressement de l'établissement, recentré sur ses activités de banque de détail et de prêt aux entreprises au Royaume-Uni, s'est fait néanmoins au prix de plusieurs plans de restructuration ces dernières années, avec des milliers de suppressions d'emplois.

 ■

Copyright © 2019 AFP. Tous droits de reproduction et de représentation réservés.

Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l'AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, transmise, rediffusée, traduite, vendue, exploitée commercialement ou utilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de l'AFP. l'AFP ne pourra être tenue pour responsable des délais, erreurs, omissions, qui ne peuvent être exclus ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations.

Votez pour cet article
0 avis
Note moyenne : 0
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote

RETROUVEZ LES WEBINAIRES BOURSE DIRECT

Les Turbos Call, du levier à la hausse pour votre portefeuille
Lundi 28 janvier de 12h30 à 13h30

Les SCPI, un produit incontournable dans la conjoncture actuelle ?
Vendredi 1er février de 12h15 à 13h00

Protéger son portefeuille avec les Turbos Put
Lundi 11 février de 12h30 à 13h00

Tradez sur le CAC 40 avec du levier
Lundi 18 février de 12h15 à 13h00

CONTENUS SPONSORISÉS
À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 16/01/2019

    Communiqué de Presse   Information relative au nombre total de droits de vote et d'actions composant le capital social      Dijon, le 16 janvier 2019…

Publié le 16/01/2019

    Communiqué de Presse     Bilan semestriel du contrat de liquidité de Crossject au 31/12/2018      Dijon, le 16 janvier 2019     CROSSJECT (ISIN : FR0011716265 ;…

Publié le 16/01/2019

Au titre de son premier trimestre 2018/2019, Manutan a affiché un chiffre d'affaires de 192,6 millions d'euros, une croissance de 2,9% par rapport au même trimestre de l'exercice précédent. "La…

Publié le 16/01/2019

Elis annonce avoir finalisé l’acquisition de 100 % de Metropolitana en Colombie. Le groupe, qui a réalisé en 2017 un chiffre d’affaires d’environ 4 millions d’euros, dispose de deux usines…

Publié le 16/01/2019

Ramsay Générale de Santé annonce le versement d’une prime exceptionnelle, dite "prime Macron", à l’ensemble de ses salariés français dont la rémunération est inférieure à 40 000 euros…