En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour réaliser des statistiques d'audience et vous proposer des services ou publicités adaptés à vos centres d'intérêt.  En savoir plus  J'accepte

  Votre navigateur (${ userBrowser.name + ' ' + userBrowser.version }) est obsolète. Pour améliorer la sécurité et la navigation sur notre site, prenez le temps de mettre à jour votre navigateur.      
4 936.70 PTS
+0.24 %
4 927.5
+0.37 %
SBF 120 PTS
3 938.94
+0.38 %
DAX PTS
11 142.16
+0.68 %
Dowjones PTS
24 465.64
-2.21 %
6 526.96
+0.00 %
1.141
+0.38 %

La Banque centrale turque défie Erdogan en augmentant son taux directeur

| Boursier | 697 | 3 par 1 internautes

La Banque centrale turque défie le président Erdogan ! Alors que le leader turc avait appelé dans la matinée à une baisse des taux d'intérêt, la...

La Banque centrale turque défie Erdogan en augmentant son taux directeur
Credits Reuters

La Banque centrale turque défie le président Erdogan ! Alors que le leader turc avait appelé dans la matinée à une baisse des taux d'intérêt, la Banque centrale vient d'augmenter son taux repo à une semaine de 625 points de base, à 24%. Le consensus Bloomberg tablait sur une hausse limitée à 350 pb. Une annonce qui a provoqué une envolée de plus de 5% de la lire face au dollar.

Le chef de l'Etat turc avait répété ce matin son opposition à une nouvelle augmentation des coûts d'emprunt. "A ce jour, je n'ai jamais vu une seule prévision de la banque centrale concernant l'inflation s'avérer juste", a déclaré le dirigeant. "Si vous dites que l'inflation est la cause et les taux d'intérêt le résultat, vous ne connaissez rien à cette affaire", a également affirmé M.Erdogan. Le président a également émis une ordonnance limitant l'utilisation de devises étrangères lors de transactions nationales.

Depuis le début de l'année, la devise turque a perdu environ 40% de sa valeur en raison de l'accélération de l'inflation, des doutes sur l'indépendance de la banque centrale et, plus récemment, de l'escalade des tensions entre Washington et Ankara.

 ■

Les informations et conseils rédigés par la rédaction de Boursier.com sont réalisés à partir des meilleures sources, même si la société Boursier.com ne peut en garantir l'exhaustivité ni la fiabilité. Ces contenus n'ont aucune valeur contractuelle et ne constituent en aucun cas une offre de vente ou une sollicitation d'achat de valeurs mobilières ou d'instruments financiers. La responsabilité de la société Boursier.com et/ou de ses dirigeants et salariés ne saurait être engagée en cas d'erreur, d'omission ou d'investissement inopportun.

Votez pour cet article
1 avis
Note moyenne : 3
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote

RETROUVEZ LES WEBINAIRES BOURSE DIRECT

Tradez les indices mondiaux au travers des CFD
Mercredi 7 décembre de 12h30 à 13h30

CONTENUS SPONSORISÉS
À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 21/11/2018

Les marchés actions européens rebondissent timidement à l'approche de la mi-séance. Les investisseurs sont rassurés par la bonne orientation du pétrole après sa chute de près de 7%…

Publié le 21/11/2018

Alors que la guerre des prix fait rage dans les télécoms, la possibilité d'une éventuelle consolidation du marché se pose. "On a atteint des pratiques de marchés sans équivalence en Europe",…

Publié le 21/11/2018

Lectra s'adjuge 2,4% à 18,8 euros alors que le groupe a livré au groupe autrichien iSi Automotive une machine FocusQuantum FT6K...

Publié le 21/11/2018

Mais la situation pourrait évoluer

Publié le 21/11/2018

Par courrier reçu le 20 novembre 2018 par l'AMF, la société Morgan Stanley & Co...