En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour réaliser des statistiques d'audience et vous proposer des services ou publicités adaptés à vos centres d'intérêt.
  Votre navigateur (${ userBrowser.name + ' ' + userBrowser.version }) est obsolète. Pour améliorer la sécurité et la navigation sur notre site, prenez le temps de mettre à jour votre navigateur.      
5 871.91 PTS
+1.21 %
5 870.5
+1.26 %
SBF 120 PTS
4 623.22
+1.1 %
DAX PTS
13 166.58
+0.86 %
Dow Jones PTS
28 015.06
+1.22 %
8 397.37
+1.07 %
1.106
+0. %

La banque australienne Westpac accusée d'avoir enfreint les lois anti-blanchiment

| AFP | 242 | Aucun vote sur cette news
La banque australienne Westpac, l'une des quatre plus importantes du pays, a été accusée mercredi de violations
La banque australienne Westpac, l'une des quatre plus importantes du pays, a été accusée mercredi de violations "graves et systématiques" des lois anti-blanchiment par les autorités financières ( PETER PARKS / AFP/Archives )

La banque australienne Westpac, l'une des quatre plus importantes du pays, a été accusée mercredi de violations "graves et systématiques" des lois anti-blanchiment par les autorités financières, à hauteur de plus de sept milliards de dollars, et risque d'importantes amendes.

Le service australien de renseignement financier Austrac a annoncé avoir engagé des poursuites judiciaires contre l'établissement bancaire qui, selon lui, a omis de déclarer plus de 19,5 millions de transferts de fonds internationaux, dont des "transactions à haut-risque" avec les Philippines et des pays d'Asie du sud-est, potentiellement liées à l'exploitation d'enfants.

La responsable de l'Austrac, Nicole Rose, n'a pas fait de commentaire sur le montant d'une possible amende, affirmant que cela relevait de la justice.

Westpac a affirmé récemment dans son dernier rapport annuel avoir informé l'Austrac qu'elle n'avait pas déclaré correctement "un grand nombre" de transferts internationaux et averti qu'elle pourrait être passible "d'une pénalité financière significative".

Le Premier ministre australien Scott Morrison s'est dit "consterné".

Nicole Rose a indiqué, lors d'une conférence de presse, que les agissments de Westpac relevaient d'"une non-conformité grave et systématique" avec les lois sur le blanchiment d'argent et de financement du contre-terrorisme. Le montant des transactions non déclarées s'élèvent à plus de 11 milliards de dollars australiens (7 milliards de dollars) sur cinq ans, de 2013 à 2018.

Westpac "n'a pas évalué et contrôlé de manière appropriée les risques actuels de blanchiment d'argent et de financement du terrorisme associés aux mouvements d'argent en provenance et à destination de l'Australie via des relations de correspondants bancaires", a-t-elle déclaré.

Le secteur financier australien et son "Big Four" (Commonwealth, NAB, ANZ et Westpac) ont vu leur réputation ternie par des scandales en série ces dernières années, notamment la publication en février d'une enquête épinglant les mauvaises pratiques du secteur financier du pays.

 ■

Copyright © 2019 AFP. Tous droits de reproduction et de représentation réservés.

Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l'AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, transmise, rediffusée, traduite, vendue, exploitée commercialement ou utilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de l'AFP. l'AFP ne pourra être tenue pour responsable des délais, erreurs, omissions, qui ne peuvent être exclus ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations.

Votez pour cet article
0 avis
Note moyenne : 0
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote

OFFRE ASSURANCE VIE

BOURSE DIRECT HORIZON

Découvrez le nouveau contrat d'assurance vie de Bourse Direct

JUSQU'A 170 € DE PRIME OFFERTE*
OU 500 € OFFERTS* EN FRAIS DE COURTAGE

* SOUS CONDITIONS

Pour toute 1ère adhésion au contrat d’assurance vie Bourse Direct Horizon avant le 31 décembre 2019 inclus, avec un versement initial investi à 20% minimum sur un (ou des) support(s) d'investissement en unités de compte non garantis en capital.

Je profite de l'offre

PRIMÉ MEILLEUR NOUVEAU CONTRAT D’ASSURANCE VIE

Ce contrat présente un risque de perte en capital.

CONTENUS SPONSORISÉS
À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 06/12/2019

Le groupe chinois Dongfgeng pourrait réduire sa part de façon à abaisser sa présence dans la future entité PSA-Fiat Chrysler, selon des sources citées par 'Reuters'.

Publié le 06/12/2019

Le chiffre d'affaires de Moulinvest s'établit à 64 ME au titre de l'exercice 2018-2019 contre 61,3 ME sur l'exercice précédent...

Publié le 06/12/2019

Tessi, spécialiste français des Business Process Services, a annoncé vendredi avoir achevé une augmentation de capital avec suppression du droit préférentiel de souscription. Le montant brut de…

Publié le 06/12/2019

"Ces opérations contribueront à renforcer à la fois le potentiel de croissance du résultat par action", assure le management d'Elior...

Publié le 06/12/2019

Elior Group a annoncé avoir procédé à l’annulation de près de 4,27 millions de ses propres actions, représentant 2,39% de son capital social. La décision d’annulation des titres…