En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour réaliser des statistiques d'audience et vous proposer des services ou publicités adaptés à vos centres d'intérêt.  En savoir plus  J'accepte

  Votre navigateur (${ userBrowser.name + ' ' + userBrowser.version }) est obsolète. Pour améliorer la sécurité et la navigation sur notre site, prenez le temps de mettre à jour votre navigateur.      
4 873.84 PTS
+0.69 %
4 876.00
+0.80 %
SBF 120 PTS
3 887.53
+0.73 %
DAX PTS
11 130.09
+0.53 %
Dowjones PTS
24 575.62
+0.70 %
6 658.76
+0.00 %
1.135
-0.25 %

L'UE et le Japon ont "finalisé" leur accord de libre-échange

| AFP | 330 | Aucun vote sur cette news
Le Premier ministre japonais Shinzo Abe, le 6 juillet 2017, à Bruxelles
Le Premier ministre japonais Shinzo Abe, le 6 juillet 2017, à Bruxelles ( JOHN THYS / AFP/Archives )

L'Union européenne et le Japon ont annoncé vendredi, dans un communiqué commun, avoir "finalisé" l'accord de libre-échange qu'ils négociaient depuis 2013.

Bruxelles et Tokyo "envoient un message fort au monde", se sont réjouis le président de la Commission européenne, Jean-Claude Juncker, et le Premier ministre japonais, Shinzo Abe.

Les deux parties s'étaient déjà entendues sur les grands principes de cet accord en juillet 2017.

Le texte tel qu'il a été finalisé ne comprend pas la partie liée à la délicate question du règlement des différends entre États et investisseurs, sur laquelle l'UE n'est pas encore parvenue à s'entendre avec le Japon.

La commissaire européenne au Commerce, Cecilia Malmström, à Bruxelles le 5 juillet 2017
La commissaire européenne au Commerce, Cecilia Malmström, à Bruxelles le 5 juillet 2017 ( JOHN THYS / AFP/Archives )

Il doit maintenant être soumis aux États membres et au Parlement européen, a souligné la commissaire européenne au Commerce, Cecilia Malmström, lors d'une conférence de presse, sans faire référence à une possible ratification par les parlements nationaux.

La question d'une ratification nationale des accords de libre-échange négociés par la Commission au nom des États membres fait débat dans l'UE.

Bruxelles aimerait se contenter d'un feu vert du Parlement européen, mais certains pays tiennent à ce que ces accords, de plus en plus contestés, soient ratifiés par leur propre parlement, ce qui peut ralentir, voire remettre en cause, le processus.

Les négociations sur le JEFTA (Japan-EU Free Trade Agreement) avaient été lancées en mars 2013 dans une quasi-indifférence, contrairement aux accords négociés par l'UE avec le Canada (CETA) ou les États-Unis (TTIP/TAFTA).

Il a fallu attendre l'intensification des pourparlers en 2017 pour que des voix s'élèvent, comme celle notamment de l'ONG Greenpeace, qui a dénoncé des discussions menées "derrière des portes closes".

L'entrée en vigueur du traité commercial n'est pas attendue avant début 2019.

L'accord pèsera lourd: l'UE est le troisième partenaire commercial du Japon, tandis que le Japon (127 millions d'habitants) arrive en sixième position pour le vieux continent.

 ■

Copyright © 2019 AFP. Tous droits de reproduction et de représentation réservés.

Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l'AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, transmise, rediffusée, traduite, vendue, exploitée commercialement ou utilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de l'AFP. l'AFP ne pourra être tenue pour responsable des délais, erreurs, omissions, qui ne peuvent être exclus ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations.

Votez pour cet article
0 avis
Note moyenne : 0
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote

OFFRE ASSURANCE VIE

BOURSE DIRECT HORIZON

Découvrez le nouveau contrat d'assurance vie de Bourse Direct

JUSQU'A 170 € DE PRIME OFFERTE*
OU 500 € OFFERTS* EN FRAIS DE COURTAGE

* SOUS CONDITIONS

Pour toute 1ère adhésion au contrat d’assurance vie Bourse Direct Horizon avant le 31 mars 2019 inclus, avec un versement initial investi à 20% minimum sur un (ou des) support(s) d'investissement en unités de compte non garantis en capital.

Je profite de l'offre

Ce contrat présente un risque de perte en capital.

CONTENUS SPONSORISÉS
À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 24/01/2019

COMMUNIQUE DE PRESSE Clermont-Ferrand, le 24 janvier 2019       COMPAGNIE GÉNÉRALE DES ETABLISSEMENTS MICHELIN     Jean-Dominique Senard devient Président de Renault et…

Publié le 24/01/2019

STMicroelectronics (+9,16% à 13,645 euros) domine aisément l’indice CAC 40 à la faveur de perspectives 2019 rassurantes. Le fabricant de semi-conducteurs anticipe en effet une accélération de…

Publié le 24/01/2019

Eurazeo annonce céder à AXA sa participation de 22 % au capital de Capzanine, société de gestion européenne indépendante spécialisée dans l’investissement privé. Cette transaction…

Publié le 24/01/2019

Tikehau Capital, groupe de gestion d’actifs alternatifs et d’investissement, a annoncé la cession de sa participation au capital de Spie batignolles, acteur majeur dans les métiers du bâtiment,…