En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour réaliser des statistiques d'audience et vous proposer des services ou publicités adaptés à vos centres d'intérêt.
  Votre navigateur (${ userBrowser.name + ' ' + userBrowser.version }) est obsolète. Pour améliorer la sécurité et la navigation sur notre site, prenez le temps de mettre à jour votre navigateur.      
5 678.88 PTS
+0.35 %
5 682.50
+0.41 %
SBF 120 PTS
4 479.51
+0.33 %
DAX PTS
12 465.89
+0.07 %
Dowjones PTS
27 094.79
-0.19 %
7 901.79
+0.00 %
1.103
-0.13 %

L'ouragan Dorian menace les Bahamas, pourrait épargner la Floride

| AFP | 229 | Aucun vote sur cette news
Image satellite de l'ouragan Dorian près des Bahamas, par un satellite météorologique américain, le 30 août 2019
Image satellite de l'ouragan Dorian près des Bahamas, par un satellite météorologique américain, le 30 août 2019 ( HO / NOAA/RAMMB/AFP )

L'ouragan Dorian, désormais catégorie 4 sur une échelle de 5, se rapprochait dimanche matin de manière extrêmement menaçante des Bahamas, mais pourrait épargner la Floride.

Selon les dernières prévisions du Centre national des ouragans américain (NHC) à 03h00 GMT, Dorian et ses vents pouvant atteindre les 240 km/h pourrait toucher le nord-ouest des Bahamas dans la journée.

Il devrait ensuite "se rapprocher de la côte est de la Floride lundi soir et mardi", mais il est difficile de prévoir avec quelle intensité il va frapper le "Sunshine State" après qu'il a changé de trajectoire.

"Beaucoup de mouvement, très difficile à prédire", a résumé le président américain, Donald Trump, dans un tweet, soulignant que la Géorgie, la Caroline du Sud et la Caroline du Nord se retrouveraient probablement en première ligne en milieu de semaine prochaine.

Selon le NHC, l'ouragan devait frapper dimanche les îles de Grand Bahama et Abaco, dans le nord-ouest des Bahamas. "Des vents dévastateurs" sont à prévoir, a-t-il mis en garde.

"Les gens se préparent depuis mercredi", a expliqué à l'AFP Yasmin Rigby, qui vit à Freeport, à Grand Bahama, rappelant que le souvenir des ouragans Frances et Jeanne (2004) et Wilma (2005) était toujours très présent dans les esprits.

"Soyez prudents!"

Le Premier ministre, Hubert Minnis, a lancé un appel à la mobilisation. "Ceux qui ne veulent pas évacuer se mettent en grand danger. Je vous en conjure: n'essayez pas de braver l'ouragan".

"Les gens s'inquiètent d'une montée des eaux, tout est tellement plat aux Bahamas", soulignait Lucy Worboys, habitante de la capitale, Nassau. La rentrée de ses enfants, explique-t-elle, a été repoussée de lundi à mercredi, voire jeudi.

Donald Trump, qui a annulé le voyage qu'il devait effectuer en Pologne ce week-end, a suivi samedi l'évolution de la situation depuis son golf de Virginie, sur les bords du Potomac, avant de rejoindre Camp David pour la soirée. "C'est un des ouragans les plus puissants (...) depuis des décennies. Soyez prudents!", a-t-il lancé.

Le gouverneur de Caroline du Sud, Henry McMaster, a déclaré l'état d'urgence dans son Etat. "La force et le caractère imprévisible de la tempête nous obligent à nous préparer à tous les scénarios", a-t-il souligné.

L'état d'urgence avait déjà été déclaré en Floride et dans une douzaine de comtés de l'Etat de Géorgie. Cette mesure permet de mieux mobiliser les services publics de l'Etat et de recourir si besoin à l'aide fédérale.

Des habitants de Miami font des provisions dans un supermarché, le 30 août 2019
Des habitants de Miami font des provisions dans un supermarché, le 30 août 2019 ( Eva Marie UZCATEGUI / AFP )

Si une forme de soulagement dominait à Miami, les habitants restaient prudents et la distribution par la ville de sacs de sable pour lutter contre les inondations se poursuivait.

Le gouverneur républicain de la Floride, Ron DeSantis, a exhorté la population à "rester vigilante".

"Je suis sur mes gardes car cela peut encore évoluer, dans les 12 ou 24 heures avant que l'ouragan n'atteigne la côte, tout peut changer", racontait David Duque, 30 ans. "Je vis en Floride depuis 15 ans, mieux vaut se préparer que d'attendre sans rien faire".

La Floride, principalement constituée d'une péninsule dans le sud-est des Etats-Unis, se trouve chaque année en première ligne lors de la saison des ouragans.

Avec un relief très plat, le littoral est particulièrement menacé par une montée des eaux. Le centre des terres se caractérise également par de faibles altitudes. Pour les habitants, la principale menace est donc les inondations.

Etat d'urgence

Des habitants de Miami s'équipent de planches en bois pour se protéger de l'ouragan Dorian, le 30 août 2019
Des habitants de Miami s'équipent de planches en bois pour se protéger de l'ouragan Dorian, le 30 août 2019 ( Eva Marie UZCATEGUI / AFP )

Les dernières projections éloignent la perspective de dégâts majeurs au niveau de la station balnéaire de West Palm Beach, où M. Trump possède son célèbre club de golf de Mar-a-Lago, qu'il surnomme sa "Maison Blanche d'hiver".

Cette proximité géographique a fourni à l'ancienne Première ministre du Canada l'occasion d'une pique adressée au milliardaire républicain. "Je rêve d'une frappe frontale (de l'ouragan) contre Mar-a-Lago", a tweeté Kim Campbell, en rappelant que M. Trump niait les dérèglements climatiques.

"Mar-a-lago peut se gérer tout seul. C'est un endroit très puissant. Ce qui m'inquiète, c'est l'Etat de Floride", a affirmé le président américain vendredi soir.

Selon un officier coordonnant les secours, 12.000 soldats se trouvent actuellement en Floride en attendant l'arrivée de Dorian.

L'aéroport d'Orlando, où atterrissent les touristes voulant visiter Disney World, prévoit de fermer à partir de 06h00 GMT lundi matin.

 ■

Copyright © 2019 AFP. Tous droits de reproduction et de représentation réservés.

Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l'AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, transmise, rediffusée, traduite, vendue, exploitée commercialement ou utilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de l'AFP. l'AFP ne pourra être tenue pour responsable des délais, erreurs, omissions, qui ne peuvent être exclus ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations.

Votez pour cet article
0 avis
Note moyenne : 0
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote

OFFRE DE BOURSE

1000 € OFFERTS*
SUR VOS FRAIS DE COURTAGE

Valable pour toute 1ère ouverture de compte avant le 23 septembre 2019

CODE OFFRE : RENTREE19

Je profite de l'offre

* Voir conditions
N'oubliez pas pour profiter de l'offre, indiquez le code promo : RENTREE19 lors de votre ouverture de compte.

CONTENUS SPONSORISÉS
À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 20/09/2019

Par courrier reçu le 20 septembre 2019 par l'AMF, la société Yacktman Asset Management LP (Austin, Texas), agissant pour le compte de clients et de...

Publié le 20/09/2019

Le Comité des médicaments à usage humain - CHMP - de l'Agence européenne des médicaments a rendu un avis favorable à une troisième indication de...

Publié le 20/09/2019

Xilinx fléchit avant bourse à Wall Street, suite à l'annonce abrupte du départ de son directeur financier Lorenzo Flores, qui part poursuivre "une...

Publié le 20/09/2019

un PE de 10 sur les attentes 2019

Publié le 20/09/2019

Alten (+6,29% à 110 euros) est solidement installé en tête de l’indice SBF 120, le relèvement de recommandation de Société Générale amplifiant l’impact positif d’une performance…