5 114.15 PTS
-0.64 %
5 104.50
-0.63 %
SBF 120 PTS
4 088.40
-0.67 %
DAX PTS
12 165.19
-0.31 %
Dowjones PTS
21 674.51
-0.35 %
5 790.91
-0.09 %
Nikkei PTS
19 470.41
-1.18 %
Suivez-nous sur Facebook
Suivez-nous sur Google +
Suivez-nous sur Twitter
Suivez-nous sur Youtube

L'Oréal toujours porté par son activité Luxe, nouvelle rentabilité record en vue

| AFP | 117 | Aucun vote sur cette news
Le géant français des cosmétiques L'Oréal a publié jeudi des résultats en forte hausse au premier semestre 2017
Le géant français des cosmétiques L'Oréal a publié jeudi des résultats en forte hausse au premier semestre 2017 ( THOMAS SAMSON / AFP/Archives )

Le géant français des cosmétiques L'Oréal a publié jeudi des résultats en forte hausse au premier semestre, malgré un deuxième trimestre contrasté selon ses segments et marchés, et a laissé entrevoir la perspective d'une nouvelle rentabilité record cette année.

Le bénéfice net a atteint 2 milliards d'euros au premier semestre, un bond de 37,7% par rapport à il y a un an, où le groupe avait dû passer des dépréciations de plusieurs centaines de millions d'euros sur deux de ses marques, Magic et Clarisonic.

Après avoir signé fin juin la vente pour un milliard d'euros au brésilien Natura Cosméticos de l'enseigne The Body Shop, qui freinait sa rentabilité, L'Oréal "pourrait atteindre pour la première fois" une marge d'exploitation de 18% du chiffre d'affaires cette année, contre 17,6% en 2016, a déclaré son PDG Jean-Paul Agon, cité dans un communiqué.

Sur l'ensemble des comptes du premier semestre, d'où ont été sorties les activités de The Body Shop, cette marge a même atteint 18,9%.

L'apport de la vente de The Body Shop va également "renforcer opportunément nos moyens moteurs pour accélérer nos gains de parts de marché et donc notre croissance future", a précisé M. Agon.

Cette cession et les "bons résultats" enregistrés au premier semestre "confortent notre confiance dans notre capacité à surperformer à nouveau le marché cosmétique en 2017 et à faire progresser notre chiffre d'affaires et nos résultats", a encore ajouté le PDG.

Les ventes du groupe de janvier à fin juin ont totalisé 13,4 milliards d'euros, en hausse de 4% à données publiées et de 4,3% à données comparables (à taux de change et périmètre constants).

- "Très contrasté et atypique" -

Sur le deuxième trimestre uniquement, le chiffre d'affaires s'est élevé à 6,56 milliards d'euros, en hausse de 3,5% à données publiées et de 4,3% à données comparables, un chiffre inférieur aux attentes des consensus d'analystes Factset et Bloomberg qui escomptaient environ 6,8 milliards d'euros.

Le marché mondial de la beauté "s'est révélé, comme au premier trimestre, très contrasté et atypique" avec d'une part la poursuite d'une très forte croissance de la division L'Oréal Luxe, et de l'autre une croissance de sa division Grand Public "freinée par certains marchés ralentis", comme les Etats-Unis, le Brésil, l'Inde et le Moyen-Orient, a commenté M. Agon.

Ainsi au deuxième trimestre, L'Oréal Luxe a de nouveau signé la plus forte croissance du groupe (+12,9% à données publiées, +8,9% à données comparables), surfant sur le succès du maquillage et du soin du visage, alors que l'activité Grand Public n'a progressé que de 3,6%, ou 2,4% à périmètre et taux de change constants.

L'activité Cosmétique Active, dont les produits sont vendus en pharmacie et parapharmacie, a nettement accéléré au deuxième trimestre (+15,4%), grâce notamment à l'intégration des marques CeraVe rachetées en début d'année au canadien Valeant, et ont progressé de 6,7% en comparable.

Quant aux produits professionnels du groupe, destinés aux salons de coiffure et autres instituts de beauté, leur activité s'est améliorée par rapport au début d'année mais est restée poussive (+1,3%, ou +0,3% en comparable).

Au niveau des zones géographiques, l'Europe de l'Ouest a confirmé son dynamisme avec une croissance de 3,1% des ventes du groupe dans la région au deuxième trimestre à données comparables, malgré des difficultés persistantes sur le marché français.

L'Oréal a globalement progressé de 2,4% en Amérique du Nord en comparable et de 6,9% dans ses "nouveaux marchés", grâce surtout à l'Asie-Pacifique (+9,2%), l'Amérique latine et l'Europe de l'Est, alors que ses ventes ont reculé de 7,6% dans la zone Afrique et Moyen-Orient.

L'Oréal continue par ailleurs sa percée dans le numérique, l'un de ses axes majeurs de marketing et de distribution: ses ventes en ligne ont progressé de 29,5% au premier semestre et représentent 7% de son chiffre d'affaires sur la période, a-t-il évalué.

 ■

Copyright © 2017 AFP. Tous droits de reproduction et de représentation réservés.

Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l'AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, transmise, rediffusée, traduite, vendue, exploitée commercialement ou utilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de l'AFP. l'AFP ne pourra être tenue pour responsable des délais, erreurs, omissions, qui ne peuvent être exclus ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations.

Votez pour cet article
0 avis
Note moyenne : 0
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote

OFFRE BOURSE DU MOMENT

Jusqu'à
1000 € OFFERTS*

en Chèques-Cadeaux !*

Valable pour toute 1ère ouverture de compte avant le 31 août 2017

CODE OFFRE : ETE17

Je profite de l'offre

* Voir conditions
N'oubliez pas pour profiter de l'offre, joignez le coupon ou saisissiez le code offre : ETE17 lors de votre ouverture de compte.

À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 18/08/2017

Cela laisse 1% de hausse sur la semaine pour l'indice parisien

Publié le 18/08/2017

Aucune publication d'importance n'est attenduesource : AOF

Publié le 18/08/2017

Le 18 août 2017    Information mensuelle relative au nombre total de droits de vote et d'actions composant le capital social   Article 223-16 du Règlement Général de…

CONTENUS SPONSORISÉS