Votre navigateur (${ userBrowser.name + ' ' + userBrowser.version }) est obsolète. Pour améliorer la sécurité et la navigation sur notre site, prenez le temps de mettre à jour votre navigateur.      
6 649.43 PTS
+1. %
6 651.00
+1.02 %
SBF 120 PTS
5 207.23
+0.91 %
DAX PTS
15 696.41
+0.51 %
Dow Jones PTS
34 814.39
+0.68 %
15 503.53
+0. %
1.176
-0.42 %

L'or retombe sous 1.800$ l'once, victime du "tapering" avant l'heure

| Boursier | 711 | 3.50 par 2 internautes

L'éclat du métal jaune pâlit face à la remontée des taux d'intérêts, qui rend les obligations plus attractives que l'or, ce dernier n'offrant aucun rendement.

L'or retombe sous 1.800$ l'once, victime du "tapering" avant l'heure
Credits CPoR

Le métal jaune a une nouvelle fois échoué mardi à franchir durablement le seuil des 1.800$, continuant de pâtir des anticipations d'inflation accrue et de réduction des achats d'actifs de la Fed ("tapering") à partir de la fin de l'année 2021.

Mardi, l'once d'or, qui avait regagné 0,8% la semaine dernière, a replongé de près de 2% pour retomber à 1.798,50$, sous le seuil des 1.800$ sur le Comex. L'éclat du métal jaune a pâli face à la remontée des taux d'intérêts, qui rend les obligations plus attractives que l'or, ce dernier n'offrant aucun rendement.

Mardi, le rendement du T-Bond à 10 ans s'est ainsi tendu de 4 points de base à 1,36%, retrouvant son plus haut niveau depuis la mi-août. En Europe, le taux du Bund à 10 ans a gagné 4 points de base à -0,32%. Parallèlement, l'indice du dollar est remonté de 0,5% à 92,61 points face à un panier de devises, ce qui a aussi rendu plus onéreux les achats d'actifs réels comme l'or.

Risque de rechute vers 1.700$ ?

Fondamentalement, l'or devrait peiner à retrouver son éclat ces prochains temps, les investisseurs se plaçant désormais dans une perspective de remontée de l'inflation et des taux d'intérêts, qui accompagne la reprise économique et entraînera logiquement la réduction du soutien monétaire de la Réserve fédérale et de la BCE. Malgré une résurgence du coronavirus liée au variant delta, les investisseurs se placent dans une optique de sortie de la crise sanitaire, ce qui ne favorise plus les valeurs refuge comme l'or.

Dans une note publiée le 30 août, les stratégistes de la banque UBS estimaient que "la réduction des achats d'obligations (par la Fed) devrait entraîner une remontée des taux d'intérêts réels. Nous prévoyons en conséquence un renforcement du dollar l'an prochain et nous voyons l'or décliner à 1.700$ l'once d'ici à la fin 2021".

 ■

Les informations et conseils rédigés par la rédaction de Boursier.com sont réalisés à partir des meilleures sources, même si la société Boursier.com ne peut en garantir l'exhaustivité ni la fiabilité. Ces contenus n'ont aucune valeur contractuelle et ne constituent en aucun cas une offre de vente ou une sollicitation d'achat de valeurs mobilières ou d'instruments financiers. La responsabilité de la société Boursier.com et/ou de ses dirigeants et salariés ne saurait être engagée en cas d'erreur, d'omission ou d'investissement inopportun.

Votez pour cet article
2 avis
Note moyenne : 3.50
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote

UNE OFFRE EXCLUSIVE EN FRANCE AVEC

Grâce à un partenariat exclusif en France avec Morgan Stanley, Bourse Direct propose, à ses clients et en exclusivité, la plus large gamme de produits de bourse jamais présentée jusqu'ici sur le marché français.

» Découvrir

PRODUITS A EFFET DE LEVIER PRESENTANT UN RISQUE DE PERTE EN CAPITAL EN COURS DE VIE ET A L'ECHEANCE.
Produits à destination d'investisseurs avertis disposant des connaissances et de l'expérience nécessaires pour évaluer les avantages et les risques. Consultez la rubrique “facteurs de risques”.

CONTENUS SPONSORISÉS
À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 16/09/2021

Roctool bondit de 26% ce jeudi à 2,6 euros dans un volume particulièrement fourni...

Publié le 16/09/2021

La séance est marquée par l'envolée de l'action Lagardère

Publié le 16/09/2021

C'est un coup d'éclat que l'on avait pas vu venir. En tout cas, pas si tôt. Et pourtant, l'annonce du lancement d'une OPA de Vivendi (-0,06% à 31,69 euros) sur Lagardère (+19,34% à 23,26 euros)…

Publié le 16/09/2021

Cycle porteur...

Publié le 16/09/2021

Biocorp a signé un accord avec l'allemand Merck portant sur le développement d'une version spécifique de Mallya afin de surveiller l'observance dans le domaine de l'hormone de croissance humaine…

Votre compte bourse direct

L'ouverture de votre compte Bourse Direct est gratuite et s'effectue en ligne en quelques minutes. Dans le cas d'un transfert de compte, Bourse Direct prend en charge 100% de vos frais, à hauteur de 200 € par compte.

  • Pas de dépôt minimum
  • 0€ de droits de garde
  • 0€ d'abonnement
  • 0€ de frais de tenue de compte,

Demande de documentation

Ouvrir mon compte Bourse Direct en ligne