5 403.74 PTS
-0.43 %
5 409.0
-0.34 %
SBF 120 PTS
4 310.60
-0.33 %
DAX PTS
13 168.43
-0.11 %
Dowjones PTS
24 569.47
+0.26 %
6 414.68
+0.49 %
Nikkei PTS
22 758.07
-0.47 %
Suivez-nous sur Facebook
Suivez-nous sur Google +
Suivez-nous sur Twitter
Suivez-nous sur Youtube

L'OMC révise à la hausse ses prévisions de croissance du commerce mondial en 2017

| AFP | 151 | Aucun vote sur cette news
Le directeur général de l'Organisation mondiale du commerce (OMC), Roberto Azevedo, lors du Forum de coopération économique Asie-Pacifique (APEC), à Hanoi le 20 mai 2017
Le directeur général de l'Organisation mondiale du commerce (OMC), Roberto Azevedo, lors du Forum de coopération économique Asie-Pacifique (APEC), à Hanoi le 20 mai 2017 ( HOANG DINH Nam / POOL/AFP )

L'OMC a revu jeudi fortement à la hausse sa prévision de croissance du commerce mondial en 2017, en raison de son "rebond marqué" au premier semestre, emmené par l'Asie et l'Amérique du Nord.

Selon les chiffres publiés jeudi par l'Organisation mondiale du commerce (OMC), "l'estimation de la croissance du volume du commerce mondial des marchandises en 2017 est passée à 3,6%", soit bien mieux que la croissance annuelle de 2,4% prévue en avril, a indiqué l'institution basée à Genève.

La fourchette de la prévision est de 3,2% à 3,9%. Cette estimation est basée sur une croissance de l'économie mondiale de 2,8% en 2017.

"L'amélioration des perspectives du commerce est une bonne nouvelle, mais il subsiste des risques importants qui menacent l'économie mondiale et qui pourraient bien nuire à la reprise du commerce", a toutefois souligné le directeur général de l'OMC, Roberto Azevedo, cité dans un communiqué.

"Parmi ces risques, il y a la possibilité que la rhétorique protectionniste donne lieu à des actions restrictives pour le commerce, la montée inquiétante des tensions géopolitiques mondiales et le coût économique croissant des catastrophes naturelles", a-t-il ajouté.

La prévision de croissance plus forte en 2017 est basée sur la reprise des flux commerciaux en Asie et celle des importations en Amérique du Nord, qui avait marqué le pas en 2016, note l'OMC.

Un produit intérieur brut (PIB) en plus forte croissance, particulièrement en Chine et aux États-Unis, a stimulé les importations, ce qui a donné une impulsion au commerce intra-asiatique, la demande se transmettant à travers les chaînes d'approvisionnement régionales, explique-t-elle.

En outre, poursuivent les économistes, "le redressement partiel des prix du pétrole en 2017 semble aussi avoir apporté un soutien à l'investissement aux États-Unis".

En 2018, la croissance du commerce mondial devrait ralentir à 3,2% (dans une fourchette de 1,4% à 4,4%), selon l'OMC. En avril, l'institution avait indiqué tabler sur une fourchette de croissance de 2,1% à 4% des échanges commerciaux internationaux. Cette nouvelle estimation est fondée sur une prévisions de croissance de 2,8% de l'économie mondiale en 2018.

 ■

Copyright © 2017 AFP. Tous droits de reproduction et de représentation réservés.

Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l'AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, transmise, rediffusée, traduite, vendue, exploitée commercialement ou utilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de l'AFP. l'AFP ne pourra être tenue pour responsable des délais, erreurs, omissions, qui ne peuvent être exclus ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations.

Votez pour cet article
0 avis
Note moyenne : 0
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 13/12/2017

Modèle toujours valable

Publié le 13/12/2017

Le lanceur Ariane 5 vient de réussir son 82ème lancement consécutif, mettant en orbite quatre nouveaux satellites européens de navigation Galileo...

Publié le 13/12/2017

Résultats trimestriels...

Publié le 13/12/2017

La prise de participation du Groupe Renault se fera en partie via une augmentation de capital...

Publié le 13/12/2017

Orange a été désigné "opérateur du service universel des communications électroniques" pour une période de trois ans, a annoncé le ministère de l'Economie et des finances. Le service…

CONTENUS SPONSORISÉS