En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour réaliser des statistiques d'audience et vous proposer des services ou publicités adaptés à vos centres d'intérêt.  En savoir plus  J'accepte

  Votre navigateur (${ userBrowser.name + ' ' + userBrowser.version }) est obsolète. Pour améliorer la sécurité et la navigation sur notre site, prenez le temps de mettre à jour votre navigateur.      
4 963.87 PTS
+0.79 %
4 955.0
+0.93 %
SBF 120 PTS
3 961.39
+0.95 %
DAX PTS
11 234.10
+1.52 %
Dowjones PTS
24 607.48
+0.58 %
6 616.24
+1.37 %
1.140
+0.32 %

"L'Italie n'est pas un problème", assure son ministre des Finances

| AFP | 196 | Aucun vote sur cette news
Le ministre italien des Finances Giovanni Tria, le 18 octobre 2018 à Rome
Le ministre italien des Finances Giovanni Tria, le 18 octobre 2018 à Rome ( Alberto PIZZOLI / AFP/Archives )

Le ministre italien des Finances, Giovanni Tria, a assuré jeudi à Paris que "l'Italie n'est pas un problème" pour l'Union européenne, mais qu'au contraire Bruxelles pourrait "bénéficier de la stratégie" de son gouvernement.

"Laissez-moi le dire clairement: l'Italie n'est pas un problème", a déclaré le ministre à l'occasion du dixième dîner international de l'Assurance à Paris. "Ne confondons pas des tactiques politiques avec des faits", a-t-il ajouté, après le rejet par Bruxelles du projet de budget italien.

"Nous sommes convaincus que l'Europe peut bénéficier de notre stratégie", a expliqué M. Tria, qui a réitéré que le budget italien n'était pas "une menace pour la zone euro". "Si l'Italie croît, l'ensemble de l'Europe gagnera de la stabilité", a-t-il affirmé.

Le ministre, qui s'est entretenu à son arrivée pendant une trentaine de minutes avec son homologue français Bruno Le Maire, s'est surtout efforcé de rassurer son auditoire sur les engagements européens de son gouvernement.

"Nous Italiens, nous avons aussi construit cette maison. Nous ne voulons pas la quitter", a-t-il affirmé. "Comme nous voulons rester dans l'euro, le seul chemin possible est celui d'un déficit contenu et responsable l'année prochaine qui donnera de l'impulsion (à la croissance) et nous garantira la capacité de réduire notre dette", a-t-il ajouté.

Il a également rejeté les critiques contre son gouvernement. "Nous ne pouvons tout simplement pas accepter certaines déclarations qui affirment que l'Europe, voire quelques pays membres, vont devoir payer la dette italienne. La dette italienne est une affaire pour les Italiens uniquement", a-t-il assuré.

Le budget italien
Le budget italien ( Selim CHTAYTI / AFP )

Pour sa part, M. Le Maire a aussi joué le carte de l'apaisement. "La Commission européenne a tendu sa main. Nous attendons que le gouvernement italien la saisisse", a-t-il déclaré lors de son intervention. Il a souligné que la France "n'était pas forcément la mieux placée pour faire la leçon", rappelant au passage qu'elle n'était sortie que ce printemps de la procédure pour déficit excessif.

Bruxelles a rejeté mardi le projet de budget 2019 de la coalition populiste au pouvoir en Italie, fustigeant "une déviation claire, nette, assumée et par certains revendiquée" par rapport aux règles européennes.

L'Italie dispose désormais de trois semaines pour présenter un budget révisé.

 ■

Copyright © 2018 AFP. Tous droits de reproduction et de représentation réservés.

Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l'AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, transmise, rediffusée, traduite, vendue, exploitée commercialement ou utilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de l'AFP. l'AFP ne pourra être tenue pour responsable des délais, erreurs, omissions, qui ne peuvent être exclus ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations.

Votez pour cet article
0 avis
Note moyenne : 0
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote

RETROUVEZ LES WEBINAIRES BOURSE DIRECT

Tradez les indices mondiaux au travers des CFD
Mercredi 7 décembre de 12h30 à 13h30

CONTENUS SPONSORISÉS
À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 21/11/2018

Le monde de l'aéronautique est en perpétuelle évolution...

Publié le 21/11/2018

Bernin, le 21 novembre 2018       INFORMATION RELATIVE AU NOMBRE TOTAL DE DROITS DE VOTE ET D'ACTIONS COMPOSANT LE CAPITAL SOCIAL       (Article L. 233-8 II du Code…

Publié le 21/11/2018

Résultats trimestriels...

Publié le 21/11/2018

Par courrier reçu le 21 novembre 2018 par l'AMF, la société de droit canadien Canada Pension Plan Investment Board (CPPIB) a déclaré à l'Autorité...

Publié le 21/11/2018

A moins de 24 heures d'une réunion extraordinaire du conseil d'administration du constructeur japonais, certains membres refuseraient de se prononcer sur l'éviction de son Président...