En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour réaliser des statistiques d'audience et vous proposer des services ou publicités adaptés à vos centres d'intérêt.  En savoir plus  J'accepte

  Votre navigateur (${ userBrowser.name + ' ' + userBrowser.version }) est obsolète. Pour améliorer la sécurité et la navigation sur notre site, prenez le temps de mettre à jour votre navigateur.      
5 398.32 PTS
-0.35 %
5 387.50
-0.51 %
SBF 120 PTS
4 320.54
-0.34 %
DAX PTS
12 561.42
-0.98 %
Dowjones PTS
25 058.12
-0.03 %
7 350.23
-0.03 %
1.173
+0.08 %

L'Insee confirme un léger ralentissement de l'emploi au 3ème trimestre

| AFP | 353 | Aucun vote sur cette news
Une agence d'intérim à Nantes, le 23 novembre 2017
Une agence d'intérim à Nantes, le 23 novembre 2017 ( LOIC VENANCE / AFP/Archives )

La France a enregistré un douzième trimestre consécutif de créations nettes d'emplois salariés, avec 44.500 nouveaux postes (+0,2%) au 3e trimestre, a annoncé mardi l'Insee.

Ce chiffre marque toutefois un ralentissement de la progression de l'indicateur, qui avait comptabilisé plus de 50.000 créations nettes d'emplois lors des sept trimestres précédents. Il s'agit toutefois d'un moindre mal, car l'Institut national de la statistique avait prédit un ralentissement encore plus marqué. Dans ses dernières prévisions, publiées en octobre, l'organisme tablait seulement sur 20.000 créations de postes au 3e trimestre.

Dans le détail, l'Insee a finalement recensé 49.900 créations dans le privé (+0,3%) et 5.400 destructions dans le public (-0,1%).

La baisse dans la fonction publique est "l'effet notamment de la baisse du nombre de contrats aidés", analyse l'Institut. Le gouvernement d'Edouard Philippe a décidé cet été de réduire les prescriptions de contrats aidés, limitant les nouveaux contrats à 310.000 en 2017, après 459.000 en 2016. Seulement 200.000 nouveaux contrats sont prévus en 2018.

L'emploi reste, malgré tout, largement dans le vert sur un an: la France a créé 269.100 emplois salariés (+1,1%) au cours des 12 derniers mois, pour atteindre un record de 25,04 millions de postes. L'indicateur est également à un plus haut historique dans le seul secteur privé, avec 19,22 millions de postes (+260.100 postes, +1,4% sur un an).

Sur le seul 3ème trimestre, les services marchands (+36.400, +0,3%) est resté la principale locomotive de l'emploi privé. L'intérim (+10.900, +1,5%), la construction (+1.700, +0,1%) et l'agriculture (+700, +0,2%) ont également vu croître leurs effectifs.

L'intérim a atteint un nouveau record d'effectifs, avec 728.200 postes, tandis que la construction a été bien orientée pour le troisième trimestre d'affilée, après huit années, entre fin 2008 et fin 2016, pendant lesquelles elle a perdu plus de 200.000 postes.

En revanche, l'industrie (-2.800, -0,1%) a continué de perdre des postes. Les usines ont détruit près d'un million d'emplois depuis début 2001.

Les services non marchands, quant à eux, ont vu leurs effectifs quasiment se stabiliser (-2.400, -0,0%).

En un an, les tendances sont les mêmes que sur le trimestre pour l'emploi tertiaire marchand (+153.600, +1,4%), l'intérim (+99.600, +15,9%), la construction (+12.100, +0,9%), dans le vert, et pour l'industrie (-15.600, -0,5%), dans le rouge.

En revanche, l'agriculture, bien orientée sur le trimestre, est en recul sur un an (-6.800, -2,2%), et les services non marchands, presque stables sur le trimestre, sont en progression sur un an (+26.100, +0,3%).

 ■

Copyright © 2018 AFP. Tous droits de reproduction et de représentation réservés.

Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l'AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, transmise, rediffusée, traduite, vendue, exploitée commercialement ou utilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de l'AFP. l'AFP ne pourra être tenue pour responsable des délais, erreurs, omissions, qui ne peuvent être exclus ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations.

Votez pour cet article
0 avis
Note moyenne : 0
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote

SEMAINE TRICOLORE

1000 € OFFERTS*
SUR VOS FRAIS DE COURTAGE

Valable pour toute 1ère ouverture de compte avant le 24 juillet 2018

CODE OFFRE : BLEUS18

Je profite de l'offre

* Voir conditions
N'oubliez pas pour profiter de l'offre, indiquez le code promo : BLEUS18 lors de votre ouverture de compte.

À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 20/07/2018

L'ANR triple net EPRA ressort à 54,9 E/action au terme du semestre...

Publié le 20/07/2018

    Compte-rendu de l'Assemblée Générale annuelle du 20 juillet 2018   L'assemblée générale mixte (ordinaire et extraordinaire) des actionnaires de la société BIGBEN…

Publié le 20/07/2018

Luxembourg, 20 juillet 2018 - Aperam annonce avoir mené à terme son programme de rachat d'actions annoncé le 30 janvier 2018 (ci-après le "Programme"). Au total,…

Publié le 20/07/2018

APRRLa filiale autoroutière d'Eiffage communiquera son chiffre d'affaires du deuxième trimestre après la clôture de la Bourse.ICADELa foncière publiera ses résultats du premier…

Publié le 20/07/2018

A l’issue de la période d'acceptation initiale et des périodes de réouverture volontaire et obligatoire de l’offre, près de 96 % des actions de Realdolmen ont été apportées. En…