En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour réaliser des statistiques d'audience et vous proposer des services ou publicités adaptés à vos centres d'intérêt.  En savoir plus  J'accepte

  Votre navigateur (${ userBrowser.name + ' ' + userBrowser.version }) est obsolète. Pour améliorer la sécurité et la navigation sur notre site, prenez le temps de mettre à jour votre navigateur.      
5 409.43 PTS
-
5 416.00
-0.24 %
SBF 120 PTS
4 333.74
-
DAX PTS
12 561.02
+0.16 %
Dowjones PTS
25 064.36
+0.18 %
7 357.90
-0.24 %
Nikkei PTS
22 633.74
+0.16 %

L'Inde supplante la France comme sixième économie mondiale

| AFP | 22 | Aucun vote sur cette news
Le président sud-coréen Moon Jae-in et le Premier ministre indien Narendra Modi inaugurent la plus grande usine de smartphones à Noida près de New Delhi, le 09 juillet 2018
Le président sud-coréen Moon Jae-in et le Premier ministre indien Narendra Modi inaugurent la plus grande usine de smartphones à Noida près de New Delhi, le 09 juillet 2018 ( MONEY SHARMA / AFP )

Le Produit intérieur brut (PIB) de l'Inde a dépassé pour la première fois celui de la France en 2017, reléguant la France au septième rang des économies mondiales, selon le site de la Banque mondiale.

L'an dernier, le PIB de la sixième économie mondiale a ainsi atteint 2.597 milliards de dollars contre 2.582 milliards pour la France, selon des chiffres actualisés fin juin.

Ce chiffre confirme le rebond de l'économie indienne entamé à partir de juillet 2017, après plusieurs trimestres de ralentissement imputé à des mesures choc du gouvernement Modi.

Mais la population de l'Inde, qui talonne celle de la Chine et devrait devenir d'ici à quelques années la plus nombreuse de la planète, s'élève à 1,34 milliard d'habitants, contre 67 millions seulement pour la France.

Par habitant, le PIB en Inde reste par conséquent près de 20 fois inférieur à celui de la France, à 1.940 dollars contre 38.477 dollars, toujours selon la Banque mondiale.

La reprise de l'économie indienne ces derniers mois a été portée par l'industrie manufacturière et la demande des consommateurs, après un ralentissement imputé à la démonétisation de billets de 500 et 1.000 roupies (6,3-12,6 euros) fin 2016, suivie de la mise en œuvre chaotique d'une nouvelle TVA harmonisée.

Selon les prévisions annuelles du Fonds monétaire international (FMI), les économies émergentes et en développement d'Asie devraient connaître une croissance de 6,5% en 2018, la Chine et l'Inde tout comme les pays d'Asie du Sud-Est progressant bien au-delà de la moyenne mondiale attendue à 3,9%.

La croissance économique du géant indien est attendue à 7,4% en 2018 et 7,8% en 2019, selon le FMI. Une économie qui sera soutenue à court terme, comme pour la Chine, par une forte consommation intérieure, ainsi que par une réforme fiscale, selon le Fonds.

En l'espace de dix ans, l'Inde a doublé son PIB. A l'inverse d'une Chine dont le rythme de croissance ralentit, l'Inde devrait faire figure de nouveau moteur de la région.

Une étude du Centre for Economics and Business Research, un cabinet de consultants basé à Londres a prédit en décembre 2017 que l'Inde supplanterait le Royaume-Uni et la France pour devenir la cinquième économie mondiale dès 2018, et briguer la troisième place en 2032.

En 2017, le PIB du Royaume-Uni s'est élevé à 2.622 milliards de dollars, derrière l'Allemagne (4e), le Japon, la Chine et les Etats-Unis.

 ■

Copyright © 2018 AFP. Tous droits de reproduction et de représentation réservés.

Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l'AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, transmise, rediffusée, traduite, vendue, exploitée commercialement ou utilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de l'AFP. l'AFP ne pourra être tenue pour responsable des délais, erreurs, omissions, qui ne peuvent être exclus ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations.

Votez pour cet article
0 avis
Note moyenne : 0
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 16/07/2018

L'étude permettait d'étudier la faisabilité et la facilité d'utilisation et la satisfaction des patientes utilisant eCO...

Publié le 16/07/2018

Myrian 2.4 intègre de nouveaux outils de diagnostic exclusifs...

Publié le 16/07/2018

Résultats trimestriels...

Publié le 16/07/2018

Retour d'assemblée générale...

Publié le 16/07/2018

"Ces partenariats sont construits en conformité avec les règles du droit de la concurrence", assure Carrefour...