5 114.15 PTS
-0.64 %
5 104.50
-0.63 %
SBF 120 PTS
4 088.40
-0.67 %
DAX PTS
12 165.19
-0.31 %
Dowjones PTS
21 674.51
-0.35 %
5 790.91
-0.09 %
Nikkei PTS
19 470.41
-1.18 %
Suivez-nous sur Facebook
Suivez-nous sur Google +
Suivez-nous sur Twitter
Suivez-nous sur Youtube

L'évasion fiscale est désormais un délit en Andorre

| AFP | 249 | Aucun vote sur cette news
L'entrée du siège du gouvernement d'Andorre, le 1er avril 2009
L'entrée du siège du gouvernement d'Andorre, le 1er avril 2009 ( PASCAL PAVANI / AFP/Archives )

Le parlement d'Andorre, principauté pyrénéenne un temps placée sur la liste "grise" des paradis fiscaux, a adopté un texte inscrivant l'évasion fiscale comme un délit dans le code pénal, a-t-on appris lundi de source parlementaire.

Pour les sommes "évadées" comprises entre 75.000 et 150.000 euros, une peine allant de 3 mois à 3 ans de prison est prévue.

Pour les sommes supérieures à 150.000 euros et les cas les plus graves, notamment si les auteurs font partie d'une organisation criminelle, les peines peuvent aller de 1 à 5 ans.

Dans tous les cas, les amendes sont variables selon la somme ayant fait l'objet d'une évasion fiscale.

Le texte a été adopté jeudi à l'unanimité, tous les partis y étant favorables. Dans un premier temps, le gouvernement avait prévu de fixer le seuil minimum du délit d'évasion fiscale à 50.000 euros, alors que l'opposition demandait un seuil à 100.000 euros.

A l'issue des négociations parlementaires, ce plancher a été établi à 75.000 euros.

A titre de comparaison, en France, l'auteur d'une fraude fiscale encourt 500.000 euros d'amende et 5 ans d'emprisonnement. Ces peines sont portées à 2 millions d'euros d'amende et 7 ans d'emprisonnement pour les cas les plus graves, notamment lorsque les faits ont été commis en bande organisée.

Fin 2016, le Parlement andorran avait déjà approuvé l'échange automatique d'informations sur les comptes bancaires des non-résidents à partir de janvier 2018, franchissant ainsi un pas important dans la transparence fiscale.

Grâce à ses efforts de normalisation, la petite principauté avait quitté en 2010 la liste "grise" de l'OCDE des paradis fiscaux non coopératifs.

De plus, tandis que le pays de 80.000 habitants ne prélevait jadis aucun impôt, Andorre taxe dorénavant les sociétés et les particuliers (à 10% chacun) et a mis en place une TVA (4,5% maximum).

 ■

Copyright © 2017 AFP. Tous droits de reproduction et de représentation réservés.

Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l'AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, transmise, rediffusée, traduite, vendue, exploitée commercialement ou utilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de l'AFP. l'AFP ne pourra être tenue pour responsable des délais, erreurs, omissions, qui ne peuvent être exclus ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations.

Votez pour cet article
0 avis
Note moyenne : 0
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote

OFFRE BOURSE DU MOMENT

Jusqu'à
1000 € OFFERTS*

en Chèques-Cadeaux !*

Valable pour toute 1ère ouverture de compte avant le 31 août 2017

CODE OFFRE : ETE17

Je profite de l'offre

* Voir conditions
N'oubliez pas pour profiter de l'offre, joignez le coupon ou saisissiez le code offre : ETE17 lors de votre ouverture de compte.

À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 18/08/2017

Cela laisse 1% de hausse sur la semaine pour l'indice parisien

Publié le 18/08/2017

Aucune publication d'importance n'est attenduesource : AOF

Publié le 18/08/2017

Le 18 août 2017    Information mensuelle relative au nombre total de droits de vote et d'actions composant le capital social   Article 223-16 du Règlement Général de…

CONTENUS SPONSORISÉS