En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour réaliser des statistiques d'audience et vous proposer des services ou publicités adaptés à vos centres d'intérêt.  En savoir plus  J'accepte

  Votre navigateur (${ userBrowser.name + ' ' + userBrowser.version }) est obsolète. Pour améliorer la sécurité et la navigation sur notre site, prenez le temps de mettre à jour votre navigateur.      
5 427.96 PTS
-0.36 %
5 429.50
-0.33 %
SBF 120 PTS
4 344.13
-0.33 %
DAX PTS
12 729.62
-0.28 %
Dowjones PTS
25 199.29
+0.32 %
7 390.13
+0.00 %
Nikkei PTS
22 764.68
-0.13 %

L'euro sur un sommet de deux ans face au dollar!

| Boursier | 330 | Aucun vote sur cette news

L'euro évolue au plus haut depuis deux ans face à la monnaie de l'Oncle Sam (au-dessus des 1,16$) au lendemain du statu quo de la Banque centrale...

L'euro sur un sommet de deux ans face au dollar!
Credits Reuters

L'euro évolue au plus haut depuis deux ans face à la monnaie de l'Oncle Sam (au-dessus des 1,16$) au lendemain du statu quo de la Banque centrale européenne. La BCE a, comme attendu, décidé de maintenir sa politique monétaire inchangée tout en laissant la porte ouverte à une augmentation des rachats d'actifs si la conjoncture venait à se dégrader. Après avoir évoqué la perspective d'un tour de vis le mois dernier, le président Mario Draghi a signalé que tout changement n'interviendrait que progressivement, préparant le terrain à une possible discussion en septembre concernant le très attendu dénouement progressif du programme de rachat d'actifs.

"C'est un rally blindé et cela ne s'arrêtera pas", affirme à Bloomberg, Peter Kinsella, stratège senior de devises et taux chez Commonwealth Bank of Australia à Londres. "Tout parle en faveur d'une appréciation supplémentaire de l'euro: augmentation des flux entrants dans les portefeuilles, évolution de la politique monétaire, amélioration des risques politiques".

La monnaie unique affiche une hausse de plus de 10,5% depuis le début de l'année face au dollar. Aucune devise d'un des pays du G10 ne fait mieux...

"Un facteur qui pourrait arrêter la hausse actuelle de l'euro est une réévaluation des attentes concernant la Réserve fédérale", déclare Andrew Cormack, gestionnaire de fonds chez Western Asset Global Management. "Il y a tellement peu d'attentes autour de la Fed actuellement que toute surprise à la hausse au niveau des données pourrait entraîner un retournement".

Alors que tout semble aller mieux sur le Vieux continent, les Etats-Unis semblent au contraire marquer le pas. L'administration Trump a les plus grandes difficultés à faire passer ses réformes (à l'image de l'Obamacare) et les investisseurs remettent de plus en plus en doute les promesses de campagne du Président Trump, censées booster l'économie locale...

 ■

Les informations et conseils rédigés par la rédaction de Boursier.com sont réalisés à partir des meilleures sources, même si la société Boursier.com ne peut en garantir l'exhaustivité ni la fiabilité. Ces contenus n'ont aucune valeur contractuelle et ne constituent en aucun cas une offre de vente ou une sollicitation d'achat de valeurs mobilières ou d'instruments financiers. La responsabilité de la société Boursier.com et/ou de ses dirigeants et salariés ne saurait être engagée en cas d'erreur, d'omission ou d'investissement inopportun.

Votez pour cet article
0 avis
Note moyenne : 0
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote

SEMAINE TRICOLORE

1000 € OFFERTS*
SUR VOS FRAIS DE COURTAGE

Valable pour toute 1ère ouverture de compte avant le 24 juillet 2018

CODE OFFRE : BLEUS18

Je profite de l'offre

* Voir conditions
N'oubliez pas pour profiter de l'offre, indiquez le code promo : BLEUS18 lors de votre ouverture de compte.

À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 19/07/2018

L’équipe de TradingSat.com, séduite par les qualités graphiques de court terme de EURAZEO, entrevoit un potentiel intéressant sur cette action qui constituera le sous-jacent d’un turbo Call…

Publié le 19/07/2018

Un service de mobilité électrique free-floating à Paris et dans sa périphérie

Publié le 19/07/2018

A l’occasion du salon aéronautique de Farnborough (jour 4), l’américain Boeing annonce qu’un client anonyme s’est engagé à commander 100 avions 737 MAX supplémentaires. Au prix catalogue,…

Publié le 19/07/2018

La durée d'hydrolise du PET encore diminuée...

Publié le 19/07/2018

Le carton d'Iliad en Italie est salué par le marché à l'ouverture...