Votre navigateur (${ userBrowser.name + ' ' + userBrowser.version }) est obsolète. Pour améliorer la sécurité et la navigation sur notre site, prenez le temps de mettre à jour votre navigateur.      
6 568.82 PTS
+1.35 %
6 559.50
+1.25 %
SBF 120 PTS
5 139.37
+1.26 %
DAX PTS
15 669.29
+1. %
Dow Jones PTS
35 061.55
+0.68 %
15 111.79
+1.15 %
1.177
+0. %

L'Etat promet un demi-milliard d'euros par an à La Poste pour assurer le service universel

| AFP | 287 | 4.50 par 2 internautes
Un bureau de La Poste à Toulouse, le 4 avril 2019
Un bureau de La Poste à Toulouse, le 4 avril 2019 ( PASCAL PAVANI / AFP/Archives )

Moins de lettres donc plus d'aides: l'Etat a prévu de verser chaque année à La Poste au moins 500 millions d'euros pour compenser le déficit du service universel postal, alors que les Français utilisent neuf fois moins de "timbres rouges" qu'en 2008.

La mission de "garantir un service universel postal de qualité", longtemps bénéficiaire, coûte de l'argent à La Poste depuis 2018. Face au trou, qui s'est creusé à 1,3 milliard d'euros l'an dernier, une dotation budgétaire annuelle, qui devrait varier entre "500 et 520 millions d'euros", sera versée dès 2022, a annoncé jeudi le gouvernement.

L'équilibre financier du service universel postal "est désormais structurellement dégradé", a justifié le gouvernement dans un communiqué publié au terme d'une réunion du comité de suivi de haut niveau du contrat d'entreprise entre l'Etat et La Poste, présidée par le Premier ministre Jean Castex.

L'activité du courrier traditionnel a notamment pâti de la crise sanitaire en 2020, avec une baisse de chiffre d'affaires de 13% sur un an et des volumes en recul de 18%, soit 1,6 milliard de plis en moins. La hausse de 29% des volumes du colis classique (Colissimo) n'a pas suffi à amortir cette baisse.

En 2020, chaque ménage a envoyé en moyenne cinq courriers J+1, les "timbres rouges", contre 45 en 2008, a illustré l'ancien député du Lot Jean Launay dans un rapport remis en mai, qui proposait notamment de taxer les opérateurs de télécommunications et de piocher dans le budget de l'Etat pour combler le déficit du service universel.

Car le déficit sur ces prestations de base imposées par la loi, comme la levée et la distribution du courrier six jours sur sept, menace de peser sur les autres activités du groupe, soumises à la concurrence, notamment logistiques et bancaires.

La dotation envisagée doit encore être "déclarée compatible par la Commission européenne", précise le communiqué.

Service "à deux vitesses"

Une boîte aux lettres du réseau La Poste, à Paris, le 21 novembre 2017
Une boîte aux lettres du réseau La Poste, à Paris, le 21 novembre 2017 ( JACQUES DEMARTHON / AFP/Archives )

Le groupe La Poste a salué dans une déclaration à l'AFP une "décision importante" qui va lui permette de "poursuivre et d'amplifier son effort de transformation".

Le gouvernement a également annoncé son soutien aux "évolutions du service universel postal préconisées par Jean Launay" pour 2023, notamment une gamme "centrée sur une offre à J+3" au lieu de J+2. Cette politique doit être élaborée "d'ici la fin de l'année 2022", avant le nouveau contrat d'entreprise qui doit être signé avec l'Etat pour 2023-2028, afin de faire des économies.

Ces orientations risquent de se traduire par "des pertes d'emplois" à la fois sur les plateformes d'acheminement du courrier comme chez les postiers, s'est inquiétée auprès de l'AFP Marie Vairon, secrétaire fédérale de SUD-PTT, présente à la réunion.

L'abandon de la distribution du courrier en deux jours, combiné à la hausse du prix du timbre, va aussi "créer un service à deux vitesses", estime-t-elle.

Par ailleurs, le gouvernement s'est dit "prêt à maintenir" la dotation de 174 millions d'euros pour la mission d'aménagement du territoire de La Poste mais souhaite que la négociation du prochain contrat pour la période 2023-2025 débute "dès les prochaines semaines".

 ■

Copyright © 2021 AFP. Tous droits de reproduction et de représentation réservés.

Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l'AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, transmise, rediffusée, traduite, vendue, exploitée commercialement ou utilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de l'AFP. l'AFP ne pourra être tenue pour responsable des délais, erreurs, omissions, qui ne peuvent être exclus ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations.

Votez pour cet article
2 avis
Note moyenne : 4.50
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote

OFFRE ASSURANCE VIE

BOURSE DIRECT HORIZON

Découvrez le contrat d'assurance vie de Bourse Direct

JUSQU'A 170 € DE PRIME OFFERTE*
OU 500 € OFFERTS* EN FRAIS DE COURTAGE

* SOUS CONDITIONS

Pour toute 1ère adhésion au contrat d’assurance vie Bourse Direct Horizon avant le 31 juillet 2021 inclus, avec un versement initial investi à 20% minimum sur un (ou des) support(s) d'investissement en unités de compte non garantis en capital.

Je profite de l'offre

Ce contrat présente un risque de perte en capital.

UNE OFFRE EXCLUSIVE EN FRANCE AVEC

Grâce à un partenariat exclusif en France avec Morgan Stanley, Bourse Direct propose, à ses clients et en exclusivité, la plus large gamme de produits de bourse jamais présentée jusqu'ici sur le marché français.

» Découvrir

PRODUITS A EFFET DE LEVIER PRESENTANT UN RISQUE DE PERTE EN CAPITAL EN COURS DE VIE ET A L'ECHEANCE.
Produits à destination d'investisseurs avertis disposant des connaissances et de l'expérience nécessaires pour évaluer les avantages et les risques. Consultez la rubrique “facteurs de risques”.

CONTENUS SPONSORISÉS
À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 23/07/2021

Dans le cadre du contrat d'émission de Bons d'Emission d'Obligations Convertibles en Actions avec Bons de Souscription d'Actions Attachés (« BEOCABSA ») conclu entre DBT SA et Park Capital en date…

Publié le 23/07/2021

10h00 en AllemagneIndice Ifo du climat des affaires en juillet16h00 aux Etats-UnisVentes de logements neufs en juinsource : AOF

Publié le 23/07/2021

Comme au trimestre précédent, Intel a présenté des résultats meilleurs qu'anticipé, mais les revenus tirés des très rentables puces pour centres de données continuent de baisser. En…

Publié le 23/07/2021

FAURECIAL'équipementier automobile publiera (avant Bourse) ses résultats du premier semestre.ICADELe groupe immobilier publiera (avant Bourse) ses résultats du premier semestre.LAGARDERELe groupe…

Publié le 23/07/2021

Le chiffre d'affaires du groupe JAJ sur l'exercice est en recul de 4,8% sur l'exercice 2020/2021 à 19,2 ME...

Votre compte bourse direct

L'ouverture de votre compte Bourse Direct est gratuite et s'effectue en ligne en quelques minutes. Dans le cas d'un transfert de compte, Bourse Direct prend en charge 100% de vos frais, à hauteur de 200 € par compte.

  • Pas de dépôt minimum
  • 0€ de droits de garde
  • 0€ d'abonnement
  • 0€ de frais de tenue de compte,

Demande de documentation

Ouvrir mon compte Bourse Direct en ligne