En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour réaliser des statistiques d'audience et vous proposer des services ou publicités adaptés à vos centres d'intérêt.  En savoir plus  J'accepte

  Votre navigateur (${ userBrowser.name + ' ' + userBrowser.version }) est obsolète. Pour améliorer la sécurité et la navigation sur notre site, prenez le temps de mettre à jour votre navigateur.      
4 945.91 PTS
-0.59 %
4 929.5
-0.61 %
SBF 120 PTS
3 942.36
-0.56 %
DAX PTS
11 173.08
-0.63 %
6 575.66
+0.00 %
1.141
+0.29 %
12 010.51
-0.19 %

L'énergie nucléaire jugée de moins en moins compétitive

| AFP | 528 | 4 par 3 internautes
La centrale nucléaire du Bugey, le 8 avril 2016, près de Saint-Vulbas, dans l'Ain
La centrale nucléaire du Bugey, le 8 avril 2016, près de Saint-Vulbas, dans l'Ain ( PHILIPPE DESMAZES / AFP/Archives )

L'énergie nucléaire fait face à une baisse de compétitivité qui pourrait se traduire par une chute de plus de 10% du parc mondial de réacteurs d'ici à 2030, estime l'Agence internationale de l'énergie atomique (AIEA) dans une étude annuelle publiée lundi.

"La capacité de production électrique nucléaire risque de se réduire dans les prochaines décennies, des réacteurs vieillissants étant arrêtés et cette industrie faisant face à une baisse de compétitivité", note cette agence onusienne basée à Vienne.

Confronté au bas prix du gaz naturel et à l'"impact des énergies renouvelables sur les prix de l'électricité", le secteur continue également de se ressentir des effets de la catastrophe de Fukushima au Japon en 2011, reconnaît l'AIEA.

Plusieurs pays, comme l'Allemagne et la Suisse, ont entrepris de se désengager de l'atome et cette catastrophe engendre "une hausse des temps de construction ainsi que des coûts en raison de normes de sécurité renforcées", relève l'agence, qui pointe par ailleurs des difficultés de "déploiement" de nouvelles technologies de type EPR.

Dans ce contexte, et alors qu'"un nombre considérable de réacteurs doivent être désaffectés vers 2030 et ensuite", la capacité nucléaire du parc mondial pourrait chuter de plus de 10% d'ici cette date par rapport aux 392 gigawatts (GW) recensés fin 2017, selon l'hypothèse basse de l'agence.

Le parc nucléaire pourrait notamment décroître de près d'un tiers en Europe et en Amérique du Nord d'ici à 2030, dans ce scénario.

De façon plus générale, "les nouvelles projections suggèrent que l'énergie nucléaire pourrait avoir du mal à conserver sa place actuelle dans le mix énergétique mondial", avec des capacités pouvant chuter à 2,8% en 2050 contre 5,7% aujourd'hui.

L'AIEA n'exclut cependant pas dans son hypothèse maximale une hausse de 30% des capacités nucléaires mondiales d'ici 2030, à 511 GW. Ce chiffre apparaît toutefois en recul de 45 GW par rapport à celui avancé par l'agence il y a un an.

L'énergie nucléaire suscite un "fort intérêt" dans le monde en développement notamment en Asie, "où des pays comme la Chine et l'Inde nécessitent d'énormes quantités d'électricité", souligne-t-elle.

En 2016, l'AIEA, une agence qui a notamment pour mission de promouvoir le nucléaire civil, avait encore jugé que le parc nucléaire mondial pourrait approcher les 600 GW de puissance installée en 2030.

Le monde compte aujourd'hui 455 réacteurs nucléaires en activité, représentant une capacité installée record de 399,8 GW, selon l'AIEA.

 ■

Copyright © 2018 AFP. Tous droits de reproduction et de représentation réservés.

Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l'AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, transmise, rediffusée, traduite, vendue, exploitée commercialement ou utilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de l'AFP. l'AFP ne pourra être tenue pour responsable des délais, erreurs, omissions, qui ne peuvent être exclus ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations.

Votez pour cet article
3 avis
Note moyenne : 4
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote

OFFRE DE BOURSE

1000 € OFFERTS*
SUR VOS FRAIS DE COURTAGE

Valable pour toute 1ère ouverture de compte avant le 30 novembre 2018

CODE OFFRE : CYBER18

Je profite de l'offre

* Voir conditions
N'oubliez pas pour profiter de l'offre, indiquez le code promo : CYBER18 lors de votre ouverture de compte.

CONTENUS SPONSORISÉS
SUR LE MÊME SUJET
Publié le 22/11/2018

Des moines bouddhistes en Thaïlande font un check-up médical dans un hôpital à Bangkok, le 12 novembre 2018 ( Romeo GACAD / AFP )Chaque jour, des milliers de moines bouddhistes font la…

Publié le 20/11/2018

Des survivants blessés de l'attentat du 20 novembre 2018 à Kaboul. ( - / AFP )Un attentat-suicide au cours d'un rassemblement religieux a fait au moins 50 morts et 72 blessés mardi à Kaboul,…

Publié le 19/11/2018

Le Premier ministre israélien Benjamin Netanyahu, confronté à une crise politique, s'exprime à Tel-Aviv lors d'une déclaration télévisée et devant la presse, le 18 novembre 2018 ( Jack…

Publié le 19/11/2018

« Machine à laver », « prendre les portes de saloon », « le rebond du chat mort », les métaphores sont nombreuses, puissantes, sans équivoque. Elles nous rappellent que les marchés…

Publié le 16/11/2018

Noxxon Pharma a sécurisé une augmentation de capital de 6,2 millions d'euros, dont 5 millions en Dollars levés auprès d'un Family Office Américain...

À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 22/11/2018

En hausse de 1,92% à 106,10 euros, Rémy Cointreau signe l'une des plus fortes hausses du SBF 120 et permet à Pernod Ricard (-0,07%) de limiter son repli. Le groupe de vins et spiritueux a dévoilé…

Publié le 22/11/2018

Le français PSA et l’indien Avtec (groupe CK Birla) ont inauguré leur nouvelle usine de Hosur, dans l’État indien de Tamil Nadu. Cet événement marque le démarrage officiel des opérations…

Publié le 22/11/2018

Altice Europe (-10,40% à 1,81 euros) a recruté des clients, mais au prix fort. La maison-mère de SFR a vu ses résultats trimestriels reculés. Et pour cause, l’opérateur s’est lancé dans une…

Publié le 22/11/2018

D'un point de vue graphique, le titre vient de stopper sa correction à l'approche de sa bande de Bollinger inférieure sur le niveau de support des 368.2 euros. Du côté des indicateurs techniques,…

Publié le 22/11/2018

Par courrier reçu le 22 novembre 2018 par l'AMF, la société en commandite simple DNCA Finance, agissant pour le compte de fonds dont elle assure la...