En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour réaliser des statistiques d'audience et vous proposer des services ou publicités adaptés à vos centres d'intérêt.
  Votre navigateur (${ userBrowser.name + ' ' + userBrowser.version }) est obsolète. Pour améliorer la sécurité et la navigation sur notre site, prenez le temps de mettre à jour votre navigateur.      
4 929.28 PTS
-
4 917.00
-
SBF 120 PTS
3 912.90
-
DAX PTS
12 736.95
-
Dow Jones PTS
28 308.79
+0.4 %
11 677.84
+0. %
1.184
+0.18 %

L'économie britannique à la peine

| Boursier | 543 | 4 par 1 internautes

La situation se complique pour l'économie britannique...

L'économie britannique à la peine
Credits Reuters

La situation se complique pour l'économie britannique. Le PIB a reculé de 0,3% en novembre, là où le marché tablait sur une stabilité. Un rebond de 0,1 à 0,2% de l'économie locale en décembre est désormais nécessaire pour éviter une contraction de l'activité sur l'ensemble du quatrième trimestre, selon les calculs de 'Bloomberg'. En glissement annuel, la croissance se limite à 0,6%, la plus faible depuis la mi-2012.

Rob Kent-Smith, au sein de l'ONS, affirme : "Dans l'ensemble, l'économie a légèrement progressé au cours des trois derniers mois, la croissance de la construction ayant été freinée par l'affaiblissement des services et par une autre performance médiocre du secteur manufacturier".

La production manufacturière s'est en effet effondrée de 1,7% en novembre, notamment affectée par la fermeture d'usines automobiles avant l'échéance initiale fixée pour le Brexit, le 31 octobre dernier.

Ce données risquent de renforcer un peu plus les attentes de baisses de taux de la Banque d'Angleterre, déjà plus fortes depuis la semaine passée suite aux derniers propos de Mark Carney, le gouverneur de la BoE.

 ■

Les informations et conseils rédigés par la rédaction de Boursier.com sont réalisés à partir des meilleures sources, même si la société Boursier.com ne peut en garantir l'exhaustivité ni la fiabilité. Ces contenus n'ont aucune valeur contractuelle et ne constituent en aucun cas une offre de vente ou une sollicitation d'achat de valeurs mobilières ou d'instruments financiers. La responsabilité de la société Boursier.com et/ou de ses dirigeants et salariés ne saurait être engagée en cas d'erreur, d'omission ou d'investissement inopportun.

Votez pour cet article
1 avis
Note moyenne : 4
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote

Suivez la tendance avec
Nicolas PAGNIEZ,

du lundi au vendredi à 9h55, 12h30, 14h55 et 18h30 sur

CONTENUS SPONSORISÉS
À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 20/10/2020

L'activité de Biosynex est portée par la dynamique des tests COVID-19, la thermométrie et une bonne résistance des produits non COVID-19...

Publié le 20/10/2020

Quadient se distingue au Syntec Numérique, auprès de Tech'In France et EY...

Publié le 20/10/2020

Le réseau social Snap Inc a publié contre toute attente un bénéfice net au 3e trimestre (en données ajustées) et revendique 249 millions d'utilisateurs actifs..

Publié le 20/10/2020

Cette table ronde se focalisera sur les tendances relatives à l'expérience utilisateur, les menaces de piratage et les actions visant à réduire le taux de désabonnement...

Publié le 20/10/2020

Les résultats détaillés seront présentés lors d'un prochain congrès scientifique...

Votre compte bourse direct

L'ouverture de votre compte Bourse Direct est gratuite et s'effectue en ligne en quelques minutes. Dans le cas d'un transfert de compte, Bourse Direct prend en charge 100% de vos frais, à hauteur de 200 € par compte.

  • Pas de dépôt minimum
  • 0€ de droits de garde
  • 0€ d'abonnement
  • 0€ de frais de tenue de compte,

Demande de documentation

Ouvrir mon compte Bourse Direct en ligne