5 317.37 PTS
+0.15 %
5 334.5
+0.52 %
SBF 120 PTS
4 256.95
+0.13 %
DAX PTS
12 483.79
+0.18 %
Dowjones PTS
25 309.99
+1.39 %
6 896.60
+1.99 %
Nikkei PTS
21 892.78
+0.72 %
Suivez-nous sur Facebook
Suivez-nous sur Google +
Suivez-nous sur Twitter
Suivez-nous sur Youtube

L'Autriche veut sortir du programme Eurofighter dès 2020

| AFP | 267 | Aucun vote sur cette news
Avion de combat Typhoon Eurofighter de la Royal Air Force, spécialement peint pour une commémoration Eurofighter à Coningsby, dans le Lincolnshire, dans le centre de l'Angleterre le 21 mai 2014
Avion de combat Typhoon Eurofighter de la Royal Air Force, spécialement peint pour une commémoration Eurofighter à Coningsby, dans le Lincolnshire, dans le centre de l'Angleterre le 21 mai 2014 ( PAUL ELLIS / AFP/Archives )

L'Autriche veut remiser ses avions de combat Eurofighter dès 2020 et les remplacer progressivement par une autre flotte que celle achetée au début des années 2000 à Airbus avec lequel Vienne a engagé un bras de fer judiciaire, a annoncé vendredi le gouvernement.

Le ministre autrichien de la Défense Hans Peter Doskozil a dit souhaiter "une sortie du programme Eurofighter" ajoutant, lors d'une conférence de presse, que l'Eurofighter dont il a critiqué les coûts d'entretien "exorbitants", "appartenait désormais à l'histoire".

M. Doskozil dit vouloir suivre les recommandations d'une commission spéciale de la Défense selon laquelle "l'utilisation des 15 appareils Eurofighter Typhoon actuellement en service (...), associée un risque élevé de coûts, doit être progressivement arrêtée à partir de 2020", selon un communiqué du ministère.

Le groupe aéronautique européen Airbus fait l'objet d'un enquête en Autriche, visant, entre autres, son directeur général Tom Enders, pour des faits de corruption et de fraude lors de la vente de 18 de ces avions de combat pour 2 milliards d'euros en 2003.

A l'époque, M. Enders dirigeait la branche défense du groupe EADS, devenu Airbus Group depuis janvier 2014. L'Autriche a porté plainte en février contre Airbus et lui réclame jusqu'à 1,1 milliard d'euros dans ce dossier entaché de soupçons de versement de commissions.

Airbus conteste les faits et M. Enders a accusé le gouvernement autrichien de mener une charge politique.

Le rapport présenté vendredi estime que le maintien en exploitation des Eurofighters pour les trente ans à venir --durée de vie moyenne de l'appareil-- coûterait à l'Etat jusqu'à 5 milliards d'euros, pour une flotte avec un "plus mauvais niveau d'équipement" que des solutions alternatives.

L'Autriche pourrait choisir désormais de louer des avions à un autre Etat et table sur une économie de 100 millions à deux milliards d'euros sur trente ans.

Lancé en 2003, l'Eurofighter Typhoon est construit par un consortium européen formé du groupe franco-germano-espagnol de défense EADS, du britannique BAe Systems et de l'italien Alenia (groupe Finmeccanica). L'appareil équipe l'Allemagne, le Royaume-Uni, l'Italie, l'Espagne, l'Arabie saoudite et le Sultanat d'Oman.

 ■

Copyright © 2018 AFP. Tous droits de reproduction et de représentation réservés.

Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l'AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, transmise, rediffusée, traduite, vendue, exploitée commercialement ou utilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de l'AFP. l'AFP ne pourra être tenue pour responsable des délais, erreurs, omissions, qui ne peuvent être exclus ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations.

Votez pour cet article
0 avis
Note moyenne : 0
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 23/02/2018

Paris, France, le 23 février 2018 : EURO Ressources S.A. (« EURO » ou la « Société ») (Paris : EUR) a publié aujourd'hui ses résultats financiers audités,…

Publié le 23/02/2018

Cette transaction est soumise à l'approbation des autorités de la concurrence néerlandaises...

Publié le 23/02/2018

543.556 actions nouvelles émises dans le cadre de cette seconde tranche, au prix de 3,83 E par action...

Publié le 23/02/2018

La période de souscription est ouverte du lundi 26 février au vendredi 16 mars 2018 inclus....

Publié le 23/02/2018

Les cédants viennent d'engager des discussions avec FFC sur les conséquences de cette ordonnance...

CONTENUS SPONSORISÉS