En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour réaliser des statistiques d'audience et vous proposer des services ou publicités adaptés à vos centres d'intérêt.
  Votre navigateur (${ userBrowser.name + ' ' + userBrowser.version }) est obsolète. Pour améliorer la sécurité et la navigation sur notre site, prenez le temps de mettre à jour votre navigateur.      
4 438.27 PTS
+2.12 %
4 405.50
+1.42 %
SBF 120 PTS
3 492.60
+2.24 %
DAX PTS
10 356.70
+2.79 %
Dow Jones PTS
22 813.63
+0.59 %
8 141.40
+0.74 %

L'Argentine décrète la restructuration de sa dette publique

| AFP | 580 | Aucun vote sur cette news
Manifestation contre le FMI et la politique d'austérité, le 12 février 2020 à Buenos Aires, en Argentine
Manifestation contre le FMI et la politique d'austérité, le 12 février 2020 à Buenos Aires, en Argentine ( RONALDO SCHEMIDT / AFP/Archives )

Le gouvernement argentin a publié mardi le décret ouvrant la voie à la restructuration de 68,8 milliards de dollars de dette publique du pays.

Buenos Aires souhaite retarder l'échéance sur certains de ses emprunts, mais aussi trouver un accord avec des créanciers privés pour en réduire le montant.

Le 4 mars, le gouvernement avait indiqué avoir choisi les banques d'affaires HSBC, Lazard et Bank of America pour l'assister dans ce processus.

Le gouvernement estime ne pas avoir d'autre choix, dans un contexte de récession, que de réduire le poids de cette dette qui s'élève à 311 milliards de dollars et représente plus de 90% du produit intérieur brut, dont plus de 30 milliards de dollars de remboursements à effectuer d'ici la fin mars.

Dette publique argentine
Dette publique argentine ( Tatiana MAGARINOS / AFP/Archives )

Cela inclut un prêt de sauvetage du Fonds monétaire international (FMI) de 57 milliards de dollars, très impopulaire, négocié par le président Mauricio Macri, en 2018, prédécesseur de centre-droit d'Alberto Fernandez.

Ce dernier, un péroniste de centre-gauche entré en fonction en décembre, a fait de cette restructuration l'un des éléments essentiels de sa politique économique.

Des traders à la Bourse de Buenos Aires, le 9 mars 2020 en Argentine
Des traders à la Bourse de Buenos Aires, le 9 mars 2020 en Argentine ( RONALDO SCHEMIDT / AFP )

La dette totale de l'Argentine inclut 121,9 milliards (35% du PIB) aux détenteurs d'obligations privés et 72,6 milliards (21,4% du PIB) aux organismes multilatéraux et bilatéraux, dont le FMI.

Le FMI avait affirmé en février que selon son analyse, la dette était en effet trop lourde pour être remboursée dans les conditions prévues actuellement, car cela nécessiterait une rigueur budgétaire qui ne serait "ni politiquement, ni économiquement faisable".

Ce décret intervient au lendemain d'un plongeon de la Bourse de Buenos Aires, avec une baisse de 13,75% de l'indice Merval et des pertes d'environ 15% sur les obligations argentines négociées à New York.

Manifestation contre le FMI et la politique d'austérité, le 12 février 2020 à Buenos Aires, en Argentine
Manifestation contre le FMI et la politique d'austérité, le 12 février 2020 à Buenos Aires, en Argentine ( RONALDO SCHEMIDT / AFP/Archives )

L'indice du risque pays, évalué par la banque JP Morgan, a dépassé 2.700 points, son plus haut niveau en 15 ans.

L'Argentine est en récession depuis 2018, le pays connaissant une forte inflation (53,8% en 2019) et une augmentation de la pauvreté (taux de 40%) et du chômage (10,4%).

 ■

Copyright © 2020 AFP. Tous droits de reproduction et de représentation réservés.

Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l'AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, transmise, rediffusée, traduite, vendue, exploitée commercialement ou utilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de l'AFP. l'AFP ne pourra être tenue pour responsable des délais, erreurs, omissions, qui ne peuvent être exclus ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations.

Votez pour cet article
0 avis
Note moyenne : 0
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
CONTENUS SPONSORISÉS
À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 07/04/2020

En 2020, le développement de la pandémie de COVID-19 a pour effet de mettre en évidence un certain nombre de risques auxquels la solvabilité et le résultat du groupe CNP Assurances sont…

Publié le 07/04/2020

Le Directoire précise qu'il se réserve la possibilité, au vu du contexte, de revoir le montant de dividendes...

Publié le 07/04/2020

Filae constate, ces derniers jours, une augmentation significative de l'utilisation de ses services...

Publié le 07/04/2020

Rendez-vous le 12 juin...

Publié le 07/04/2020

"Une contribution majeure et remarquable durant toutes ces années"...