En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour réaliser des statistiques d'audience et vous proposer des services ou publicités adaptés à vos centres d'intérêt.  En savoir plus  J'accepte

  Votre navigateur (${ userBrowser.name + ' ' + userBrowser.version }) est obsolète. Pour améliorer la sécurité et la navigation sur notre site, prenez le temps de mettre à jour votre navigateur.      
5 476.17 PTS
-0.33 %
5 464.00
-0.34 %
SBF 120 PTS
4 384.35
-0.29 %
DAX PTS
12 350.82
-0.64 %
Dowjones PTS
26 591.85
-0.57 %
7 545.49
+0.19 %
1.175
+0.03 %

L'Argentine annonce des mesures d'austérité avant un rendez-vous au FMI

| AFP | 196 | Aucun vote sur cette news
Le cours du peso affiché à un bureau de change le 31 août 2018 à Buenos Aires
Le cours du peso affiché à un bureau de change le 31 août 2018 à Buenos Aires ( EITAN ABRAMOVICH / AFP )

Le gouvernement argentin devait annoncer ce lundi un plan d'austérité pour remédier aux déséquilibres budgétaires à l'origine de la crise monétaire qui a torpillé le peso, à la veille d'un rendez-vous-clé au siège du FMI.

A 09h45 (14h45 GMT), le ministre argentin de l’Économie Nicolas Dujovne donnera une conférence de presse. Il devrait annoncer de nouvelles taxes pour le secteur minier, sur les exportations de soja et des arbitrages budgétaires douloureux.

Le gouvernement a fait une priorité de la réduction du déficit budgétaire chronique, qui alimente l'inflation, qui dépassera les 30% en 2018, et fragilise la troisième économie d'Amérique latine.

D'après le journal Clarin, l'intervention du ministre de l’Économie sera précédée d'un message télévisé du président de centre-droit Mauricio Macri, qui devrait annoncer un remaniement ministériel.

Sur les 22 ministres actuels, 10 devraient être remerciés.

M. Dujovne s'envolera lundi soir pour Washington. Mardi, il a rendez-vous avec la directrice générale du FMI Christine Lagarde pour négocier une révision de l'accord signé en juin entre l'Argentine et le Fonds monétaire international.

Depuis l'attribution d'un prêt de 50 milliards de dollars, dont la première tranche 15 milliards a déjà été versée à Buenos Aires et en partie consommée, la fragile économie argentine s'est encore dégradée.

L’Argentine demande donc une accélération des versements prévus dans le cadre de l'accord.

Pour cela, elle devrait s'engager à accélérer la réduction du déficit budgétaire.

Passé de 6% en 2015 à 3,9% en 2017, le gouvernement s'était jusqu'ici engagé à le réduire à 2,7% cette année, 1,3% en 2019, et de parvenir à l'équilibre en 2020.

En Argentine, la dépréciation du peso, de 50% cette année, préoccupe la population. Habitués aux turbulences économiques, les Argentins savent que si le peso perd du terrain, c'est l'inflation qui s'en ressent.

De plus l'économie tourne au ralenti. Le gouvernement prévoit une récession de 1% en 2018, après une croissance de près de 3% en 2017.

La baisse du pouvoir d'achat est généralisée dans ce pays de 41 millions d'habitants, où les mécanismes de revalorisation des salaires ont dans la plupart des cas un temps de retard sur l'inflation.

La crise monétaire s'est aggravée en août, alors qu'un scandale de corruption a éclaté, impliquant l'administration précédente au pouvoir de 2003 à 2015. L'ex-présidente Cristina Kirchner fait partie de nombreux ministres et hauts fonctionnaires soupçonnés d'avoir touché des pots-de-vin de la part d'entreprises du BTP.

 ■

Copyright © 2018 AFP. Tous droits de reproduction et de représentation réservés.

Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l'AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, transmise, rediffusée, traduite, vendue, exploitée commercialement ou utilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de l'AFP. l'AFP ne pourra être tenue pour responsable des délais, erreurs, omissions, qui ne peuvent être exclus ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations.

Votez pour cet article
0 avis
Note moyenne : 0
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote

NOUVEAUTÉ - Bourse Direct lance ses Webinaires

Trader sur Indices et Matières 1ères avec les CFD
Lundi 2 octobre de 12h00 à 13h00

Les Produits de rendement : découvrir un nouveau support d'investissement
Jeudi 11 octobre de 12h30 à 13h00

CONTENUS SPONSORISÉS
À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 24/09/2018

Suresnes, le 24 septembre 2018 : Recylex S.A. (Euronext Paris : FR0000120388 - RX) annonce ce jour que le Groupe a obtenu l'accord de l'ensemble des partenaires financiers…

Publié le 24/09/2018

      Communiqué de mise à disposition de documents   Neuilly-sur-Seine, le 24 septembre 2018       Mise à disposition du rapport financier semestriel au 30 juin…

Publié le 24/09/2018

ADLPartner Société anonyme à directoire et conseil de surveillance au capital de 6 478 836 euros 3, avenue de Chartres 60500 - CHANTILLY 393 376 801 R.C.S.…

Publié le 24/09/2018

  RESULTATS SEMESTRIELS 2018                Paris, le 21 septembre 2018     Patrimoine 144,2 Millions d'euros   Résultat net…

Publié le 24/09/2018

 Groupe BIC - Communiqué de presse Clichy - 24 Septembre 2018   Déclaration des Transactions sur Actions Propres du 17 au 21 Septembre 2018   Conformément à la…